FANDOM


/!\Alerte : taux de spoil 100% !/!\
Toute cette page dépasse l'animé. Ceux qui ne suivent que l'animé ne doivent pas la lire.

Tareo (タレオ, Tareo) est un jeune garçon fan de héros vivant dans la Ville S.

Apparence

C'est un petit garçon à la tête ronde, coiffé au bol. Ses cheveux peuvent faire penser à une coquille d'œuf. Il a un peu de calvitie sur la partie gauche de son crâne. Il porte un t-shirt avec marqué "Busa" dessus, un short et des baskets.

Lorsqu'il retrouve Garoh pour le troisième fois, il porte un t-shirt avec marqué dessus les initiales "BG".

Personnalité

C'est un grand fan de héros, il les admire. Mais dans sa vie privée, Tareo est timide, chétif, peureux, et n'ose même pas contredire ses camarades qui peuvent facilement le victimiser afin de l'obliger à faire quelque chose pour eux. Il est aussi naïf, car il a cru Chenapon lorsqu'il lui a juré que les héros ne le sauveraient pas sans son ordre. Les êtres mystérieux lui font tous peur, surtout Sécator qu'il connaît pour ses tendances sadiques envers les enfants.

Il est reconnaissant envers Garoh d'essayer de le conseiller dans son comportement avec ses camarades. Il est poli et appelle Garoh "monsieur". Mais peu-à-peu, Tareo découvrira la peur de Garoh, après qu'il ait battu sauvagement des héros sous ses yeux. Peu après, Tareo regrettera son comportement et comprendra que Garoh a fait ça pour le protéger et le prend même pour un héros.

Histoire

Avant le début de l'histoire

Tareo a réussi un jour a obtenir un autographe du héros Genji le Survolté.

Arc de la Chasse aux Héros

Tareo est interpellé par un adulte pendant qu'il lit son Almanach des Héros sur un banc du parc. Celui-ci est très intéressé par l'article sur King et demande si le jeune enfant
Garoh rencontre le garcon

Tareo et Garoh se rencontrent.

pourrait le lui faire rencontrer. Le petit garçon lui parle aussi de Genji le Survolté et lui montre son autographe du classe A. Tareo lui montre son propre autographe, et l'intéressé dit qu'il souhaite avoir lui aussi son propre autographe de King. L'enfant le prend pour un fan de héros, mais il ne fait qu'esquisser un sourire sans répondre. Il est content de voir à quel point ce guide sur les héros est complet et remarque aussi une partie sur les monstres qui l'intrigue. Tareo souligne cette attirance qu'il a pour les monstres qui ont pourtant une documentation effrayante. L'inconnu n'a pas honte de les trouver cools, une chose qui trouble le garçon. Cette personne bizarre espère aussi avoir un article sur lui dans son guide. Innocemment, l'enfant croit qu'il rêve comme lui de devenir un super-héros même s'il n'est pas sportif. L'inconnu lui dit que c'est tant mieux pour lui, ce qui ne rassure toujours pas le petit. Enfin, Garoh se lève pour reprendre sa "patrouille", ciblant Golden Ball que le magazine situe dans un bar dans les environs. Il espère que lui et l'enfant se reverront bientôt. L'enfant le salue en tant que "monsieur", une formule qui ne plaît pas à ce type.

Arc du Super Fight

Le même homme revient voir le lendemain Tareo. Celui-ci lui évoque cette fois la partie de son Almanach des Héros sur Chien de garde-man. Il serait le plus souvent actif dans la Ville Q. Son guide explique qu'il a sa propre plateforme d'observation sur l'Esplanade du Chien de Garde, construite expressément pour lui. Très intéressé par le n°12 de classe S, le type étrange écoute le garçon lui détailler sa popularité et son caractère ignorant devant des fans qui lui demande un autographe. Le gars pense qu'il se déguise en chien pour être
Tareo fan de Genji l'Eclair

Tareo s'informe sur les attaques terroristes.

populaire auprès des enfants, mais ignore s'il est fort et déclare qu'il va en faire sa prochaine cible. Tareo pense encore qu'il veut simplement le rencontrer et veut l'accompagner. Or, ils sont interrompus par les alarmes qui retentissent, prévenant l'apparition dans la Ville S d'un désastre de niveau Démon que combat Batte-man. Tareo s'enfuit en courant en disant qu'il ferait mieux de rentrer.

Or, l'après-midi est tourmenté par des attaques. La télévision relaye les informations, et Tareo est choqué d'apprendre que même son idole, Genji le Survolté, à la Ville D, a perdu.

Arc de l'Association des Monstres

Tareo est entraîné par d'autres enfants dans les bois. L'un d'eux raconte que leur cachette est occupée par un type. Comme il monopolise la cabane, ils ne peuvent pas y cacher leurs revues cochonnes. Ils décident d'envoyer Tareo faire déguerpir l'inconnu. Tareo, d'un air timide, se demande si c'est nécessaire, mais les autres garçons ne l'écoutent pas. L'un d'eux le frappe, l'insulte, et lui répète l'ordre.

Tareo pénètre dans la cabane, où il fait sombre. Tout-à-coup, il se retrouve nez-à-nez avec un adulte couvert de bandages qui le fixe d'un regard menaçant. L'enfant trébuche en
Garoh retrouvé par le gamin

Tareo retrouve Garoh.

arrière et bégaye ce qu'on lui a dit de répéter. L'homme en face de lui le reconnaît en citant l'anecdote du catalogue. Tareo reconnaît également le type bizarre qu'il avait vu au parc et reprend son calme. Néanmoins, il essaye toujours de lui dire de partir pour laisser la place à son groupe. Le squatteur le rassure et dit qu'il partira bientôt d'ici quand il aura un peu récupéré, mais que si ça les dérange toujours ils n'ont qu'à venir le déloger eux-mêmes. Tareo se montre déprimé. L'adulte lui propose donc de lui enseigner quelque chose pour ne plus se faire harceler.

En discutant avec Tareo, le blessé lui explique que le meilleur moyen de ne plus être embêté c'est de devenir fort. L'enfant commente timidement que c'est du bon sens. Tareo sursaute quand Garoh répond en approuvant tout en tapant du poing sur la table. Content d'avoir motivé l'enfant, il le laisse partir. Or, quand le gamin tire la grande porte coulissante de la cabane, il cesse de tirer sur ordre de l'individu. Pour faire un marché équitable avec l'enfant, il lui demande de lui prêter son Almanach des Héros en retour de son conseil.

Tareo accepte. Il a du mal à voir ce que manigance Garoh. Il s'intéresse à ce qu'il fait ainsi, mais Garoh lui répond qu'il a besoin de se concentrer. Une pétarade à l'extérieur fait sursauter Tareo. Une voix enjoint Garoh à sortir de sa cachette. Appelé, le grand se lève de table, et dit à Tareo qu'il doit se mettre à couvert et ne surtout pas sortir.
Tareo fuit Garoh

fuite de Tareo

Tareo est émerveillé en voyant qu'il y a dehors plein de héros célèbres comme Death Gatling ou Goldo-Korn. Il se dit qu'il va falloir qu'il leur demande un autographe. Un bruit sourd sur le toit, causé par un saut de Garoh, le surprend.

Il assiste au combat entre Garoh et les héros. Il est est inquiet, mais se demande si Garoh n'essaye pas vraiment de devenir un monstre.

Quand Death Gatling menace de tirer sur la cabane malgré le fait que Garoh ait signalé la présence de l'enfant à l'intérieur, Tareo panique. Néanmoins, Garoh déviera la rafale et sauvera Tareo.

En sortant, le gamin est salué par Garoh qui est ravi qu'il soit en vie. Il relève l'ampleur des dégâts : tous les héros sont dans un état lamentable. Rempli de peur, Tareo s'enfuit en courant et en appelant à l'aide.

En fin de journée, il retrouve ses trois camarades sur un terrain vague. Ils lui jettent des pierres en s'étonnant qu'il ait été épargné par les monstres et le traitent de monstre dans le doute en riant. Tareo les supplie d'arrêter, mais il n'est sauvé du bizutage que par une voix forte qui menace les gamins et leur ordonne d'arrêter. Les trois brutes s'enfuient en pleurant leur maman. Tareo est effondré, il pleure. Son sauveur avance devant lui et dit qu'il est dans un triste état, mais trouve drôle que ce soit la deuxième fois qu'il le sauve aujourd'hui. Tareo reconnaît enfin le "monsieur" fan de monstres.
Tareo encore aidé par Garoh

Tareo encore aidé par Garoh

Garoh lui répète d'arrêter de l'appeler "monsieur" : il n'a que 18 ans. Garoh lui conseille à présent de rentrer, ou sinon il croiserait des monstres nocturnes. Avant que Garoh ne s'éloigne, Tareo l'appelle pour s'excuser de s'être enfuit. Il avait paniqué en voyant le combat, mais il a compris que Garoh l'a protégé des balles du héros à la mitrailleuse. Tareo pense qu'il y a eu erreur et que Garoh est certainement un héros qui défend la justice lui aussi. Son interlocuteur lui colle sa main sur sa bouche et lui dit de la fermer au lieu de dire des choses si écœurantes. A ce moment, un héros chauve interpelle Garoh de loin en le traitant de resquilleur et en l'accusant d'avoir quitté le restaurant sans payer. Tareo écoute Garoh haranguer le héros dès qu'il lui tourne le dos en annonçant qu'il allait le laisser fuir pour cette fois. Garoh lui demande son nom, mais la réponse est à peine audible. Tareo certifie qu'il n'est pas dans l'Almanach des Héros, ce qui veut dire que c'est un nouveau. Garoh lui rétorque de rentrer. Le garçon croit comprendre que Garoh a commis un délit en ne payant pas au restaurant, mais pense qu'il ferait mieux de ne pas chercher à se battre maintenant avec ce héros. Garoh répète qu'il doit se taire et avance droit sur le héros qui lui tourne le dos. Mais Garoh se fait battre en un seul coup et tombe dans les pommes. Tareo remarqua que le chauve avait un air embarrassé pendant qu'il fuyait.


Lorsque Garoh se réveille, Tareo lui explique que le type qui l'a battu a fui. Garoh ne se rappelle plus de ce qui s'est passé, ce qui est sûrement dû au choc d'après Tareo. Il est scandalisé si comme le prétend Tareo il a été
Identification de Sécator par Tareo

Tareo reconnaît Sécator.

battu et exige de savoir qui c'était. Tareo n'a pas le temps de lui répondre qu'une voix appelle Garoh en demandant ce qu'il fabrique. Un être mystérieux humanoïde sort de la lisière de la forêt en déclarant qu'il l'observe depuis le début et que Garoh est très différent d'eux. Il est accompagné d'un autre monstre, une sorte d'insecte, qui dit également que c'est dommage et qu'ils n'ont pas vu de traces de monstre en Garoh. Tareo est effrayé, mais l'adolescent lui répète qu'il doit rentrer chez lui. Garoh va rester, car ces types semblent avoir des choses à lui dire. Mais Tareo ne lui obéit pas : il est complètement figé par la terreur lorsqu'il reconnaît le premier apparu, car il l'a vu dans le livre. Tareo n'avait pas cru la rumeur. Tremblant, il laisse son guide lui échapper des mains. Il s'agit de Sécator, une soi-disante légende urbaine qui a kidnappé de nombreux enfants avant qu'il ne le tue. Tareo crie d'effroi et tombe en arrière. Garoh l'avertit que ce n'est pas le moment de paniquer et qu'il doit se relever tout de suite ! Le sabreur reprend l'attention de Garoh en s'étonnant qu'il ait un aussi petit ami. Sécator s'avance en faisant grincer ses lames sur le sol et en débitant des excuses de mauvaise foi en promettant qu'il voulait seulement faire souffrir physiquement Tareo avant de l'entendre crier de douleur, et en lui assurant que personne ne viendra le sauver. Cependant, Garoh s'interpose et ordonne d'un air menaçant à Sécator de reculer.


Tareo reste affalé sur le sol tandis que Garoh s'est placé devant lui pour empêcher les monstres de lui faire du mal. Sécator insiste pour qu'il tue pour eux l'enfant. Tareo veut savoir pourquoi il le devrait, et l'homme-insecte explique que si Garoh veut devenir un vrai monstre, il doit abandonner son humanité, mais cette relation prouve qu'il s'y attache. Le tueur en série prédit que lorsqu'ils conquerront
Tareo protégé de Sécator

Tareo défendu contre les monstres

le monde bon nombre d'enfants comme lui périront. Garoh s'adresse à nouveau au fan de héros en lui disant (pour la dernière fois espère-t-il) qu'il doit partir. Tareo dit qu'il ne peut pas, il a trop peut pour réagir. Garoh se met à gueuler en affirmant qu'il a été naïf de croire qu'on le prendrait en pitié maintenant alors que personne ne viendra le sauver. Tareo se fait arracher des mains son livre par Garoh qui précise que ça ne lui servira à rien et qu'il ne peut compter que sur lui-même, il doit devenir plus fort dès maintenant ! Tareo comprend alors ce que voulait lui expliquer ce type à la cabane ce matin, et il se lève enfin au garde-à-vous sur le dernier ordre de Garoh. Au même moment, le tueur fonce en pointant sa lame gauche pour transpercer la tête de Tareo. Le monstre humain s'interpose et applique une technique d'arts martiaux pour frapper l'assaillant et le propulser loin derrière lui. Cette fois, Tareo obéit et décampe à toute vitesse loin du combat.


Malheureusement, Tareo se fait capturer plus loin par Morveduse qui le
Défaite de Garoh face aux 3 monstres

Les 3 vainqueurs emmènent l'enfant avec eux.

ramène sur le terrain vague, embourbé dans ses tentacules. Tareo marmonne en pleurant qu'il est désolé. Les deux monstres qui combattaient l'humain demandent ce que leur collègue fait là, et ce dernier répond qu'il profite de l'occasion pour régler un différent avec leur ennemi commun. Garoh se retourne et réclame qu'il libère Tareo, mais il se fait alors frapper d'un coup de Sécator, puis par Insecte Divin. Tareo assiste au carnage subi par Garoh qui n'est épargné que sur la directive de Insecte Divin, même si Sécator dit que c'est trop tard et qu'il va sûrement crever ici.

Tareo, après avoir été ligoté et scotché à la bouche, est emmené au quartier-général de l'Association des Monstres, devant un gros cyclope nommé "Scrutt". Tareo assiste à la conversation entre les trois monstres. Lui se morfond en songeant au sort de Garoh. Scrutt demande qui il est. Sécator dit en rigolant que c'est un témoin qu'il a ramené. Le cyclope dit qu'il n'y a pas de rire qui tienne et qu'il doit se dépêcher de tuer ce facteur inconnu. Sécator ne compte pas se presser, car il a besoin de s'amuser comme il en a l'habitude, et de prendre son temps s'il ne veut pas encore péter un câble et tuer un autre monstre. Scrutt annonce qu'il aura moins de temps que prévu, car il a repéré un robot traqueur en train de remonter la piste des tunnels laissés par Grande Scolopendre Patriarche. Les héros ne tarderont plus à trouver le repaire de l'Association des Monstres.

Tareo met l'eau à la bouche de Grand Glouton

manger

Tareo est emmené à travers les couloirs par le tueur en série. Le Démon tombe alors nez-à-nez avec un certain Grand Glouton qui avait senti une odeur appétissante. Il scrute Tareo de plus prêt et réclame un morceau. Tareo est pétrifié de peur. Sécator refuse, car le gamin est déjà réservé pour lui. Grand Glouton manque d'engager un combat avec le tueur quand G5 apparaît et calme Grand Glouton en lui jetant un autre monstre à manger. Quand G5 passe, Tareo remarque en même temps que Sécator que le robot tient dans sa main gauche la tête du célèbre Metal Knight, ce qui lui suffit pour comprendre que le n'°6 de classe S a été lui aussi défait.


Enfin ils arrivent à destination de sa cellule. Sécator annonce à [Chenapon|l'enfant qui est déjà dedans]] qu'il a de la visite et qu'ils ont intérêt à rester sages pendant qu'il va dormir. Taro est délié de ses entraves et poussé dans sa cellule. Il rencontre Chenapon qui constate que Tareo a dû se faire capturer comme lui. Le codétenu demande à Tareo s'il fait nuit dehors, ce que Tareo confirme. Chenapon explique qu'il est là depuis hier après-midi et qu'il n'a eu droit qu'à du pain et de l'eau. N'ayant pas envie de mourir de faim, il veut savoir si Tareo n'aurait pas quelque chose à manger. Il consent à lui donner son seul bonbon. Chenapon se sert et réclame autre chose, mais Tareo dit que c'est tout ce qu'il avait. Chenapon le traite de bon à rien. Comme Tareo est inquiet de ce qu'il va leur arriver, Chenapon déclare que ces monstres sont des idiots : ils ont osé le kidnapper lui en particulier alors que son père est haut placé dans l'Association des Héros. Cette révélation étonne Tareo, et le fils de riche poursuit en évoquant que l'autorité de son père est telle que tout le monde obéit à ses ordres, et donc tous les héros seront obligés de venir le sauver. Chenapon suppose à ce moment que Tareo voudrait qu'il ordonne aux héros de le sauver lui aussi, car les héros ne sont censés venir que pour sauver le fils à papa en priorité. Tareo s'exclame que oui, il a envie d'être sauvé. Sur ce, il se lève et propose un marché à son codétenu : à partir d'aujourd'hui il devient son subordonné, et il devra lui donner sa nourriture dès que les monstres en apporteront. Le garçon cède au chantage en pleurant. Morveduse apparaît aux barreaux de la cellule à cet instant en demandant de quoi ils parlent, ce qui fait sursauter Tareo. Il leur dit que malheureusement leurs espoirs de rentrer sont vains. Chenapon lui somme de le libérer, sinon les héros vont venir le sauver, car il a un père très riche. L'être mystérieux est toujours aussi sûr de lui et dit que c'est justement pour ça qu'ils vont tous mourir : les héros, et son père. Chenapon poursuit qu'il va y avoir d'ici bientôt des héros de classes S et A qui vont rappliquer dans cet endroit et qui sont beaucoup trop pour eux.
L'Association des Monstres décrite par Morveduse

"Même King mourra !"

Il a vu Batte-man à l'œuvre et pense qu'il est assez fort pour tous les battre seul. Morveduse ricane quand il parle du "terrible" Batte-man. Tareo explique alors que la télévision a transmis l'annonce de la défaite de : Genji le Survolté, Batte-man, et qu'il a vu il y a peu Metal Knight aussi. Cette annonce déçoit beaucoup Chenapon qui dit alors à Tareo de se taire s'il n'a que des mauvaises nouvelles. Quoi qu'il en soit, il garde confiance et se rappelle d'autres éléments importants de l'Association des Héros : Tatsumaki, Blast et King. Il est certain que ce monstre tremble rien qu'en entendant ces noms. Morveduse lui rétorque qu'il doit comprendre que l'Association des Monstres est née dans le but de vaincre tous ces héros. Ils sont au courant de leur puissance immense, mais il le répète : ils vont tous mourir. Eux aussi ils ont des éléments superpuissants, et même plus que ne le sont les héros de classe S, notamment leurs commandants, qui sont tous de niveau Dragon. Ils ont tous une puissance qui relève du miracle, des chefs-d'œuvre de Dieu lui-même. Même King mourra.


Chenapon passe son tour à Tareo

Tareo tout seul

Le lendemain à l'aube, ils se font réveiller par Sécator qui invite Tareo à sortir de la cellule. Lui a sursauté et commence à paniquer. Chenapon trouve que c'est une honte que Tareo soit libéré seul et veut l'accompagner. Sécator lui dit qu'il se trompe : il veut juste jouer avec Tareo dans sa salle personnelle, mais il a le droit de les accompagner s'il insiste. Chenapon fait un coucou à Tareo en disant qu'il doit y aller seul. Tareo crie qu'il n'a pas envie de mourir et appelle à l'aide les héros. Le tueur en série l'emmène et lui annonce une triste nouvelle : les héros ne le sauveront pas puisqu'ils ignorent sa présence ici.


Il est coincé dans le recoin de la salle privée de l'être mystérieux qui trouve ses cris mignons. Son visage est marqué de deux petites entailles ensanglantées. Il demande à son tortionnaire ce qui lui prend. Sécator ne voit pas pourquoi il pose la question : c'est parce qu'il est un monstre. Il lui apprend qu'il se fiche complètement de la domination mondiale projetée par l'Association des Monstres. Son seul vœu, c'est de massacrer et torturer à jamais, et il va atteindre un stade d'extase avec lui. Tareo ne cesse de gémir tandis que le sadique se prépare à lui trancher la langue. Garoh surgit soudainement en détruisant un mur. Il détruit le monstre en un court instant. Tareo est rassuré de voir le monsieur revenu à son secours. Garoh ne lui adresse pas un regard et lui dit de se bouger plus vite que ça. Garoh s'empare des bandages qui recouvraient
Cannibale Garoh

Garoh dévore du monstre.

le corps du tueur en série, puis défonce la porte d'un coup de pied. Il le prévient que s'il se fait encore attraper il est fichu. Deux monstres les repèrent immédiatement, mais Garoh les élimine. Tareo est alors pétrifié d'horreur en voyant Garoh se nourrir sur le cadavre d'un des monstres. Son sauveur répond que ce n'est que de la viande, et qu'il avait besoin de manger même si ce n'est pas correct. Tareo obéit à Garoh presse le pas derrière lui. Il s'inquiète quand même de l'état de l'adolescent et propose qu'ils se cachent le temps qu'il récupère, mais Garoh refuse à cause d'un monstre qui est capable de les localiser. Tareo hésite, puis le prévient de la présence de l'autre otage. Garoh ne s'arrête pas, et apprendre qu'il a à-peu-près l'âge de Tareo ne le fait pas changer de projet. Tareo le supplie en pleurant d'aller le sauver.
Un monstre est derrière Tareo dans le tunnel

Quelque chose est là, derrière lui.

Enfin Garoh stoppe sa course et il se retourne en affirmant qu'il n'est pas venu pour le sauver. Garoh interrompt sa phrase, et Tareo comprend qu'il regarde quelque chose derrière lui... Il essaye de tourner la tête, mais il cesse ce geste sur injonction de Garoh qui est tout aussi effrayé que lui. Il suit son conseil et avance lentement vers son protecteur. Tareo se réfugie en douceur derrière son protecteur et voit le monstre qui se tient immobile face à eux dans le noir. Tareo voudrait poser une question, mais Garoh l'interrompt et lui ordonne de s'enfuir, mais très doucement, pas-à-pas, pour ne pas exciter cette bête. Lui-même a déjà commencé à reculer. Ensemble, ils font marche arrière avec lenteur.


Le plan fonctionne : le chien géant reste statique. A force de s'éloigner dans le couloir, le monstre à 6 yeux disparaît dans l'obscurité de leur point de vue.
Embuscade de Ultra Mouse au coin du couloir

Ultra Mouse déclenchant l'embuscade

Garoh pense qu'ils peuvent éviter le combat du moment qu'ils se tiennent à distance. C'est alors que Tareo s'écrie qu'ils les ont trouvé en distinguant le museau d'une souris en embuscade au carrefour des couloirs ! Garoh le tire par le col en arrière brusquement, ce qui évite au garçon de se faire frapper à travers l'angle du mur. Comme un homme-lance surgit d'un autre côté pour les empaler, Garoh fait baisser la tête à Tareo, puis le repousse d'un coup sec pour se battre avec les mains libres. Showerhead empêche cependant Garoh de cogner l'homme-lance. Les deux humains sont attaqués par trois monstres : Showerhead, Ultra Mouse, et Narval. Narval attaque en premier. Tareo et Garoh s'écartent pour éviter cette attaque. Puis, Tareo voit son protecteur blesser et repousser chacun des assaillants avec des techniques incroyables. Ce combat impressionne Tareo qui comprend que Garoh devient toujours plus fort. Les trois monstres ne sont cependant pas encore vaincus. Deux d'entre eux parlent avec le Chasseur de Héros pour gagner du temps à Narval qui passe en Mode Offensif de la Mort qui tue. Ils exécutent leur Technique de la Trinité : Attaque Perçante Ultra-Rapide. Sans effort, Garoh la dévie en disant que c'est comme du ralenti. Malheureusement, Narval part loin dans le couloir où il s'écrase avec vacarme... du côté du molosse de tout-à-l'heure. Tareo crie au monsieur qu'il ne devait pas l'envoyer par là. Il se rappelle
Rex met Garoh et les Démon en sueur

"Qu'est-ce que c'est que ça !?"

à présent aussi de ce qu'il y a de ce côté. Ils entendent les cris de peur du Démon dont un morceau est renvoyé aux pieds des combattants. Garoh se souvient que cet homme prétendait sa corne indestructible. Ultra Mouse annonce que c'est Rex, et Showerhead s'inquiète aussi en expliquant qu'ils viennent d'énerver un commandant. Le Grand Rex s'approche et sort de l'ombre en générant une énorme boule d'énergie dans sa gueule avant de la libérer dans le couloir. Cette attaque terrifie tout le monde, mais Garoh a la présence d'esprit de choper Tareo par le col pour l'entraîner dans sa course afin d'échapper à la boule destructrice.

Garoh est parvenu à les protéger de l'attaque. Il franchit plusieurs murs grâce au Poing Tourbillonnant Trancheur de Fer. Il envoie Tareo à l'écart, mais le gamin hésite à fuir seul. Garoh lui dit de partir, ou sinon ils ne pourront fuir vivants ensemble. Tareo se plaint car il a peur de ne pas pouvoir trouver la sortie. Garoh hurle qu'il s'en moque et qu'il n'est pas sa baby-sitter, il veut que pour une fois il se débrouille tout seul ! Sans plus contester, Tareo fuit en pleurant. A cet instant, Rex repère Tareo et compte lui tirer une boule d'énergie dessus, mais Tareo réussit à disparaître pendant que Garoh fait diversion.

Détails supplémentaires

  • Du point de vue français, le t-shirt de Tareo dans l'Arc de l'Association des Monstres a l'air ironique puisque "BG" est une anagramme de "beau gosse" alors que Garoh rappelle souvent qu'il est moche. Ce n'est certainement pas volontaire de la part des auteurs.