FANDOM


/!\Alerte : taux de spoil 100% !/!\
Toute cette page dépasse l'animé. Ceux qui ne suivent que l'animé ne doivent pas la lire.
«
"Le vieil artiste martial "Gouketsu" n'a absolument rien à voir avec l'être que vous avez en face de vous ! Je suis à un tout autre niveau maintenant !"[1]
»

Gouketsu (豪傑, Gouketsu) est un monstre faisant partie de l'Association des Monstres en tant que commandant avec le niveau de fléau Dragon. C'est le champion du 1er Super Fight. Les Trois Corbeaux étaient ses disciples, et ils le suivent encore en tant que monstres.

Apparence

Gouketsu est une créature humanoïde immonde aux cheveux longs coiffés en pétard. Sa tête comporte quatre yeux sombres alignés, ainsi qu'une bouche aux dents longues dont les canines débordent hors de la bouche. Dans sa première version, son visage est aussi fibreux, alors que dans la seconde, il est lisse et parsemé de cicatrices en croix. Sa peau est fibreuse et sombre. Il a la taille d'un géant de 10 mètres de haut au moins . Il porte une sorte de kimono en lambeaux.

Dans sa vie précédente, Gouketsu avait déjà ses cheveux bruns en pétard, mais son visage avait un air dur. Son menton était large, et une cicatrice blanche passait sur sa bouche et sa joue gauche. Son front avait l'air convulsé au-dessus de ses sourcils en deux branches. Il revêtait le même kimono sombre, mais intact.

Galerie

Personnalité

Gouketsu est impitoyable, s'attaquant aux humains comme tous ses partenaires. Il avait sa fierté d'artiste martial dans sa vie d'humain, mais après avoir été vaincu, il a dû se rabaisser à manger une cellule de monstre pour devenir plus fort, et rejoindre l'Association des Monstres. Pourtant, il est calme en général et a un comportement réfléchi.

Il est extrêmement ambitieux et n'a toujours eu pour seul but dans sa vie de devenir toujours plus fort, d'où le fait qu'il ait délibérément accepté de manger une cellule de monstre : pour détruire ses limites humaines.

Gouketsu obéit sans discuter à l'Association des Monstres et n'a pas d'état d'âme à tuer ses ennemis. Par contre, il est prêt à donner une chance aux forts de se faire pardonner en rejoignant leur organisation.

En combat, il a l'indulgence de compter jusqu'à 3 secondes pour laisser à son adversaire le temps de se défendre contre lui. Il aime beaucoup les adversaires tenaces. De plus, il aime montrer la différence flagrante de puissance entre lui et son ennemi en le poussant à l’humiliation.

Histoire

Avant le début de l'histoire

Il fut connu par le commentateur comme un grand champion qui a remporté le 1er Super Fight, et un artiste martial terriblement fort. Sa puissance était telle qu'il a vaincu un très grand nombre d'adversaire lors du tout premier tournoi.

Un jour, il fut vaincu et capturé par Orochi. En captivité, il reçut de Orochi et du cyclope une cellule de monstre qui lui garantirait une immense force, mais il devrait abandonner son humanité. Trop honteux et voulant devenir invincible, Gouketsu se résigna à l'avaler, et il rejoignit l'Association des Monstres. Ses trois élèves avalèrent aussi des cellules de monstres, mais leur faiblesse leur fit perdre leur personnalité dans la monstrification.

Arc du Super Fight

Orochi prend de ses nouvelles auprès d'un de ses collègues, celui-ci lui annonce que Gouketsu a vaincu le Démon Cyborg (plus précisément en un seul coup). Actuellement, il arrive aux abords du Super Stadium de la Ville C où a lieu le 22ème Super Fight.
Gouketsu rentre en tenant Benpatsu

Gouketsu rentre dans le stade en tenant Benpatsu

A la fin du tournoi, il rentre dans l'arène et terrifie tout le monde en jetant le corps inanimé de Benpatsu par terre. Il annonce qu'il est venu pour transformer tous les participants du tournoi en êtres mystérieux.

A peine monte-t-il sur le plateau de combat qu'il ne peut s'empêcher d'avouer qu'ils ont l'air de faibles déchets pour oser se faire appeler des artistes martiaux, mais au moins, une fois changés en monstres, ils auront l'air décent. Éclairomax et Vipaire au Poing le défient afin de protéger les civils, et disent qu'il raconte n'importe quoi. D'un simple coup de pied, il dégage ses deux opposants si loin qu'ils disparaissent du stade. Il demande maintenant l'attention de ceux restant. En voyant les héros de classe A vaincus, les derniers spectateurs s'enfuient. Il déclare qu'il a peut-être tué ces deux minables et que massacrer tous ces faiblards de combattants serait trop facile, or ce n'est pas sa mission. Il se présente par son nom et comme l'envoyé de l'Association des Monstres. Plusieurs personnes de l'assistance reconnaissent ce nom, et le commentateur crie qu'il était le premier champion de l'histoire du Super Fight, un combattant très fort. Comme ils connaissent sa réputation, sa tâche n'en sera que plus aisée puisqu'ils savent que c'est inutile de leur résister. Gouketsu leur expose ainsi son passé depuis qu'il est devenu un génie des arts martiaux ainsi que son entrée dans l'Association des Monstres. Sa renaissance fut en monstre avec une puissance inimaginable,
Choze se défoule sur Jakmen (M)

Choze défonce Jakmen.

il n'est plus le même qu'autrefois. Puis, il annonce avoir quelque chose pour eux, et il jette au sol des cellules de monstre. Gouketsu leur donne un choix simple : manger une cellule de monstre pour devenir très fort et se soumettre à l'Association des Monstres, ou bien mourir de ses mains. Logic est le premier à foncer sans réfléchir sur une cellule et la dévore en vitesse. Gouketsu rigole d'avoir déjà un volontaire et leur dit de ne pas se presser car il y en aura pour tout le monde. Les autres combattants sont horrifiés de voir Logic se métamorphoser en créature, et ensuite attaquer Bouffi pour se venger. Or, la nouvelle recrue est immédiatement après assaillie par derrière par un autre homme : Choze. Il brise la nuque de Logic en un mouvement rapide et net.


Choze déduit facilement que l'évolution du sujet qui avale une cellule dépend de sa puissance d'origine, et lui, il a justement les gènes parfaits, ce qui veut dire qu'il devrait obtenir la puissance ultime. En effet, Choze se transforme après ingestion et décrit toutes ses sensations en évoquant même que ses barrières morales ont été éradiquées par sa monstrification.
Suiryû - Choze Volten Hamkichi Benpatsu

Les artistes martiaux recrutés affrontent Gouketsu.

Il s'empresse de taper sur Jakmen afin de tester sa nouvelle force, et il se sent prêt à accomplir sa vengeance. Gouketsu reconnaît le potentiel de ce sujet et confirme sa déduction. Puis, il enjoint à ce qu'il y ait des suivants. L'un après l'autre, Benpatsu, Volten et Hamkichi franchissent le pas pour une raison ou une autre. Le trio d'humains se monstrifie, et une équipe de monstres incroyables voit le jour. Gouketsu est très ravi de son recrutement Le champion Suiryû se porte garant de la défaite des monstre sur ce ring. Gouketsu voit ça comme un défi à l'Association des Monstres, et tous les ennemis de l'association doivent mourir, alors, il ordonne que ses nouveaux subordonnés tuent Suiryû. Le champion vaincra Benpatsu, Hamkichi et Volten assez facilement malgré leurs techniques différentes.
Suiryû VS Choze le spectacle

le combat épique entre Suiryû et Choze

Puis, c'est au tour de Choze de se dresser contre le quintuple-champion. Ils se battent sur le même piédestal en terme de puissance. Quand Choze lance sa puissante attaque du Canon Annihilateur de Race Inférieure, Gouketsu est surpris de voir Suiryû bloquer l'énergie avec ses mains pour ensuite la dévier d'un coup de pied en direction du ciel. Le combat devient de plus en plus acharné, et, passe dans une phase où les deux artistes martiaux s'attaquent violemment en traversant toute la surface du ring avec une rapidité trop élevée pour les humains moyens, mais pas pour Gouketsu qui parvient à les suivre du regard grâce à ses quatre yeux. Ce duel intense se conclut par la victoire de Suiryû après beaucoup d'acharnement.

Force est de constater que tuer Suiryû serait du gâchis. Gouketsu lui propose une dernière fois de se joindre à l'Association des Héros. En devenant un monstre, il pourrait devenir un membre haut-gradé de l'Association des Monstres, mais surtout, il survivrait à l'ère des monstres qui arrivent.
Suiryû déconne

Suiryû lui manque de respect.

Il lui demande d'imaginer la vie libre qu'il pourrait mener s'il était assez fort pour faire partie des forts qui règneront sur le monde, ceci est une occasion en or. Pendant un moment, le champion d'arts martiaux se concerte seul, et il se décide à prendre une cellule de monstre dans sa main. Il réalise que cette proposition lui permettrait d'accéder à un monde où la société et ses contraintes ne seraient plus, un monde où il serait totalement libre. Il approche la cellule de sa bouche, puis la balance à la figure de Gouketsu qui ne réagit pas. Suiryû bondit en assurant qu'il ne veut même pas devenir aussi moche que lui. Gouketsu encaisse son Poing nébuleux du Dragon des Cieux dans la tête et réplique avec un coup de poing ordinaire contre Suiryû.
Suiryû fuit la main de Gouketsu

Suiryû se méfie de la force de Gouketsu désormais.

L'insolent est maintenant par terre, en train de cracher du sang. Gouketsu annonce que puisque c'est comme ça, il va mourir.


Il voit que Suiryû met du temps à rester affalé par terre. Alors, il compte jusqu'à 3, puis s’apprête à l'écraser. Au dernier moment, Suiryû se relève avec réflexe et fonce avec un air en ragé sur Gouketsu. Le champion s’assoit en un instant sur l'épaule de Gouketsu et lâche une volée de coups de poings dans ses yeux. Cette attaque fait rire Gouketsu qui est heureux de le voir résister et demande à ce qu'il continue comme si sa vie en dépendait. Quand il tend la main pour attraper son ennemi, le petit humain descend en vitesse en esquivant pour revenir sur le plateau de combat. L'attaque des Trois Corbeaux sur les autres participants du tournoi détourne l'attention du quintuple-champion. Gouketsu l'interpelle en lui disant de ne pas regarder ailleurs. Gouketsu a réussi à lui casser le poignet d'un coup de poing, et il continue en passant dans son dos très vite pour lui dire qu'il va compter jusqu'à 3 pour qu'il se relève.
Gouketsu humilie Suiryû avec son majeur

"Ressent mon doigt."

Suiryû se remet sur pieds, mais pas assez vite et subit un piétinement oppressant. Là, Gouketsu est déçu que l'utilisateur du Poing nébuleux soit coincé, et si dans 3 secondes il ne s'est pas dégagé, il appuiera de tout son poids. Avant la fin du décompte, Suiryû s'en sort de justesse et attaque le visage du monstre avec le Poing nébuleux du Tigre du Séisme. Le poing est bloqué par un pincement du Dragon au désarroi de Suiryû qui se prend ensuite une série de claquements de majeur dans la tête. Il lâche l'humain par terre et lui ordonne encore de se lever. Cette fois, l'ancien champion lui donne un coup de pied qui le refait tomber au sol. Cette fois, Suiryû peine fortement à bouger. Gouketsu comprend qu'il a enfin atteint ses limites, mais que, au moins, il a tenu plus longtemps que ne l'auraient fait les autres minables. Le combattant vainqueur jette le rebelle devant les Trois Corbeaux, et leur présente leur repas spécial.


Suiryû est ainsi jeté en pâture aux corbeaux contre lesquels il fait tout pour se défendre. Gouketsu plaisante en les présentant comme ses anciens élèves, et dit qu'ils adorent manger les combattants d'arts martiaux.
Bakuzan en PLS après avoir mangé une poignée de cellules

Bakuzan a avalé trop de cellules de monstre.

C'est alors, que leur combat subit une interruption du fait d'un dialogue entre Bakuzan (qui était resté à l'écart au bord du ring) et Suiryû. Bakuzan révèle qu'il a choisi de devenir un monstre pour devenir le plus puissant être vivant au monde. Gouketsu lui reproche de se goinfrer alors que chaque recrue n'a droit qu'à une unique cellule. Le double-champion lui ordonne de se taire, et jure qu'il s'assurera qu'il ne lui parlera plus sur ce ton une fois qu'il aura acquis sa toute puissance. Or, Bakuzan subit une incroyable douleur au ventre
Défaite et mort des Trois Corbeaux

Les Trois Corbeaux meurent.

et s'écroule par terre. Le monstre géant explique que c'est sûrement parce qu'il a avalé plus de cellules que son corps ne pouvait supporter. Il va vite mourir après s'être autodétruit comme un idiot. Enfin, Gouketsu soulève le silence dans l'arène, ils sont absolument seuls, le public a disparu. Il propose à Suiryû de pleurer maintenant avant de mourir. Cependant, Suiryû est à ce moment sauvé par Vipaire au Poing et Éclairomax qui sont revenus le sauver.


Ses trois disciples volent en morceaux à côté de lui. Il est déçu. Il décroise les bras au bout de quelques secondes et se met à marcher vers les deux super-héros qui ont osé revenir se confronter à lui. Il les terrasse encore une fois, mais il n'a en fait pas besoin de courir après Suiryû
Bakuzan renvoie Suiryû sur terre

Bakuzan transformé empêche Suiryû de fuir.

puisque celui-ci vient d'être renvoyé sur le ring par Bakuzan, qui a réussi à se changer en monstre. Gouketsu avoue sa surprise. Le nouvel être mystérieux lui somme de se taire et de le laisser tuer Suiryû sous peine de se faire tuer avec. Outre l'insolence, Gouketsu est captivé par la puissance apparente de cet être : il a un niveau de fléau Dragon, tout comme lui. On dirait que Gouketsu a décroché le gros lot. Ce monstre pourrait largement battre un héros de classe S, ce qui est approuvé par Bakuzan au milieu de ses ricanements.


Après que Bakuzan se soit déchaîné sur Suiryû, Gouketsu reçoit alors la visite d'un clone volant de Gyoro Gyoro. Il s'inquiétait qu'il traîne encore dans l'arène du tournoi.
Orochi autres monstres

Gouketsu parle de la suprématie du Roi des Monstres.

Gyoro Gyoro le prévient qu'il doit partir au risque d'être surpris par des héros de classe S venus au moins pour lui briser des côtes. Mais Gouketsu n'écoute pas ses craintes et estime que le cyclope néglige sa force, et il précise qu'il a effectivement achevé sa mission et qu'il s'ennuie. Il demande alors quel est son nom à ce "bleu", et veut qu'il le suive jusqu'auprès de ses supérieurs. Bakuzan est outré qu'on veuille le subordonner. Gouketsu lui demande de se calmer, il n'est un monstre que depuis peu, et il est déjà sous l'ivresse du pouvoir. Il aimerait lui faire adopter une attitude convenable pour le présenter au Roi des Monstres. Bakuzan est surpris d'entendre ce nom, le recruteur lui explique alors qu'il s'agit du chef de l'Association des Monstres ainsi que, assurément, du plus puissant de tous les êtres vivants de la surface de la Terre. Et de la même façon, il existe bien des monstres encore plus fort que Bakuzan, y compris Gouketsu. Pour ces raisons, il doit apprendre à se contrôler et comprendre sa place. Ce discours ne fait qu'arracher un rictus à l'arrogant nouveau qui exécute un coup de poing qu'esquivera Gouketsu en inclinant sa tête. Bakuzan se prétend le plus fort. Il enchaîne en attrapant l'épaule de Gouketsu
Gouketsu est trop puissant comparé à Bakuzan

véritable coup de Dragon

pour découcher un coup de pique sur le coude de l'autre bras droit vers la tête : deux doigts suffisent à Gouketsu pour bloquer la pointe. Un bref instant, Bakuzan est perturbé, mais il n'abandonne pas et projette ses deux poings gauche vers son ennemi. Alors, par un roulement de son bras droit, Gouketsu dévie les coups de poings et dégage le harceleur qui est écrasé dans les gradins dans l'élan. Cette fois, c'est avec une rage immense que Bakuzan saute dans les airs et fond sur sa cible en réalisant une rafale de coups de poings. La réponse de Gouketsu n'est qu'une série de parade rien qu'avec son bras droit et en restant immobile de profil. Bakuzan est ébahi de cette défense impénétrable. Tout-à-coup, un coup de poing d'une puissance phénoménale passe à côté de Bakuzan qui esquive de côté. L'onde de choc rase une façade entière du stadium, et Bakuzan commence à être terrifié. Comme il semble moins enclin à combattre, c'est l'occasion pour l'exécutif de l'Association des Monstres de lui faire la morale. Lui posant sereinement sa main sur une épaule, Gouketsu lui fait comprendre que d'autres monstres comme lui peuvent raser plusieurs cités, ce à quoi est sans doute préparée l'Association des Héros. Hélas les monstres ne peuvent se livrer librement à la destruction justement parce que les héros fonctionnent en coordination et traquent en permanence les monstres.
Bienvenue dans la bande Bakuzan

Il a réussi à raisonner le petit Dragon.

Peu-importe sa force, un monstre seul finit toujours par être tué par des héros. Or, si les monstres s'unissaient, cela pourrait changer la donne : voilà la raison à l'existence de l'Association des Monstres. Les monstres se regroupent en organisation, se cachent et se battent ensemble. L'Association des Héros ne s'est jamais douté de ce rassemblement secret, alors peu-importe à quel point Bakuzan est devenu vraiment puissant, il y aura toujours quelqu'un de plus fort que lui, et il n'a aucune chance de survivre tout seul. Gouketsu commence à partir en commentant que c'était amusant de jouer avec des
  • Gouketsu décapité
  • Gouketsu retrouvé par Gyoro Gyoro
gamins de son espèce, mais qu'il y a quand même danger. Ils doivent repartir pour leur quartier-général, à la Ville Z, dans la zone abandonnée.

Quelques minutes plus tard, Gouketsu est rattrapé par Chauve à la Cape, un autre super-héros. Leur combat retentit dans toute la Ville C, mais ne dure que quelques secondes. Gouketsu atterrit en plein sur le ring du Super Fight, hormis que seule sa tête arrachée et inerte y gît.

Le reste du cadavre est retrouvé par Gyoro Gyoro qui est ahuri devant ce désastre pour l'Association des Monstres.

Compétences & Pouvoirs

Vitesse conséquente :

Genos a détecté de loin sa vitesse à peu près comparable à celle de Cafard Éveillé. Il est aussi capable de suivre facilement des yeux le combat qui a eu lieu entre Suiryû et Choze. Gouketsu bouge trop vite pour Suiryû par ailleurs.

Force considérable :

Il s'avère que Gouketsu est assez puissant pour battre facilement Genos, bien que celui-ci ait été auparavant blessé par plusieurs adversaires. Benpatsu était un moucheron pour lui, pareillement pour Vipaire au Poing et Éclairomax qui étaient des héros de classe A. Cette puissance est en réalité si grande qu'un simple coup de poing de ce monstre de niveau Dragon est suffisant pour infliger de très conséquents dégâts à Suiryû qui s'est mis à cracher du sang. Un seul claquement de ses doigts équivaut à un violent choc même pour Suiryû. Même Bakuzan au niveau Dragon ne lui arrive pas à la cheville.
Technique de parade de Gouketsu

Art martial inconnu

Art martial inconnu :

Gouketsu utilise une technique martiale inconnue. Visiblement, son habilité dans ce domaine est remarquable au vu de la facilité avec laquelle il a dévié les bras de Bakuzan pour que sa propre force le projette loin en arrière avec assez de puissance pour ravager une partie des gradins du Super Stadium de la Ville C.

Résistance considérable :

Gouketsu a une résistance trop grande pour que la technique du Poing du Vide de Suiryû n'arrive à heurter douloureusement le monstre. Aucune attaque du champion n'a su lui faire mal, pas même dans les yeux.

Combats

Gouketsu__
VS =
_Roi des Monstres_
Gouketsu__
VS =
__Gouketsu
One-Shot
Gouketsu__
VS =
_Gouketsu_
Gouketsu__
VS =
__Gouketsu
One-Shot
Gouketsu__
VS
__Suiryûblessé
=
_Gouketsu_
Gouketsu__
VS
__ÉclairomaxblesséVipaire au Poingblessé
=
_Gouketsu_
Gouketsu__
VS =
__Gouketsu
Abandon
Gouketsu__
VS =
__Chauve à la Cape
One-Shot
MortGouketsu__


Détails supplémentaires

    • première version sortie de Gouketsu
    • un autre brouillon du visage de Gouketsu
    • autre idée de Murata pour Gouketsu
    Son nom signifie ironiquement "héros" ou "homme valeureux".
  • Ce personnage est inspiré de Gouki, un antagoniste de Street Fighter.
  • Yusuke Murata a modifié son visage d'origine afin que, comme Freezer de Dragon Ball Z, sa forme monstrueuse ait un air rationnel plus inquiétant et moins brutal.[5]

Références

  1. Coup de poing 72
  2. Coup de poing 72
  3. Coup de poing 66
  4. Coup de poing 74
  5. Twitter

Démarrer une discussion Discussions à propos de « Gouketsu »