FANDOM



Histoire

Avant le début de l'histoire

À 15 ans, Genos était encore un être humain vivant une vie heureuse et paisible avec sa famille. Un jour, un cyborg fou attaqua leur ville et la détruisit, tuant ses parents. Genos survécut miraculeusement à cette attaque, mais il n'aurait pas survécu longtemps, seul, dans sa ville ruinée, s'il n'avait pas été trouvé par le professeur Kidob qui passait dans toute la ville à la poursuite du cyborg. Kidob modifia Genos, et il renaquit alors en tant que cyborg luttant pour la justice. Il promit au professeur Kuseno qu'un jour, il réussirait à trouver et détruire le cyborg.

Durant les deux années suivantes, le jeune cyborg voyagea de ville en ville, combattant des monstres et des organisations maléfiques, mais fut incapable de retrouver le cyborg.

Arc de la Maison de l'Évolution

Au-dessus de la Ville Z, Mousmétique s'est positionnée, donnant des ordres à ses moustiques serviteurs. Elle ressent tout à coup que quelques moustiques sont morts dans une rue proche et une voix l'interpelle dans cette direction. Une silhouette se dessine, disant avoir compris qu'elle ne draine que pour elle tout le sang déjà pompé par ses esclaves. Étant la maîtresse de ces énormes essaims de moustiques grâce à un signal qu'elle émet, il lui suffirait de tuer cette silhouette pour être tranquille. Elle ordonne alors aux essaims les plus proches de sucer le sang de l'inconnu. Alors que les moustiques s'amassent autour de ce dernier, la déflagration de son Incinération les désintègre tous. La stupéfaction de Mousmétique est grande quand elle voit un cyborg sortir de la fumée disant qu'il va l'éliminer. Cette réplique la fait rire.

Le cyborg tend sa paume vers elle, mais son laser la manque et détruit le sommet d'un immeuble tandis qu'elle fond en piqué sur lui. Il perd son bras gauche qui a été harponné par le dard frontal de
Genos a arraché les pattes de Mousmétique

Genos mutile Mousmétique.

Mousmétique qui s'est allongé. Alors qu'elle se demande si elle lui arrachera sa jambe au prochain passage, elle se rend compte que son adversaire a eu le temps de lui trancher les deux jambes à l'aide de son bras droit. Il s'exclame qu'elle ne peut pas lui échapper et veut lui tirer un autre laser. Cependant, elle attire des essaims de moustiques pour l'empêcher de viser. Il est contraint de tirer à l'aveugle tandis que la Femme Moustique s'éloigne. Il dit que même ce stratagème est inutile, mais il voit au bout d'un moment une multitude d'essaims se rassembler en une immense boule tout autour d'elle, ce qui lui laisse supposer qu'elle récoltait du sang dans d'autres villes et que le sang a une autre utilité que de la sustenter. Tandis qu'il se prépare à tirer un laser pour l'empêcher de rassembler la totalité de ses moustiques, il entend un juron derrière lui. Quand il se retourne, il aperçoit Saitama rentrant dans la même rue à la poursuite d'un moustique. Le cyborg se demandant quelle mouche le pique, Saitama prend alors conscience avec angoisse de l'immense rassemblement de moustiques dans le ciel, Le cyborg lui ordonne de se mettre à l'abri, car si la personne qui contrôle tous les moustiques le voyait, elle pourrait leur ordonner de fondre sur lui. Une phrase qui rassure encore moins le bonhomme chauve qui veut lui proposer de déguerpir avec lui. Avant qu'il n'ait fini sa phrase, la masse de moustiques leur tombe dessus, engloutissant tout le quartier.


Le cyborg déclenche alors une explosion qui grille la totalité des moustiques de la zone. Il déclara que la Femme Moustique, bien qu'étant d'apparence humaine, son intelligence, elle, restait celle d'un moustique. L'essaim ne pouvait que se volatiliser dans son rayon à vouloir charger en une seule masse. Et comme la ville était déserte dans un rayon de plus de 500 mètres, il pourrait faire exploser le quartier sans causer de pertes humaines.
Mousmétique VS Genos

Mousmétique devenue plus forte

A cet instant, il réalisa qu'il avait oublié l'énergumène qui avait débarqué quelques secondes plus tôt. Mais en se retournant, il le vit indemne, et tout nu. L'humain remercie Genos de l'avoir sauvé des moustiques avec son souffle dont il se demande la manière dont il l'a produit. Alors que Genos ne comprend rien à la situation de cet humain, il se retourne vers son adversaire. Mousmétique s'est métamorphosée et ne regrette pas la perte de ses essaims qui ne lui servaient plus à rien. Elle suppose qu'ils se demandent la raison, et, en un éclair, elle apparaît derrière le cyborg à qui elle tranche la hanche, répondant qu'elle est tout simplement forte à présent. Genos, blessé, tente de lui asséner un coup de poing, mais elle l'esquive, et le voilà pris dans une tourmente de coups de griffes qui lui paralyse son dernier bras, lui retire son œil bionique droit et lui sépare le torse des jambes. Tandis qu'il est prit au dépourvu par sa vitesse, elle le nargue et lui demande de la laisser le décapiter au prochain coup. Il comprend en un instant qu'en absorbant plus de sang elle est devenue terriblement plus rapide et puissante. Alors qu'elle revient sur lui pour le coup final, il se dit que sa seule chance de gagner serait de s'autodétruire. Dans ce dernier instant, il s'excuse intérieurement envers le professeur. Mais à l'instant précis où elle se rapproche, en une fraction de seconde, Mousmétique se prend un coup de paume dans la joue gauche et est projetée, vaincue, très loin dans le
Saitama tue le moustique

Genos sauvé de justesse par cet homme

ciel, fracassant un immeuble voisin sur sa trajectoire. Il s'agit de Saitama, joyeux qui dit au cyborg hébété qu'il déteste les moustiques. Genos lui crie alors qu'il est un cyborg se battant pour la justice et lui donne son nom, puis, il lui demande le sien. Saitama, sans trop comprendre, s'exécute. Enfin, Genos prie Saitama de le prendre comme disciple. Avant de commencer à réfléchir, Saitama accepte.

Episode spécial 2

Une semaine plus tard, Genos vient frapper à la porte de l'appartement de son sauveur. Celui-ci le laisse entrer, bien que dérangé, et lui offre à boire en lui indiquant qu'en fait il ne cherche pas de disciple. Sa curiosité est attirée par
Genos veut devenir son disciple

la demande spéciale de Genos

l'état neuf de Genos. Ce dernier lui explique qu'il peut se réparer facilement avec du matériel de rechange, et lui demande qu'elle partie de son corps est artificielle. Mais Saitama dit qu'il n'en a pas. Quand Genos lui pose des questions sur son crâne, Saitama commence à s'énerver et lui demande son problème. Le cyborg lui raconte alors sa vie, depuis la mort de ses parents à sa rencontre avec Saitama. Or, tandis qu'il semble faire un flash-back, Saitama s'ennuie à mourir et l'interrompt avant la fin pour qu'il lui résume tout en un maximum de 10 mots.


Genos reprend : il veut que Saitama l'entraîne à devenir aussi fort que lui. Après un moment de réflexion, Saitama lui demande son âge : 19 ans. Saitama lui répond qu'il en a 25 et a commencé à s'entraîner à 22 ans, ce qui choque le cyborg. Ça ne le dérange pas de l'entraîner, mais il espère que le cyborg pourra suivre les mêmes efforts que lui auparavant.
Genos sur le qui-vive

un danger approche

Genos acquiesce. Cependant, au moment où le cyborg sort dans le couloir, il prend un air sombre et dit qu'il ressent approcher une présence hostile. Son attitude bizarre consterne Saitama. Au même instant, une créature ressemblant à une mante religieuse fracasse le plafond de l'appartement. Il s'apprête à donner son nom, mais avant d'en avoir eu le temps, Saitama lui explose la tête d'un seul coup de poing en lui ordonnant de rembourser le plafond. Quand Genos remarque deux autres monstres dans la rue et qu'il propose de s'en charger, Saitama ne lui laisse pas non plus le temps de finir sa proposition et enfonce leurs têtes dans le sol avec le même ordre que pour le premier monstre. Mais pour toutes réponses, une main sort du sol de la route, attrape la jambe de Saitama, et l'enfonce pour ne laisser dépasser que sa tête. L'homme chauve se sent comme une plante poussant au travers du béton.
Genos vs Cyborgorilla

combat de cyborgs

Genos veut lui venir en aide, mais il s'arrête net quand un cyborg avec une armure de métal brise un mur voisin et veut le balayer. Genos bloque son premier coup et annonce qu'il va l'interroger une fois qu'il l'aura battu. Mais il s'inquiète pour Saitama alors qu'un énorme lion bipède s'approche de lui. Genos et son adversaire se combattent avec acharnement. Le monstre l'avertit qu'il est Armored Gorilla, un membre d'élite de la Maison de l'Évolution. Genos veut savoir ce qu'ils veulent à son maître, sauf que Cyborgorilla lui rétorque qu'il n'est pas concerné et que leurs consignes sont d'éliminer ceux qui s'opposent à eux.


Finalement, au bout d'un moment, Genos vainc son ennemi, lui ayant même arraché les bras et les jambes et retiré son casque, montrant qu'il a une tête de gorille. Il menace de l'achever s'il ne répond pas à son interrogatoire, mais le gorille résiste et se dit seulement 3ème plus puissant de la Maison de l'Évolution et qu'il ne pourrait s'en sortir face au n°2, Roi des Fauves, avec sa puissance actuelle. A cet instant, Saitama les rejoint en jouant innocemment avec l’œil du lion qu'il a pulvérisé et demande s'il parlait de ce monstre là, et Genos dit que ça en a tout l'air. Le cyborg-gorille réfléchit encore un instant,
Cyborgorilla démembré

Cyborgorilla est vaincu.

puis il accepte de coopérer. Saitama remarque qu'il parlait avant avec une voix de robot, et il s'excuse car il trouvait ça cool.

La créature leur présente le Dr.Genus, son maître. Un homme méprisant les humains depuis son enfance et qui a fondé la Maison de l'Évolution pour créer une race humaine plus puissante et tuer l'ancienne. Saitama ne comprend rien à ce qu'il dit. et aimerait qu'il abrège. Genos lui ordonne en conséquence de résumer avec un maximum de 10 mots. Cyborgorilla explique donc que son maître est intéressé par le corps de Saitama. Ce dernier se dit qu'il n'est pas intéressé, mais son ami lui précise que le savant fou en a besoin pour créer une nouvelle race d'humains, mais qu'il anéantirait l'humanité dans son projet. Alors, Saitama ordonne le départ vers leur base. Son empressement surprend le jeune cyborg, et il lui dit que son emploi du temps est chargé d'offres spéciales pour le lendemain et qu'il aimerait finir cette mission assez vite. Mais avant de partir, Genos se retourne vers la créature et demande si la Maison de l'Évolution a déjà créé des cyborgs il y a au moins 4 ans, s'il y a d'autres cyborgs dans l'organisation et s'ils ont été envoyés détruire des villes. Le gorille est assez surpris par ces questions et répond qu'il n'a aucune information sur le groupe remontant à 4 ans et qu'il en est le seul cyborg.

4 heures plus tard, se rendant au repaire de la Maison de l’Évolution, et Saitama ayant vaincu un ours sur la route, Genos demande s'ils étaient obligés d'y aller à pied car il se demandait si son maître ne pouvait pas au moins voler. Mais il lui répond que non et qu'il arrive souvent en retard sur les lieux d'un désastre. Ils arrivent enfin à destination, et à peine arrivé, Genos fait exploser le bâtiment. Saitama est très étonné de cette initiative, et le cyborg pensait bien faire en gagnant du temps. Mais Saitama lui dit qu'il aurait au moins pu leur laisser une occasion de se défendre. Ils trouvent dans les décombres l'entrée blindée d'un souterrain que Saitama ouvre avec sa force.

Après quelques minutes de marche dans le très long couloir, Genos fait remarquer qu'ils devraient croiser des clones. Saitama commence à être enthousiaste avec la longueur de ce tunnel. Genos ressent tout à coup la présence d'un ennemi dans le couloir. Il s'agit de Scaravageur, le n°1 de la Maison de l'Évolution, qui leur fonce dessus, tenant dans une de ses mains le Dr.Genus qu'il a blessé. Le scarabée demande qui est sa cible principale, et son créateur lui désigne Saitama. Alors, estimant qu'il n'a pas à se préoccuper de l'autre, il défonce d'un coup brutal Genos dont la tête s'imprime dans le mur sous le regard de Saitama qui met du temps à comprendre la
Genos dans le mur

Genos changé en art moderne

situation. Le scarabée mutant défie Saitama en lui suggérant pour terrain une salle voisine. Saitama accepte en déclarant qu'il va lui faire regretter d'avoir changé Genos en art moderne.

Alors que leur duel va commencer, le scarabée est pris dans une gerbe de flammes, et se tourne vers Genos à l'entrée de la salle qui a repris connaissance. Puis, il fonce à vive allure vers Scaravageur qui le traite d'idiot et attaque en furie avec Machine Gun Blow. Son attaque ne fait rien à Scaravageur qui l'envoie au tapis avec un poing qui lui détruit une partie du visage avant de le balayer du pied en direction de sa vraie cible. Celui-ci veut obliger Genos à arrêter car il risque de se tuer, mais il ne l'écoute pas. Genos tire un énorme rayon que le scarabée renvoie sur lui rien qu'avec son souffle. L'attaque décoiffe Genos qui a épuisé toute sa puissance tandis que, inquiet pour lui, Saitama se prépare à affronter le monstre. Mais il s'attend malheureusement à ce que l'attitude de la créature ne soit qu'une suite de faux-espoirs pour lui.

Genos assiste à la scène qui s'en suit entre Saitama qui demande à Ashura Kabuto de se montrer à la hauteur, car les créatures de la dernière fois étaient décevantes. A cet instant, la bête bouge si vite que Genos peine à le voir passer derrière son maître, sur le point de lui asséner un
Scaravageur poutre du cyborg

défaite de Genos

coup de poing. Mais au moment de le porter, il est aussi surpris que le Dr.Genus de le voir arrêter son attaque pour reculer jusqu'au mur de la salle. La créature a l'air apeurée de toute évidence. Scaravageur est abasourdi et lui demande comment il peut être aussi fort. Saitama prend le monstre au mot et veut révéler d'où vient sa force. Genos se demande s'il ne ferait pas mieux de l'en empêcher. Saitama. Plus son maître explique en détail son entraînement, et plus Genos est révolté, à tel point qu'il lui ordonne de se taire avec colère. L'homme chauve veut comprendre ses agissements, mais il se fait sermonner, car tout ce qu'il vient de raconter est invraisemblable : il est devenu invincible rien qu'avec des moyens ordinaires comme des pompes et de la course à pied ! Personne ne pourrait croire une vérité aussi absurde quand avec des moyens extraordinaires d'autres héros n'iraient pas aussi loin. Entretemps, ni Scaravageur, ni Genus ne prennent plus Saitama au sérieux. Le n°1 de la Maison de l’Évolution est rassuré et se dit qu'il a du avoir une fausse impression. Pour l'écraser, il déclenche son Mode Ashura devant son maître effrayé par sa puissance. Scaravageur charge enfin Saitama et le rue de coups tout en déclarant que sa force ne disparaîtra que dans une semaine, soit jusqu'à samedi prochain. En entendant cette phrase, Saitama est choqué. Genos commence à prendre peur pour son ami. Quand il le voit terrasser après un certain moment la bête d'un coup de poing avant de se mettre à hurler à la mort comme quoi c'est aujourd'hui le jour des promotions, il ne comprend pas les raisons de son attitude et se précipite à son secours tandis que le Dr.Genus peine à réaliser toute l'absurdité de cette scène et la fin de ses plans.

Arc des Chauves-sourires

Dans l'animé, Genos est vu en train de se faire réparer par Kidob. Il explique tout au scientifique à propos de Saitama et ne jure plus que sur sa puissance. Kidob lui dit que même s'il a échoué contre ce monstre, il n'a plus à s'en faire. Le professeur a bientôt fini le matériel qui le rendra plus fort et pense qu'il pourrait surpasser Saitama.

Lorsque Saitama retourne en fin de journée chez lui, il essaye de comprendre la logique du pseudonyme de Sonic qui équivaut à dire "un cercle rond". Puis, il lui demande ce qui est à l'origine de sa mine grave. Ce dernier lui indique qu'il vient il y a peu de se rendre compte d'un énorme souci : il n'est même pas connu. Après tous ses exploits, après qu'il ait sans doute sauvé la Terre plus que n'importe quel héros, son nom devrait être populaire et il devrait avoir des fans, mais non. Genos, prend un air déconcerté et lui demande s'il est enregistré au Registre national des super-héros. Quand Saitama lui répond négativement, il n'est plus étonné, car s'il n'est pas membre de l'Association des Héros, sauver la Terre n'en fera pas moins de lui un inconnu. Il lui raconte qu'elle a été fondée par Galoche, un multimillonnaire qui a eu cette idée après que son fils lui ait expliqué qu'il s'était fait sauvé par un inconnu d'un horrible monstre. Son interlocuteur lui demande si lui est recensé dans ce registre, et la réponse est "non". Alors, Saitama lui fait une offre : ils vont ensemble rejoindre l'Association des Héros, et après ça, Genos deviendra son disciple officiel. Heureux, il accepte.

Arc du Registre national des super-héros

Lui et Saitama se rendent au 6ème centre d'examen officiel de certification des super-héros. Après les épreuves, Genos retrouve Saitama dans le vestiaire. Tous les deux ont trouvé les examens très faciles, et il dit qu'ils devraient avoir tous les points bien que le minimum requis est de 70 points, puis que l'épreuve écrite étant trop simple. Par conséquent, c'est l'épreuve physique qui est décisive.

Tous les deux reçoivent enfin les résultats : il a obtenu 100 points et est intégré comme héros de classe S. Cependant, quand il voit Saitama qui
Pouvoir du Nudisme Genos - Saitama

les 2 amis au vestiaire

se morfond dans un coin de la salle, il lui demande son score : 71 points, héros de classe C. Il s'énerve et veut discuter avec le responsable de ce résultat, mais Saitama est résigné et ne veut pas qu'il insiste. Un haut-parleur les convoque pour un séminaire d'entrée en salle 6.

Une fois dans la salle, un homme les félicite, mais l'attitude impolie de Saitama qui mâche un chewing-gum lui fait dire que l'un des deux nouveaux héros a passé l'examen par hasard. Il leur fait un discours sur ce qu'on attend d'eux en tant que héros, mais plus il parle, et plus la tension monte. Leur interlocuteur s'adresse alors de façon plus menaçante pour faire comprendre à Saitama que s'il se comporte mal en public, ces informations seraient affichées sur le site de l'Association des Héros. Saitama finit par faire éclater son chewing-gum et Genos doit l'aider à l'enlever de son visage tandis que l'homme a l'air dépité. Se faisant de plus en plus menaçant, il se déclare lui en tant qu'un héros de classe A et il peut s'assurer de faire perdre des points aux mauvais éléments. Il jette un regard noir à Saitama en espérant qu'il a retenu la leçon, mais celui-ci n'a l'air de rien écouter.

Plus tard, Genos et son désormais maître officiel marche dans la rue tandis que le soleil se couche. Saitama dit que la réunion était ennuyeuse, mais Genos fait remarquer qu'à présent, l'Association des Héros va diffuser leur réputation de super-héros. Quand le cyborg remercie Saitama d'avoir enfin fait de lui son disciple, celui-ci répond timidement que ça lui fait plaisir, mais en vérité il regrette cette promesse. Les deux se séparent.

Genos retrouvent le lendemain dans un terrain désert. Genos confirme ce qu'a dit Vipaire lors du séminaire en regardant sur son portable : les informations relatives à leur réputation seront enregistrées sur le site officiel de l'Association des Héros. De plus, ils finiront par recevoir au bout d'un certain temps un nom de héros. Quand Saitama demande comment cela se fait, il lui répond que le surnom dépend de l'apparence et de la personnalité. Par exemple, Genos pense qu'on pourrait l’appeler "le Cyborg Blond". L'homme chauve saisit le principe et imagine qu'on l'appellerait "Cape Chauve". Pour revenir aux choses sérieuses, Genos est venu remercier son nouveau maître et commencer son entraînement. Saitama lui dit qu'il va tenir sa promesse et que ce n'est pas comme s'ils devaient se battre pour de vrai. Or, c'est l'intention de Genos. Il va l'attaquer sérieusement pour l'obliger à se battre contre lui.
Genos défie Saitama

Genos veut se battre contre Saitama

A ce moment, il tend son poing gauche dans la direction de son mentor, et développe une étrange extension de son bras, ce qui amuse Saitama. A ce moment, un énorme rayon laser est projeté par la main de Genos. Saitama l'esquive sans problèmes sur le côté, mais le tireur se projette à pleine vitesse sur Saitama qui vient à peine d'esquiver son tir pour l'entraîner avec lui avec violence dans la falaise derrière Saitama. Tout juste après l'impact, le rayon tiré par Genos atteint l'endroit de la falaise avec laquelle ils venaient de rentrer en collision. Puis, tout en longeant les parois, Genos lance une rafale de coups de poings sur son maître, mais il s'aperçoit au bout d'un moment que celui-ci à profité des nuages de poussière pour disparaître. Genos pense alors avoir frappé une simple image rémanente. Alors, il se met à traquer son adversaire à l'aide de ses yeux bioniques, et au bout d'un moment, il le localise en train de s'enfuir en courant à toute vitesse. Il le rattrape et passe devant lui pour l'attaquer avec l'Incinération. Mais alors qu'il continue de tirer l'énorme rayon, il reçoit une pichenette venant de Saitama qui était passé derrière lui, disant qu'il a gagné. Cependant, Genos veut lui donner un coup de poing et il doit reculer. Genos est quelque peu furax, car son maître a l'air d'avoir oublié les règles de l'entraînement. Genos doit l'attaquer, Saitama doit esquiver dès qu'il le peut mais aussi se battre sérieusement sans faire le clown, et le combat ne prend fin que dès que Genos ne peut plus se battre. Sauf que Saitama n'a fait qu'esquiver depuis le début. Saitama hoche la tête. Intérieurement, les vraies raisons de ce combat pour Genos sont d'avoir une information sur l'origine de sa force dont lui-même ignore l'origine visiblement. Alors qu'il était perdu dans ses pensées, son maître passe rapidement derrière lui. Alors qu'il se retourne pour le frapper, Saitama recommence à passer
Le coup de somation de Saitama

le point final

derrière lui et l'attaque avec son fameux Coup de Poing. Mais au dernier instant, il arrête son poing à quelques centimètres du visage du cyborg, et une onde de choc passe violemment derrière lui sans le blesser. Pour mettre fin à l'affrontement, l'homme chauve lui fait une seconde pichenette et l'invite à venir manger avec lui. Encore sous le choc de la supériorité et de la désinvolture de son maître, Genos accepte bien qu'un peu dérangé. Il n'a pas eu ce qu'il voulait, mais à présent, il a perdu ses illusions et se dit qu'il ne se rapprochera peut-être jamais de son niveau, tout en regardant derrière lui une formidable volute de poussière issue de la destruction d'une grande partie de la falaise derrière lui suite à l'unique coup de poing de Saitama.

Le soir même, uniquement dans l'animé, Genos et Saitama dînent dans un restaurant. Ils se lancent dans le concours du plus gros mangeur, et c'est Genos qui gagne. Ils sont dérangés pendant leur fin de repas par Bogosse Masqué, le célébrissime premier héros de classe A. Il explique être venu pour parler spécifiquement à Genos. Le cyborg accepte, mais entend Saitama le prévenir qu'il devrait se méfier : c'est peut-être un bizutage de débutant. Ils sortent dans la rue pour parler. Bogosse Masqué veut savoir ce qu'il a pensé de son entrée dans l'Association des Héros. Genos lui répond que c'était beaucoup trop facile. Bogosse Masqué est complètement d'accord, le système est trop faillible. Il insinue que Genos doit se sentir différent des autres et repart en annonçant qu'il attend beaucoup de lui.

Quelques jours plus tard, alors que Saitama traîne dans son appartement, Genos vient s'installer chez lui, disant qu'il a de quoi payer pour le loyer et qu'il a ses propres affaires. Il se fait très envahissant et quand Saitama lui demande ce qu'est le cahier où il prend des notes, l'apprenti lui répond qu'il va s'assurer de retenir les leçons de son maître. Genos ne remarque absolument pas toute la gêne qu'il cause chez Saitama. Puis, il lui rappelle soudainement que les héros de classe C ont un quota d'exploits à faire pour garder leur grade. En effet, si Saitama en tant que membre de la classe C ne fait pas ne serait-ce qu'une arrestation de pickpocket dans un délais de 7 jours, il serait exclu de l'Association des Héros. Plus Saitama
Genos s'installe

Le disciple se tape l'incruste.

l'écoute, et plus il panique. Il lui demande ce que ça veut dire, et Genos lui précise que l'Association des Héros fait ça parce qu'il y a trop de héros de classe C, et donc, ils ne gardent que les meilleurs. Sauf que depuis des jours, Saitama n'a vu aucun problème aux informations. Il enfile sur le champ sa tenue de héros, puis, dans un éclair de génie, il trouve une leçon à donner à Genos et lui fait un monologue sur le mental et la détermination des héros, pour finir par lui donner pour 1ère épreuve de son entraînement le défi d’atteindre le top 10 de la classe S. Genos prend note immédiatement, ce qui soulage entretemps Saitama (qui lui-même n'a rien compris à son propre discours).

Arc de la Rumeur des monstres

Il détecte la présence de Golden Ball
Finie en plat de kombu

Saitama prépare le kombu

et Moustachute dans le quartier, mais il détecte finalement qu'ils ne vont pas dans la direction de leur appartement. Rassuré, il continue de récurer les toilettes.

Pendant que son maître cuisine, il s'étonne qu'il ait pu acheter toute une montagne de kombu. Saitama répond juste qu'il en a eu à bas prix. Puis, Genos lui informe que le kombu serait excellent pour la croissance capillaire, ce qui énerve à la longue Saitama qui dit qu'il n'a rien demandé.

Arc de la Météorite

Dans l'appartement, il fait part à son maître de son bond du 388ème rang de la classe C au 342ème, et il semblerait que ce ne soit dû qu'à sa victoire sur Sonic le Foudroyant. Quand Saitama lui demande s'il a fait quelque chose depuis qu'il est devenu un super-héros une semaine plus tôt, Genos dit qu'il n'a encore rien accompli, aucun travail, ce qui expliquerait pourquoi il est encore dernier de la classe S. Cependant,  le cyborg lui énonce que d'après le sondage de popularité, il est 6ème, une information qui choque son maître. Il se met alors à lui lire une série de commentaires élogieux et admiratifs. Son maître s'étonne que Genos ne soit pas gêné de tous ces avis, mais sa réponse est qu'ils ne se basent que sur sa photo sans savoir qui il est réellement. Puis, il rassure Saitama en le complimentant en tant que la personne la plus impressionnante qu'il connaisse.

Après, Genos reçoit un appel. Il doit laisser Saitama car il est convoqué au siège de l'Association des Héros à Ville Z. Son maître imagine que c'est peut-être parce qu'on va le virer.

Une fois arrivé sur les lieux, transportant avec lui une mallette, Genos trouve dans le hall d'entrée le héros de classe S n°3, Bang, dit Croc d'Argent. Le jeune cyborg dit qu'il a reçu un appel pour venir ici, mais l'artiste martial lui déclare que le bâtiment a été évacué et qu'ils sont les seuls de tous les héros à avoir répondu à cet appel. Les autres ont soit un empêchement, soit la flemme de faire un travail dur, ce qui est toujours le cas quand tous les héros de classe S sont convoqués en même temps. Hélas, c'est bien le cas aujourd'hui puisqu'on les a chargé d'empêcher une météorite de détruire la Ville Z dans 35 minutes : un fléau de niveau Dragon. L'Association des Héros a tout lieu de penser que si les héros accomplissent cet exploit, la réputation de l'Association des Héros sera embellie et ils obtiendront plus de donations. Cependant, régler un tel fléau est au-dessus de leurs moyens. Genos veut savoir si la population a été informée. La réponse qu'il reçoit est que le standard a répondu il y a une heure et demi à Bang qu'ils calculaient d'abord la zone d'impact avant de sonner l'évacuation. Bang sourit en pensant à la spectaculaire explosion qui se profile dans l'avenir. A cet instant, les alarmes retentissent dans la Ville Z. Au final, le cyborg demande ce que le vieil homme compte faire, celui-ci lui répond d'abord qu'il devrait l’appeler par son nom et qu'il ne peut se résoudre à abandonner son dojo qui se transmet de génération en génération. Puis, Bang prend une pose en lui demandant s'il connaît
P-U Genos

Genos enfile son équipement.

son fameux Poing Destructeur Fluctuant, mais Genos est parti sans même l'écouter.


Genos bondit sur les toits de la ville, remarquant la panique dans les rues où beaucoup de personnes abandonnent déjà, sachant qu'ils seraient incapables de fuir assez loin. Genos estime que même les villes d'à côté de Ville Z sont menacées. Il se positionne sur un immeuble et jette la mallette qu'il avait amené avec lui. Celle-ci s'ouvre et laisse sortir son Mode Arms dans lequel le cyborg emboîte ses bras.
Genos vise la météorite

Genos prêt à tirer

Ainsi, ce puissant équipement est fait pour décupler sa puissance de feu. Il est interrompu dans ses pensées par une chose qui traverse le ciel telle une fusée. Il s'agit d'une masse métallique semblable à un robot qui se pose sur un immeuble proche de celui où le jeune homme se trouve. Genos le rejoint et l'identifie comme Bofoy, dit Metal Knight, et n°7 de la classe S. Mais même s'il s'empresse de lui proposer de s'allier pour détruire la météorite, son collègue refuse catégoriquement. Son seul but est de tester quelques-unes de ses nouvelles armes sur une cible de choix : la météorite. Cette attitude révolte le cyborg qui veut savoir s'il est suicidaire, mais son interlocuteur lui annonce qu'il ne s'agit devant lui que d'un robot qu'il pilote à distance et qu'il n'a rien à craindre d'où il est. Alors, il se
Genos interpelle Metal Knight

Metal Knight rejette l'idée de Genos

prépare à attaquer la météorite, mais Knight le devance avec ses missiles qui l'empêchent d'agir en même temps. Une formidable déflagration a lieu dans le ciel. La puissance de feu du n°7 de classe S impressionne le cyborg, mais il se trouve que la météorite continue sa course au grand étonnement de Metal Knight.


Il doit alors préparer à son tour une attaque, sachant que l'impact catastrophe doit avoir lieu dans environ 30 secondes. En proie au doute d'arrêter la météorite et la crainte de ne parvenir qu'à fissurer la météorite qui irait dévaster la Ville Z avec ses débris, Bang qui vient d'arriver à côté de lui prononce des paroles pour lui redonner courage. Le vieil homme lui conseil d'agir au lieu de trop réfléchir aux conséquences, et ce discours lui évoque son maître. Genos ouvre alors son torse d'où il en sort une étrange sphère qu'il connecte à son bras gauche. Puis, il déclenche son attaque Incinération qui atteint un niveau de puissance gigantesque. Le rayon de flammes percute le corps
Incinération surpuissante

une tentative désespérée

céleste, mais celui-ci ne semble pas ralentir au grand désespoir du cyborg. A ce moment, Croc d'Argent lui signale que la cible a l'air de ralentir, et quand Genos demande confirmation, le vieillard revient sur ses propos en disant que ce n'était que son imagination, ce qui conduit le n°17 de classe S à le traiter de vieux fou. Finalement, il tombe à court d'énergie et n'a plus la force de maintenir le rayon ou même de rester debout. Dans ses dernières forces, il supplie Bang de s'enfuir pour les 10 secondes restantes. Une voix s'élève pour confier Genos au vieil homme. Bang se retourne en demandant le nom du nouvel arrivant : Saitama ne fait que se déclarer comme un superhéros qui fait son travail avant de les prévenir de se mettre à l'abri. Saitama prend son élan, puis, fait un bond prodigieux qui ébranle les fondations de l'immeuble. Genos et Croc d'Argent regardent avec émerveillement Saitama accomplir la prouesse de pulvériser la météorite d'un seul coup de poing. Cependant, comme de nombreux débris retombent, Genos s'inquiète. L'artiste martial le prie de ne pas bouger (bien qu'il ne soit plus en été pour) car il va le protéger. Bang exécute un dôme de coups de poings autour d'eux pour détruire des éclats, mais il doit ensuite le saisir pour bondir au milieu des
Saitama vient régler le problème

Saitama arrive pour sauver la Ville Z.

immeubles qui s'écroulent partout.

3 jours plus tard, Genos et Saitama se retrouvent dans leur appartement (l'immeuble ayant d'ailleurs subi des dommages) en train de regarder les informations du journal télévisé. Genos regrette que son maître n'est pas été appelé plus tôt par l'Association des Héros et qu'en coordonnant son attaque sur la météorite avec les missiles de Metal Knight sur les débris qui s'en suivaient, la ville n'aurait pas subi autant de dégâts. Mais son maître lui dit de ne plus se tracasser, rappelant qu'il avait dit plus tôt que Bofoy était trop égoïste pour coopérer. Au moins, pour lui, les dégâts ont été réduits au minimum. Genos est d'accord, l'intervention de Saitama relevait déjà du miracle et c'était suffisant. Cependant, il n'ose lui avouer que la population en a fait le bouc émissaire vis-à-vis de la destruction de la Ville Z. Puis, il change de sujet pour annoncer avec enthousiasme sa promotion d'après le journal du 17ème rang de classe S au 16ème, celle du Metal Knight de la 7ème place de rang S à la 6ème, et surtout celle de son maître qui passe de la 342ème place de classe C à la 5ème. Saitama est pris au dépourvu et demande comment c'est possible. Pour Genos, ce n'est pas étonnant pour une menace de niveau Dragon, mais d'une part l'Association des Héros accorde une responsabilité dans la destruction de la météorite à lui et Metal Knight, et d'autre part l'absence de dégâts sur tout Ville Z l'aurait peut-être propulsé même au 5ème rang de la classe S. Après, Saitama fait preuve de curiosité et se décide à s'interroger "Que sont les niveaux de fléau ?". Genos lui fait alors un résumé des différents niveaux, ponctuant son explication par son étonnement de voir qu'il existe au moins un héros qui ne vérifie pas le niveau defléau avant de se déplacer. Saitama lui répond alors d'un air fier que si tous les héros faisaient ça, ils se cacheraient et personne n'affronterait le danger. Immédiatement, le cyborg fonce sur son cahier et prend des notes devant son maître perplexe. Saitama est assez fier de sa promotion et décide de sortir se balader.

Arc du Roi des profondeurs

Genos apporte de bonnes nouvelles à son maître : il est désormais 2ème de la classe C. Saitama dit qu'il aurait l'occasion en entrant dans la classe B d'échapper aux quotas de travail hebdomadaire. Il ne lui reste plus qu'à atteindre la première place comme le lui rappelle Genos pour changer de classe. Mais il le prévient que l'actuel n°1 de la classe C tient son rang depuis 6 mois. Mais il n'est rien comparé au n°1 de la classe B. Le téléphone l'interrompt à cet instant, l'appel concerne un désastre à Ville J, il questionne pour savoir s'il n'y a pas d'autres héros disponibles, puis il répond à son interlocuteur qu'il ne peut garantir^être sur les lieux à temps. Après avoir raccroché, il demande à Saitama s'il n'avait pas justement battu un monstre qui se faisait appeler un habitant de la mer. Même s'il ne se souvient même pas de ce détail, le cyborg lui annonce que d'autres êtres mystérieux se proclamant de cette race ont fait leur apparition. A l'heure qu'il est, un héros de classe A (Stinger) leur tient tête sans trop de chances de victoires.

Alors qu'ils étaient tous deux à la recherche des habitants de la mer,
Le yaoï en potentiel !

le ninja à poil

le disciple et le maître se sont séparés. Il détecte à un moment donné que quelqu'un de fort se bat dans les parages.

Genos croise la route d'un gars (tout nu). Quand il lui demande s'il est au moins au courant pour l'alerte d'évacuation, le criminel comprend qu'il s'agit d'un héros. L'homme lui conseille vivement de faire demi-tour, car plusieurs héros réunis seraient inutiles contre le Roi des profondeurs. Genos n'a pas le temps de comprendre son avertissement que le fuyard disparaît. Le cyborg le traite alors de pervers et n'en saura pas plus pour le moment sur lui. Il se remet en quête de son objectif en espérant empêcher qu'il y aie des victimes, il localise le monstre du côté du dôme d'évacuation.


Une fois Vipaire au Poing vaincu, le Roi des profondeurs veut
  • arrachage du bras par le Roi des profondeurs
  • Le Roi des profondeurs et Genos se frappent mutuellement.
  • Genos dissout par l'acide
s'attaquer aux civils, sauf qu'il remarque que ses proies sont tout-à-coup silencieuses. Genos surgit en traversant le plafond, ayant enfilé son Mode Arms, et le provoque en duel. Il lui demande s'il est bien un habitant de la mer, mais n'attend même pas sa réponse pour lui loger son poing dans la figure, et ainsi le projeter à travers le mur de l'abri, de l'autre côté de la rue. Les habitants se mettent à le féliciter. Alors que Genos se retourne en constatant que les habitants étaient désespérés, le Roi des profondeurs revient soudainement à la charge et balance le cyborg contre le mur de l'abri tout en lui arrachant son bras droit. Il est énervé de s'être fait défiguré le visage. Ils se battent sauvagement d'égal-à-égal. Puis, une petite fille encourage Genos, mais irrité, le monstre lui crache un fin jet d'acide sur elle. Genos se précipite et encaisse l'attaque pour la sauver. Malheureusement, son corps est presque entièrement rongé et il ne lui reste plus que son torse et sa tête. Le Roi des profondeurs s'amuse à le frapper encore et le félicite d'être parvenu à l’égratigner, bien que sa blessure au visage a déjà disparu. Les humains sont tellement faibles pour lui qu'ils prennent trop soin des choses inutiles. En conséquence, il s'apprête à lui piétiner la tête pour l'achever.


A cet instant, le Roi des profondeurs reçoit dans son dos
Évidemment le Roi des profondeurs meurt en un coup

Saitama bat le Roi des Mers

le Justice Crash de Roulettes Rider, mais il ne l'a qu'à peine fait broncher. Genos le supplie de ne pas intervenir ou bien il va se faire tuer. Il assiste ainsi à la preuve de bravoure du héros qui se relève chaque fois qu'il prend un coup, empêchant la créature de se focaliser sur Genos. Enfin, son maître arrive. Le cyborg est remarqué par le sauveur qui s'inquiète comment il peut survivre avec aussi peu de restes. Il lui demande en tout cas de tenir le coups le temps qu'il s'occupe du monstre.

Genos le regarde vaincre rapidement la créature. Cependant, Saitama fait tout de suite une comédie de sorte que les témoins ne dévalorisent pas la participation des autres héros. Genos se tait et respecte le choix de son mentor.

Un certain temps s'est écoulé. Un avion de l'Association des Héros leur parachute un colis de courrier. Le cyborg explique à son maître étonné que c'est parce que les livres ne peuvent venir dans leur zone de la Ville Z. Ce carton est essentiellement rempli de lettres de fans, et certaines sont adressées à Saitama. Ils montent le colis dans leur appartement, et Genos ouvre l'une de ses lettres, écrite par l'une de ses ferventes membres de son fan-club (visiblement amoureuse de lui). Puis, il voit son maître ouvrir ses 5 lettres. La première est remplie d'insultes.
Genos prêt à incinérer les lettres de menaces

Genos se prépare à incinérer la lettre.

La seconde dit raconte qu'il n'a pas le calibre d'un héros. La 3ème réclame sa démission. Genos se sent coupable de lui avoir montré ces lettres et compte retrouver les expéditeurs, mais Saitama le rassure sans grande réaction, pensant qu'il y a simplement des personnes qui ont du temps a perdre. Saitama va ouvrir la 4ème lettre pendant que Genos s'apprête à la détruire si elle est comme les précédentes. Celle-ci comporte un début de phrase rayée. Celui qui l'a écrite s'est contenté d'écrire un grand "Merci" sur le papier. Genos émet l'idée que ce serait quelqu’un qu'il aurait sauvé, tandis que Saitama est étonné qu'on le remercie et ne s'attarde pas plus. Enfin, la 5ème n'est autre qu'une convocation de l'Association des Héros qui annonce sa promotion au premier rang de la classe C.

Arc de l'Invasion extraterrestre

Il a accepté avec Saitama l'invitation de Bang à venir à son dojo. Après que l'artiste martial leur ait fait une démonstration, il leur propose de s'essayer à son art martial comme il sait qu'ils peuvent apprendre vite. Après que Saitama ait refusé cette sous-entendue offre à rejoindre son dojo et passé son tour, Genos refuse aussi en argumentant qu'il est à la recherche de moyens pour augmenter sa puissance de feu. Outré, l'élève qui était assis au bord du tatami, Charanko, voit dans leurs paroles une insultes à son maître et veut leur donner une leçon. Cependant, il suffit à
Charanko veut défendre l'honneur de Bang

Charanko VS Genos

Genos de l'empoigner à la gorge pour le faire abandonner. Déçu, le cyborg fait remarquer qu'il avait entendu que le dojo du Poing d'Eau Briseur de Rocs comptait un grand nombres d'apprentis talentueux. Avec gravité, Croc d'Argent lui dit que c'était le cas avant qu'un de ses élèves n'ait envoyé à l'hôpital la moitié de ses élèves et fait fuir de peur l'autre. Depuis, il ne reste que Charanko. Genos veut connaître son nom et reçoit pour réponse le nom de Garoh. Le maître rajoute qu'il l'a puni avant de le renvoyer.

Peu après, ils sont interrompus par l'arrivée en trombe d'un cadre de l'Association des Héros venu pour informer Bang qu'il est convoqué au quartier général à la Ville A à cause d'un appel d'urgence qui nécessite la réunion des héros de classe S. Le cyborg demande s'il s'agit d'un désastre de niveau Dragon. Comme il remarque la présence de Genos, l'homme lui indique que c'est aussi son cas. Enthousiaste, tandis que Croc d'Argent confie son dojo à Charanko, Genos invite son maître Saitama, pensant qu'ils auraient besoin de sa puissance, ce qu'il accepte déterminé.

Ils arrivent à la tour de l'Association des Héros à Ville A. Au
Bang les emmène au QG

rencontre avec Atomic Samurai

détour d'un sas, ils croisent Atomic Samouraï, le n°4 de classe S. Bang salue son bon ami et lui présente Genos. Puis, le jeune homme est témoin de l'échange entre Atomic Samurai et son maître, puis de l'arrivée de Tornade Tragique qui ordonne à Saitama de dégager. Comme ce dernier la prend pour une enfant qui n'a rien à faire là, Genos lui expose simplement qu'il s'agit du n°2 de la classe S et qu'elle est une puissante télékinésiste. Tout de suite après, ils partent s'installer dans la salle de réunion en passant devant Tornade Tragique vexée de se faire ignorer.
Réunion classe S

les héros de classe S convoqués

Au cours de la réunion, Genos écoute attentivement Sitch annoncer la mort de Ridma et la prophétie de la menace qui pèse sur la Terre et qui devrait se produire dans un maximum de 6 mois.

La réunion est interrompue par des tremblements dans la tour, une attaque ! Il détecte vite quelque chose dans le ciel, autre chose... La nouvelle est confirmée par les ordinateurs : Sitch décrit que la Ville A a été détruite à plus de 99% ! Confiant, Genos se tourne vers son maître pour savoir s'il est prêt à passer à l'action, mais il remarque qu'il a disparu en perçant un trou dans le plafond vers le sommet de la tour.

Il parvient au sommet de la tour en passant par le trou creusé par Saitama. Il est accompagné de Tornade Tragique, Super Black Brillant, et Petit Empereur. Ce dernier constate que Croc d'Argent, Atomic Samouraï, Pri-pri Prisonnier et Batte-man affrontent Mutatron.
SBB déconseille Genos d'insister

"Mais je voulais me rendre utile."

Néanmoins, le véritable ennemi est au-dessus d'eux et il se demande comment attaquer le vaisseau. Alors, Super Black Brillant suggère de demander l'avis de King (qui a grimpé derrière eux), qui est après tout l'homme le plus fort du monde. Après un moment de silence, King annonce imperturbable qu'il ne peut rien faire car le vaisseau est trop haut; Il propose d’appeler Metal Knight. Énervée, Tatsumaki le traite d'incapable et le dit indigne de sa réputation. En conséquence de quoi elle annonce qu'elle va se charger elle-même du vaisseau. A ce moment, Genos propose son  aide en disant qu'il va attaquer le vaisseau avec ses lasers sans pouvoir garantir un résultat. Un temps silencieuse, Tornade Tragique lui réplique qu'elle a dit qu'elle s'en chargerait seule. Super Black Brillant lui conseille donc discrètement de ne pas insister. Genos ne s'inquiète pas, car de toute façon, son maître les a tous devancé et est monté à bord.


Il ne participe pas à la bataille et assiste à la majeure partie de son déroulement en spectateur avec
Mecavalier et le Petit Empereur

Mecavalier et Petit Empereur prennent congé.

Petit Empereur. Genos est éberlué de voir Tornade Tragique arrêtant net la salve d'obus gigantesques du vaisseau avant de les renvoyer. Petit Empereur déclare qu'étant donné que d'autres héros de classe S sont déjà partis il va en faire de même. Il commence à s'en aller en même temps que Mecavalier. Cependant, avant de partir, le mystérieux n°9 de classe S lui adresse un message ambigu : Metal Knight serait son ennemi. Genos ne sait quoi penser de cet étrange avertissement.


Lorsque le vaisseau des extraterrestres s'effondre sur eux, il fuit en courant comme les autres héros pour se réfugier dans la tour à temps.
Robot explorateur

Metal Knight dernier arrivé

Une fois ressorti, il croise une sorte de sarcophage technologique s'écraser, pour laisser sortir un robot d'exploration étrange. Genos reconnaît le matériel de Metal Knight et lui demande s'il est bien venu récupérer des pièces du vaisseau. Metal Knight confirme en disant qu'il faut de nouvelles armes pour assurer les paix.


Suite à ça, il assiste à l'exécution des derniers aliens par Bogosse Masqué, qui n'a pas pris en compte le fait qu'ils se rendaient, considérant qu'ils étaient indignes de vivre. Au fond, Genos pense que Bogosse Masqué est comme lui avant de rencontrer son maître Saitama. C'est alors qu'il commence à chercher ce dernier dans les décombres du vaisseau. Saitama finit par apparaître, ce qui le rassure. Super Black Brillant reconnaît qu'il s'agit du type à la réunion qui demandait du thé. Comme Tornade Tragique veut poser des questions à Saitama, lui et Genos se mettent à converser. Saitama lui apprend qu'il a vaincu le chef des extraterrestres, et qu'il était si fort qu'il le considère comme
Dans la frame de Genos poutré

ne jamais insulter Tatsumaki

l'un des plus puissants ennemis qu'il ait affronté. Or, Tornade Tragique entre dans une colère noire parce qu'ils se sont mis à l'ignorer encore une fois. A partir de cet instant, elle insulte Saitama avec tous les termes possibles en rapport avec son crâne chauve. Profondément blessé, il prie Genos de dire quelque chose à sa place. Celui-ci s'avance alors et se met à rabaisser Tatsumaki vis-à-vis de sa taille, et ce sous les ovations de son maître. La naine réplique immédiatement en envoyant de plein fouet Genos dans des décombres avec sa télékinésie. Alors que Saitama s'inquiète pour son disciple, elle veut à présent s'en prendre au suivant, mais Croc d'Argent l'interrompt en lui demandant de se comporter dignement pour son rang.


Genos sauve un enfant du Roi des Enfers

Genos sauvant un enfant

Plus tard, seulement dans l'animé, lorsque le Roi des Enfers attaque la Ville Z, Genos empêcha une fille de se faire écrabouiller. Le Dragon lui demande alors qui il est, et il répond qu'il est un héros qui se bat pour l'héroïsme (et le profit), mais que c'est son maître qui va se charger de lui. Au même moment, Saitama saute sur le monstre géant et le tue en un seul coup de poing.

Episode spécial 7

/!\Alerte : taux de spoil 100% !/!\
Toute cette page dépasse l'animé. Ceux qui ne suivent que l'animé ne doivent pas la lire.

Arc du Secret de King

Epée brisée de G4

Genos défie G4

Alors qu'ils revenaient des courses, Genos et Saitama croisent King dans la Ville M. Comme le chauve a oublié de qui il s'agissait, Genos lui rappelle que c'est un héros de classe S qui était à la réunion. Quand G4 défie dans la rue King, le cyborg a dans un premier temps l'intention de l'aider, mais se ravise en considérant ce moment comme une occasion de voir l'homme le plus fort du monde à l’œuvre.


Cependant, parce que King met trop de temps à revenir des toilettes comme promis, il prend son tour et attaque G4. Quand le robot veut le frapper avec sa lame, Genos la brise et envoie son ennemi valser grâce avec une attaque consistant à projeter son poing relié à son bras par un câble pour frapper l'ennemi à distance. Ignorant le nom de cette technique, Saitama appelle ça un Rocket Punch. Pourtant, G4 se relève et veut piétiner le jeune homme qui bloque avec peine le pied de métal. Saitama lui propose son aide, et il refuse. Étant son élève, il déclare qu'il doit à présent être capable de battre un adversaire d'un tel niveau. Pendant que le combat gagne en intensité,
G4 VS Genos

Pendant ce temps, non-loin de là...

Saitama prend les sacs de courses de son colocataire en lui priant de ne pas mourir.

Plus tard, leur combat se déplace jusque dans le quartier où vit King. Genos a pris l'avantage et martèle de coups le robot. A présent, il lui inflige son Incinération dans la nuque, mais à son grand étonnement, alors que le robot fond de l'intérieur, un autre plus petit en sort. Il en déduit qu'il s'agit du vrai corps de G4. Une fois sorti de la ferraille endommagée, G4 tire sur Genos avec une rafale de lasers, ce qui l'amène à ordonner aux civils derrière lui de prendre leurs jambes à leur cou.

  • Genos canardé par le vrai G4
  • nouvel usage du Rocket Punch
Le combat continue, et Genos s'efforce d'esquiver avec difficultés les lasers de G4 par des acrobaties. Il choisit de se réfugier quelques secondes derrière l'escalier d'un immeuble. Il réfléchit à un moyen de contrer le robot, et trouve une idée. Il projette un extincteur sur G4 qui tire dessus, ce qui génère une explosion de neige carbonique qui recouvre la machine. Sans attendre, Genos fait éclater une bouche anti-incendie à proximité, et l'eau relâchée atteint les flammes à proximité : le résultat est un énorme nuage de vapeur. Puis, l'être mystérieux est assailli par le Rocket Punch de Genos, dont le câble s'empêtre tout autour de lui pour l'immobiliser. G4 le prévient que c'est inutile, mais Genos lui fait réaliser que le gaz répandu autour de lui l'empêche de se servir de ses lasers. Le cyborg s'approche alors de lui, disant que bien qu'il vise uniquement King, il connaît quelqu'un d'encore plus puissant. Mais ce qui importe, c'est que Genos soit plus fort que G4. Les 2 combattants se précipitent l'un sur l'autre poing droit brandi.

Arc Introduction de Garoh

Plus tard, Genos, victorieux, apporte des restes de G4 au professeur Kidob. Celui-ci lui demande où il a trouvé ça, mais accède quand même à sa demande, ce que remercie Genos. Le vieil homme veut savoir s'il continue ses recherches sur le mystérieux cyborg que tous deux recherchent depuis longtemps, mais ni l'un ni l'autre n'a de piste. Kidob tient à lui préciser qu'il s'inquiète pour son protégé depuis qu'il est le disciple de Saitama. Il considère que le défi d'atteindre le top 10 de la classe S qu'il lui a lancé est trop dangereux. Dès que possible, il aimerait que Genos le lui présente.

Arc du Clan Fubuki

Faisant la vaisselle dans la cuise tandis que Saitama joue sur la console portable de King, il annonce que son maître est désormais au rang 7 de la classe B et que lui a eu une promotion vers le rang 14 de la classe S. Saitama répond simplement qu'ils n'ont fait que battre quelques monstres qu'ils croisaient tous les jours et que ça a suffit à les faire monter au classement. Pour Genos, le problème est que Saitama ne déclare pas tous ceux qu'il vainc. Or, s'il est monté au classement, c'est que quelqu'un a rapporté ses exploits à sa place. Il en déduit qu'on commence à considérer son maître comme un héros. Genos émet l'idée qu'il puisse bientôt avoir son propre fan-club. Le maître dit que c'est impossible vu que son disciple n'en a même pas, ce que corrige le cyborg. A ce moment, Genos choisit de ne pas déranger Saitama avec la chose non-identifiée qu'il vient de détecter. Ce serait l'occasion de tester ses nouveaux membres; En sortant de l'appartement, il voit au bout du couloir, tombant du plafond, Sonic. Genos voit que c'est un humain. Sonic réclame à se battre avec Saitama dont il est le rival, lui, Sonic le Foudroyant. Genos reconnaît l'exhibitionniste de la dernière fois et le somme de cesser de se prendre pour le rival de son maître. Finalement, ils entrent en duel.

Quelques temps plus tard, leur combat fait rage dans la rue. Et alors qu'ils passent à proximité de Blizzard Infernal, en confrontation avec Saitama, une explosion due à leur combat manque de blesser la femme que Saitama parvient à protéger. Genos remarque que sa "chasse au rat" l'a ramené vers leur immeuble. Il voit alors son maître, et lui présente ses excuses pour avoir surement rempli de poussière leur appartement. Saitama s'exaspère : ce n'est plus qu'un peu de poussière à ce niveau-là, et constate qu'il l'a vu affrontant Sonic l'espace d'un instant. Leur échange est interrompu par Fubuki qui voit avec étonnement un relation étroite entre un héros de classe B et un autre de classe S, où le premier est le maître. Genos la reconnaît et déduit qu'elle voulait soumettre son maître, mais que ce dernier lui a mis une raclée. Le chauve le reprend en signalant que c'est de sa faute si elle est blessée.
Genos VS Sonic IM

Sonic VS Genos

A peine prend-t-il le temps de s'excuser qu'il se prend un Shuriken Explosif. Saitama s'énerve d'avoir trop de monde dans son quartier. Genos, lui, est indemne malgré l'attaque surprise. Il voit Sonic posté sur un réverbère. Les deux se narguent mutuellement pour leur manque de puissance.


Sonic le Foudroyant descend et marche vers eux. Genos propose de débarrasser son maître du ninja, ce à quoi il ne s'oppose pas. Sonic raille, ne prenant pas aux sérieux ses menaces d'extermination. Mais Genos semble mettre son corps en surchauffe, ajoutant qu'il n'a pas précisé qu'il avait donné tout ce qu'il avait. Genos lance sa charge sur Sonic en déclarant qu'il a déjà perdu. Il passe derrière lui à une vitesse incroyable, mais Sonic évite de justesse sa rafale de coups de poings. Le jeune ninja est d'autant plus surpris par sa vitesse qu'il ne cesse de se démener pour éviter les frappes destructrices du cyborg. Le tueur décide de répliquer et dégaine son sabre, mais s'aperçoit que Genos passe derrière lui depuis tout-à-l'heure pour lui prouver sa vitesse et le battre à coups de poings dans le dos. Tout à coup, Sonic recule. Genos se vante de lui avoir arraché sa queue de cheval, ce qui met en pétard Sonic. Voyant son excès de colère, il repasse derrière lui en signalant qu'il baisse sa garde et utilise son Machine Gun Blow. L'espace d'un instant, il croit l'avoir eu, mais son adversaire tournoyant autour de lui à une vitesse encore plus élevée que la sienne. Effectivement, le ninja est satisfait de l'avoir vu attaquer en ayant trop confiance en lui. Avec sa technique des 4 Ombres Mortuaires, Sonic simule 4 clones de lui-même autour de son ennemi. Muni de son katana, Sonic veut le tuer avec l'Entaille Fulgurante Multiple. Comprenant qu'il 'a pas l'avantage en vitesse, Genos mise tout sur le potentiel maximal de son Incinération pour raser tout ce qu'il y a dans la zone. Quand les 2 ennemis vont confronter leurs techniques, Genos s'effondre à terre, alors que Sonic coupe dans le vide. Ils voient tous les deux que Saitama a sauvé son disciple en le plaquant au sol. Saitama répond à Sonic qu'il a fait ça parce que ce serait bête d'avoir une énorme explosion aussi près de chez lui, d'autant qu'ils n'ont pas de raisons de se battre. Il ordonne à son disciple de le regarder faire, car Sonic n'en a qu'après lui.
Les Dix Ombres Mortuaires (manga)

Genos observe Sonic attaquer Saitama.

Avant que Genos n'ait pu s'écarter, Sonic active sa technique des 10 Ombres Mortuaires. Mais malgré la vitesse stupéfiante de Sonic, Genos ne peut qu'inéluctablement assister à la défaite humiliante de Sonic contre son maître. Il le croit alors mort, mais Saitama assure qu'il ne l'a pas tué. Sonic profite justement de leur instant de distraction pour s'enfuir ni vu ni connu.

Après ça, ils retournent dans leur appartement, accompagnés de Fubuki. Elle se met à leur expliquer les raisons qui l'ont poussé à créer le Clan Fubuki. Elle leur expose sa jalousie envers sa sœur, Tatsumaki. Genos s'étonne qu'elle n'ait pas plutôt essayé de se hisser au sommet de la classe A, mais elle précise que c'est impossible, bien qu'elle puisse en atteindre les hautes sphères. La raison pour laquelle Bushidrill, Okamaitachi, et Iairon ne peuvent passer en classe S, c'est Bogosse Masqué. A la fois terriblement populaire et terriblement fort, il bloque quasiment le passage en classe S. Genos l'écoute après converser avec Saitama pour tenter une nouvelle fois de rejoindre son groupe avant de voir King rentrer dans l'appartement afin de réclamer sa console et son jeu à son camarade chauve.

Dans la même journée, une réunion se tient au quartier général de l'Association des Héros, où il est surnommé "Démon Cyborg", tandis que son maître est désormais "Chauve à la Cape".

Arc de la Chasse aux Héros

Quelques heures plus tard, Charanko leur rend visite.
Il y a du monde aujourd'hui chez Saitama

Charanko rend visite à tout ce beau monde.

Blizzard Infernal grignote des cookies, et King joue sur la console avec Saitama qui doit s'interrompre. Charanko leur explique que Bang a un comportement étrange et l'a renvoyé après l'avoir défié. Genos lui explique que ça pourrait se justifier par l'initiative de son maître de s'être lancé à la recherche de Garoh, son ancien élève qui s'est attaqué à des héros. Alors que son propre maître est pensif, celui-ci annonce que quelque chose le tracasse : il ne sait pas qui est Charanko. Le cyborg doit alors lui chuchoter que c'est le seul et incapable disciple de Bang.

Plus tard, Saitama s'aperçoit dans la soirée que son disciple a modifié son corps, en particulier... ses cheveux! Fièrement, il dit que le professeur Kuseno a amélioré sa puissance. Quant aux cheveux, ils sont conçus dans des fibres résistantes à la chaleur et aux chocs. Il propose à Saitama d'en toucher un mot au professeur pour qu'il lui implante les mêmes, mais Saitama s'énerve et refuse.

Deux jours plus tard, Genos surprend Saitama à porter une perruque dans la salle de bain. Prenant cette situation dans le mauvais sens, il rassure son maître et contacte par téléphone portable le professeur Kuseno pour savoir s'il serait possible de transplanter des cheveux comme les siens à Saitama. Kuseno accepte, puis, raccrochant, Genos se tourne vers son maître et veut savoir s'il est libre mercredi prochain. Saitama le réprimande et explique qu'il va juste participer à un tournoi d'arts martiaux en se faisant passer pour Charanko. Le Chauve à la Cape lui demande d'ailleurs s'il est prêt à venir le voir tester le monde des arts martiaux.

Arc du Super Fight

Genos vient à Ville C avec son maître. Il s'installe dans les gradins de l'arène comme spectateur. Il ne peut se faire assez discret : beaucoup de personnes reconnaissent le héros au 14ème rang de la classe S, et sont étonnés de le voir applaudir tout seul lors de la présentation du faux Charanko.

Dès le premier combat de son maître, il n'a guère de surprise quant à l'issue.

Suiryû fauche Eclairomax IM

One Kick-Man

Quand le quadruple-champion Suiryû écrase en un éclair Éclairomax d'un seul coup de pied, il se souvient que Suiryû a déclaré qu'il ne participait au 22ème Super Fight que pour l'argent du prix. Il réalise qu'il y a plus de civils plus puissants que les héros parcourant le monde que l'Association des Héros ne l'avait imaginé. Certains peuvent librement choisir de vivre un quotidien où ils n'auraient pas à user de leur force. Son maître en est un exemple, mais on n'est pas prêt de voir un simple civil avec le même niveau. Toutefois, Suiryû pourrait peut-être satisfaire les envies de Saitama à tester les arts martiaux.

Quelques instants plus tard, alors que le combat entre Vipaire et Benpatsu n'a pas encore démarré, son portable sonne. Il reçoit l'information de l'apparition d'un grand nombre d'êtres mystérieux dans plusieurs villes, et le problème implique la Ville C. Il hésite, puis se dit qu'il ne doit pas déranger son maître dans sa concentration à son prochain combat. Par conséquent, il va se battre lui-même contre le monstre au niveau de désastre indéterminé qui n'est pas loin, et l'empêcher de perturber ce tournoi.

Sortant dans la rue, il abat un premier monstre avec son Incinération. Suite à ça, beaucoup de personnes admiratives ou en panique s'approchent de lui en le priant de s'en prendre à un monstre qui attaque un quartier par lequel ils sont passés. Devant cet entassement de soucis, Genos appelle le secteur de l'Association des Héros de la Ville C. L'homme qui lui  répond, rassuré de le savoir dans le parages, le prévient du signalement de 7 monstres différents à Ville C. Comme il en a déjà éliminé un, son interlocuteur n'a plus qu'à le guider vers les 6 autres. Au monstre suivant, Genos le détruit avec son High Voltage Fist. Le troisième, il le réduit en bouillie avec son Machine Gun Blow. Le quatrième est écrabouillé par son Rocket Stomp. Le cinquième, il le saisit à la gorge et l'interroge pour savoir où se trouve les suivants avant de le tuer.

Puis, il arrive à temps pour empêcher l'Éplucheur de Têtes de faire une nouvelle victime et lui projetant son rayon de flammes. Mais celui-ci bloque l'attaque en se protégeant derrière ses couteaux. Il le reconnaît et le qualifie de célébrité, ce qui fera joli dans sa collection de visages épluchés.
Hokuto no Eplucheur de Têtes

technique aux couteaux de l'Eplucheur de Têtes

Immédiatement, l'Éplucheur de Têtes, qui s'avère être assez rapide, lui fonce dessus et le harcèle à coups de couteaux tournoyants. Démon Cyborg esquive la première attaque et pare les suivantes sans problèmes. Au bout de quelques secondes, il réalise que ses bras subissent quand même des dégâts minimes à chaque coup de couteau. Prenant du recul, l'Éplucheur de Têtes décrit qu'il est capable d'attaquer incessamment sans laisser de faille dans sa garde avec sa technique au couteau. Genos a l'idée de l'incinérer, mais l'Éplucheur de Têtes trouve une faille dans sa garde à cet instant et lui plante son couteau droit dans le crâne, d'un air arrogant et moqueur. Or, il voit son couteau se briser dans l'instant qui suit. Genos l'a piégé en le laissant frapper sa tête qui est extrêmement dure, et à présent sa garde est affaiblie. Puis, le cyborg saute et attrape le visage de son ennemi pour lui infliger son Incinération dans la bouche. Tous les visages sur sa peau luisent, et s'en suit une énorme explosion qui tue le monstre.

Plus tard, le standardiste de la Ville C, impressionné par ses performances, le contacte. L'administrateur lui signale que certains héros sont en combat avec le dernier être mystérieux dans les parages. Genos se met en route et arrive sur les lieux en peu de temps. Une fois sur les lieux, ils constate que ses collègues sont déjà vaincus. L'un d'eux, encore conscient, le prévient que l'adversaire est un homme-cafard très rapide. Le principe est de ne pas le quitter des yeux une seule seconde, sinon il attaque dans le dos dans cette seconde-là. A cet instant, l'être mystérieux en question apparaît dans la ruelle et défie le héros de classe S dont il se demande s'il méprise aussi les cafards. Cafard Éveillé l'avertit qu'en tout cas, lui il est fort. Constatant que c'est bien un homme qui s'est changé en insecte, Genos trouve que ça doit être un signe du destin. Il se dit qu'avec un peu de chance, il peu le battre vite et retourner au stade pour voir son maître se battre. Cependant, il se souvient qu'il ne doit pas baisser sa garde pour cette fois, sa concentration prime, ce qu'aurait dit Saitama à son avis.

Quelques minutes après, Genos livre toujours son affrontement. Cafard Éveillé s'avère redoutable et ne prend toujours aucun coup grâce à sa vitesse qui lui permet de parer et dévier de nombreuses attaques. Sa série de coups de poings est vaine et le monstre esquive sans cesse, s'amusant même à disparaître dans des ruelles perpendiculaires pour réapparaître ensuite tout prêt de lui.
Puissant Cafard

Démon Cybernétique mis à mal par l'insecte trop rapide

Or, tandis qu'il tentait une Incinération, l'insecte arrive nez-à-nez et le frappe au visage avec ses 6 bras plusieurs fois, demandant s'il a déjà montré toute sa puissance : il y perd son bras gauche. Se ramassant dans une roulade arrière, Genos lance encore un rayon, mais sans succès. Démon Cyborg comprend qu'il n'a aucune chance de toucher l'homme-insecte : il est trop rapide et use habilement les angles morts fournis par les immeubles. Détruire la zone avec une explosion serait tout aussi inutile et rendrait un nuage de poussière laissant une opportunité d'attaque à son ennemi. Devant la situation, Genos se résigne à utiliser une arme. L'entendant réfléchir, Cafard Éveillé essaye de deviner quelle est son arme tout en le provoquant par son manège. Il lui explique alors que peu-importe son plan, il a la faculté de percevoir ses pulsions meurtrières, ce qui lui laisse le temps de réagir préventivement, même s'il envoyait une rafale de poings. Selon le cyborg, Kuseno a eu raison de lui installer cette arme même si Genos n'en avait pas envie. Il est obligé de s'adapter en reconnaissant que certains de ses ennemis sont trop forts, sinon il ne peut s'améliorer. Même s'il ne peut deviner quelle arme il a, Cafard Éveillé se pose au sommet d'un immeuble, puis déduit que n'importe quel autre créature pourrait en finir avec lui vu ses dégâts. Il est temps d'en finir !
Cafard Eveillé piégé par Genos

Genos piège Cafard Eveillé avant de l'attaquer.

Cafard Éveillé lui fait ses adieux et surgit dans son dos, mais tout à coup, il se sent paralysé ! Regardant par terre, il voit qu'il a marché dans une flaque d'un liquide versé depuis les talons du héros. Démon Cyborg explique le fonctionnement de sa colle. Il n'utilise cette arme que parce qu'il est obligé de s'avouer moins rapide que son adversaire, ce qui lui déplaît (pensant à son duel avec Sonic). L'être mystérieux veut saisir une allusion dans ses propos, mais Genos met fin à la discussion et tend son bras vers le cafard. Les flammes ravagent toute la rue. Quand la fumée se dissipe, Démon Cyborg constate que Cafard Éveillé s'est tranché les pieds et a disparu. Par contre, cette tactique risque d'entraîner la mort du monstre avec un pareil sacrifice. Puis, il détecte un corps se déplaçant très vite, mais ce n'est pas Cafard Éveillé.


Quelques instants plus tard,
Genos magnifie Gouketsu

Genos imagine Saitama et la classe S s'allier contre Gouketsu.

on apprend qu'il a été battu par un autre membre de l'Association des Monstres nommé "Gouketsu". En reprenant conscience, il admet qu'il serait temps d'appeler les drones de réparation du au professeur. Son adversaire était malheureusement d'un niveau différent de ceux qu'il avait croisé jusqu'ici. Il doit se relever au plus vite, car il se dirigeait vers le tournoi.

Transporté par un robot vers le laboratoire de Kidob, Genos songe à quel point ce monstre était fort pour l'avoir battu en un seul coup. Il cru voir Saitama à l'époque où ils se sont rencontré. Pour le cyborg, ça ne fait aucun doute qu'il faudrait une alliance entre les héros de classe S et son maître pour l'abattre.

Arc de l'Association des Monstres

Genos réparé (AAM)

Genos réparé pour la énième fois par Kidob

Après avoir passé une nuit blanche à réparer son protégé, Kidob observe le résultat. Genos bouge correctement et remercie le scientifique. Ce dernier lui dit que sa tête n'avait pas fourmillé d'idées comme ça depuis longtemps. Genos se promet de ne plus perdre. Kidob lui dit que ce n'est pas grave de perdre. Quand il a vu l'état dans lequel il était arrivé la veille, il repensait à son passé, où il a fait des erreurs. Maintenant, il décide d'aller reposer ses vieux os, mais prévient Genos qu'il ferait mieux de prendre conscience de ses limites.
Garoh trouvé par Démon Cyborg

Démon Cyborg trouve Garoh.

Démon Cyborg reçoit un peu plus tard un signal de détresse d'un autre héros. Il atterrit sur les lieux et tombe nez-à-nez avec Garoh. Sans attendre, il charge une Incinération et avertit le Chasseur de Héros qu'il va l'éradiquer.

Garou a esquivé le premier laser. Genos prépare le suivant, mais comme Garoh se place exprès devant un héros à terre, il renonce immédiatement et opte pour le Machine Gun Blow. Garoh est touché à plusieurs reprises et saigne, puis,
Genos VS Garoh

Démon Cyborg VS Garoh

le Monstre se sert du Poing Destructeur Fluctuant pour dévier tous les coups de poings et essayer de frapper Genos à la tête d'un crochet. Le cyborg esquive et s'apprête à frapper Garoh par le flanc. D'une réaction vive, l'attaque par le flanc est déviée par un coup de jambe associé au Poing Destructeur Fluctuant, suivi d'un autre coup de pied qui étale Genos sur le sol, tête enterrée. Garoh bondit pour l'écrabouiller à mort, sauf qu'il n'avait pas prévu que Genos allait lui tirer dessus. Ce n'est que de justesse qu'il évite en une cabriole aérienne en arrière la gerbe de chaleur. Garoh peste en comprenant que Genos a fait exprès de se faire enterrer comme ça pour obliger Garoh à sauter.
Cache-cache-brûle

Genos manque d'incinérer Garoh.

Genos se redresse, doit comme un "I". Il a remarqué comme Garoh est parvenu à utiliser son art martial sur ses pieds. S'il s'adapte ainsi contre tous ses ennemis, c'est normal qu'aucun héros n'ait réussi à le maîtriser.


Garoh titube et se détourne de Genos. Le héros lui déclare que vu l'état de ses jambes il ne risque pas de lui échapper. Tout-à-coup, Garoh change complètement de posture et se déplace à quatre pattes. Dans cette posture, le déplacement de Garoh devient imprévisible et hautement plus rapide, Genos est déconcerté par cette nouvelle technique. Garoh arrive derrière Démon Cyborg, et lui demande sa patte tout en lui arrachant le bras droit. Garoh rigole de bon cœur en disant qu'il a toujours adoré détruire les bidules des riches.
Garoh arrache le bras de Genos et...

la surprise de Genos pour Garoh

La surprise de Garou est grande quand il se fait saisir à la gorge par le bras droit du cyborg avant de se faire propulser à coup de réacteur contre un arbre auquel il se fait ficeler automatiquement. Genos s'approche lentement pendant que Garoh se débat, inutilement selon le n°14 de classe S. Garoh se met à rire, et constate que tous les héros se tournent vers lui comme s'il était une célébrité. Genos dit que dans ce monde en proie à une organisation de monstres, un voyou est le cadet de leur soucis. Garoh se révolte de ce qu'il vient d'affirmer et veut que son adversaire perde pour en faire un modèle de crainte. Genos tire sans répondre, mais Garoh parvient d'une pression des jambes à plier l'arbre pour passer en-dessous du laser. Genos évite en reculant l'arbre qui tombe. Garoh a arraché les ficelles qui le liaient,
Renforts pour le Chasseur de Héros

les renforts monstrueux

et il clame fort que Genos devra dire à l'association que le plus puissant de tous les monstres est ici. Ramenant son avant-bras avant de le remboîter, le classe S répond sèchement qu'il n'y a aucun monstre ici.


A peine a-t-il dit ça qu'une explosion de terre se produit dans son dos et qu'il se fait assaillir par une troupe de monstres venus protéger le Chasseur de Héros. Il est retenu par ces nouveaux arrivants quelques instants avant de s'en débarrasser à coups d'épée. Il tranche également celui qui parlait avec Garoh. Il est étonné que le Chasseur de Héros ait une liaison avec l'Association des Héros. Toutefois, il comprend mieux les leçons de Saitama, et désormais, il ne se fera plus jamais avoir par une attaque surprise. Garoh, toujours jonché immobile sur le tronc d'arbre arraché, demande qui est Saitama. Le jeune héros répond simplement que c'est le plus grand de tous les héros, celui auquel même les monstres n'arrivent à la cheville. A présent, Genos charge une nouvelle Incinération. Son action est interrompue par un autre humain qui cogne du pied Garoh en pleine tête : Bang. Le maître d'arts martiaux prie Genos de ne plus s'emmêler, il veut régler cette histoire lui-même.
PDF de Bang VS PDF de Garoh (version 2)

Genos regarde Croc d'Argent et Garoh se battre.

Genos regarde Bang attaquer son ancien élève. Quand Garoh et Croc d'Argent se confrontent avec le Poing Destructeur FLuctuant, Genos voit tout de suite la différence d'expérience qui les sépare au vu de la supériorité incontestable du maître : l'issue du combat est déjà décidée.

Il finit de tuer les renforts de l'Association des Monstres avec l'aide de Bomb. Cependant, il est perplexe : il y détecte encore des signaux d'êtres mystérieux dans le tunnel, mais il est incapable de déterminer le nombre ou leur localisation exacte. Cela lui apporte l'idée que ce tunnel puisse conduire au quartier-général de l'Association des Monstres.

Maintenant, Genos assiste à la violence que subit Garou de la part des frères Bang et Bomb. Garou est impuissant.

Soudain, Garoh riposte avec une force incompréhensiblement grande jusqu'à faire trembler toute leur zone. Il s'empare d'un arbre et repousse ses ennemis en le faisant tournoyer. Tous comprennent que Garoh est en train de se transformer en un vrai monstre. Mais Genos vient de remarquer une autre menace dans le ciel et prévient Croc d'Argent. Un phénix descend du ciel, et le battement de ses ailes est si puissant qu'il déferle et déséquilibre tout le monde sur place. Le monstre ailé attrape le Chasseur de Héros entre ses serres et reprend son envol. Aussitôt, Démon Cyborg tend ses bras joints, et déploie des extensions, visant les deux monstres en fuite dans les airs. Croc d'Argent veut savoir ce qu'il va faire, ce à quoi Genos crie qu'il a vu la même chose que lui : Garoh devient un monstre, et il a également des alliés monstres. Il doit en finir au plus vite. Alors qu'il met en joue le phénix, celui-ci hurle fort qu'il a enfin attrapé Garoh, et qu'"il" peut enfin se débarrasser des petites frappes à la surface. Sans attendre davantage, Démon Cyborg tire son Canon à Incinération en Spirale. Au même moment, un monstre gigantesque surgit de dessous la cabane, se dresse rapidement dans le ciel et intercepte le rayon incinérateur. Bomb demande ce qu'il vient de se passer. Ils peuvent distinguer au travers de la fumée les yeux de Grande Scolopendre Patriarche. Celui-ci fait alors jaillir tout son corps hors du sol tout autour des héros qui sont déstabilisés par cette chose qui se dégage de sous leurs
Sauvetage de Lunettes

sauvetage de Lunettes

pieds. Bomb est terrorisé et veut savoir si c'est vraiment un être vivant cette chose. Croc d'Argent signale qu'ils ont un autre problème. Le corps de Lunettes est en train de sombrer dans une faille du sol. Croc d'Argent bondit, cale ses pieds entre les rochers, puis lance le corps à Démon Cyborg avant de sauter pour ne pas se faire écraser. Ensemble, ils arrivent à trois à porter les huit héros inconscients vers une partie intacte de la forêt en courant et sautant au milieu des débris de roche. Genos réalise que Grande Scolopendre Patriarche devait être le signal biologique qu'il avait détecté tout-à-l'heure. Sa taille incroyable l'empêchait de la détecter précisément. Bomb avance qu'il a encaissé son attaque de tout-à-l'heure sans avoir d'égratignure.


Démon Cyborg, Croc d'Argent et Bomb mettent au point un plan. Croc d'Argent lui souffle qu'il doit faire en sorte d'obstruer la vue de Grande Scolopendre Patriarche pendant qu'eux vont préparer une
Trio - Genos-Bang-Bomb

équipe de Croc d'Argent, Bomb et Démon Cyborg

technique particulière. Ils se mettent en formation de combat pendant que Grande Scolopendre Patriarche charge tête la première. Le cyborg tire une rafale de petits lasers sur les yeux du centipède avant de se dégager sur la gauche. Bang et Bomb exécutent des mouvements étranges avant de frapper la tête de l'ennemi avec le Poing Tourbillonnant Briseur de Vide à l'Aura Hurlante. Le monstre se fracasse la tête contre leurs poings et se penche en arrière à cause du choc. Genos est impressionné de cette performance significative du meilleur des arts martiaux. Les attaques répétées de Bang et Bomb font craquer la carapace. L'attaque du monstre ne les blesse heureusement pas gravement et ils se relèvent sans trop de problèmes. Le n°3 de classe S remercie Genos pour son aide. Cette technique est très fatigante, ce qui les incite à n'y recourir jamais plus d'une fois par jour à leur âge, et conclut que c'est fini. La carapace de Grande Scolopendre Patriarche vole en morceaux comme prévu. Néanmoins, il se produit autre chose : une autre carapace se développe immédiatement après la chute de la précédente, et une nouvelle tête sort de la précédente. Croc d'Argent se demande si c'est une blague, car Grande Scolopendre Patriarche a mué. Il a l'air d'être encore plus gros qu'avant. Bomb dit que c'est une mauvaise nouvelle, parce qu'ils ne peuvent pas battre ce monstre et gérer les héros au sol. Il veut l'avis de son petit frère. Bang réfléchit et sent que s'ils quittaient le parc le monstre les poursuivrait, et donc ils mettraient en danger des civils innocents. Genos prend la parole et déclare qu'il va défier seul le Dragon.
  • Genos prend son élan...
  • et saute sur le Dragon.
Eux, devront prendre les blessés et fuir. L'autre classe S n'approuve pas ce plan. Bomb tape sur l'épaule du jeune homme et lui souhaite de ne pas mourir en voulant dépasser ses limites, ce qui rappelle les paroles de Kidob. N'écoutant que sa détermination, Genos refuse de se plier à ses limites. Il prend son élan, et saute à l'assaut du Dragon.


Démon Cyborg atterrit sur le corps de Grande Scolopendre Patriarche. Il se met à courir sur son long en mitraillant la tête de l'énorme monstre à coups de lasers. Il saute, mais le monstre a tout encaissé sans être blessé et essaye de le couper avec ses mandibules. Le héros prend plus d'altitude et évite de se faire couper. Il se dit que Grande Scolopendre Patriarche, Gouketsu et Garou sont de l'Association des Monstres. Il est obligé de les affronter. Genos déploie ses épées et entame un plongeon en turbo vers Grande Scolopendre Patriarche, aveuglé par le soleil. Il lui plante ses épées dans les yeux et lui inflige un Dual Blade Rush. Démon Cyborg poursuit le court de sa pensée en disant qu'il est impliqué dans une guerre contre les monstres. Malgré l'attaque dont il est victime, Grande Scolopendre Patriarche n'est pas aveuglé. Il lui croque la jambe gauche et s'apprête à l'écraser entre son front et une partie de sa coque. Genos se dit qu'il doit dépasser ses limites, abandonne sa jambe coincée, et saute pour éviter l'écrasement. Cependant, il est enlacé sans prévenir par une antenne de l'être mystérieux à laquelle il ne peut se dérober. Il est coupé au niveau du torse par les mandibules du monstre qui en est ravi. Le héros se dit que s'il échoue encore il finira par se faire virer. Alors que Grande Scolopendre Patriarche vient de le lâcher par manque de méfiance, il actionne une manœuvre de rassemblement du haut et du bas de son corps. En un éclair, Genos a réassemblé les deux morceaux et se propulse avec sa Jet Drive Arrow contre une dent de la tête géante. Le feu des réacteurs de sa jambe brûle ses vêtements. La puissance de ses réacteurs est immense, et grâce à ses efforts, il arrive
  • Genos coupé en deux
  • Démon Cyborg s'introduit avec succès.
  • Grande Scolopendre Patriarche sévèrement brûlé
à casser la dent et à rentrer à l'intérieur du monstre. A peine est-il rentré qu'il se retrouve coincé entre les parois de chair et attaqué par des sucs gastriques très corrosifs. Grande Scolopendre Patriarche lui dit qu'il va le dissoudre dans un instant. Démon Cyborg proteste et compte à ce qu'il ne reste rien de Grande Scolopendre Patriarche dans un instant. Il se fraie un espace avec ses bras et use de son Incinération Explosive à Ultra Hélice. L'attaque de feu se propage dans tout le corps. Affreusement atteint, Grande Scolopendre Patriarche recrache le cyborg, bien qu'il soit hors-service et ne peut plus que contempler le résultat. Genos regarde le corps embrasé du monstre. Puis, la carapace tombe, et Grande Scolopendre Patriarche mue pour la deuxième fois. Genos a échoué. Il s'accable d'un sentiment d'inutilité pendant que le monstre lève une patte pour la planter sur lui. Croc d'Argent s'empare de la carcasse de son collègue à temps et décide qu'ils doivent décamper.


Emporté, il se demande combien de monstres aussi puissants il peut y avoir dans l'Association des Monstres, et à quoi il peut servir autrement qu'à les craindre et fuir. Dans leur fuite, ils arrivent à la limite du parc. Bomb rappelle alors que s'ils sortent ils vont mettre en danger les citoyens, et commence à fatiguer sérieusement à force de transporter tous les blessés.
Même blessé Genos prend des notes

"de puissance"

Bang dépose alors Genos. Il retire le haut de sa tenue et se prépare à se battre pour la dernière fois avec toute sa force. Or, ils entendent une voix qui se met à appeler Grande Scolopendre Patriarche. Genos s'exclame, reconnaissant la voix de King. Bomb montre du doigt l'insecte qui a arrêté de bouger et qui regarde vers l'autre côté de la forêt. Après quelques instants, Grande Scolopendre Patriarche fonce en direction de King. Eux trois, voient l'instant qui suit l'être mystérieux se détruire de bout en bout à cause d'une onde de choc produite par le poing de Saitama. Genos est très impressionné. Il va à sa rencontre en s'aidant d'un bâton. Une fois devant lui il lui demande sincèrement de quoi il manque. Saitama répond juste qu'il manque peut-être de puissance. L'adolescent le remercie et note prestement ça dans son carnet. Il est reconnaissant de ce conseil et pense qu'il doit devenir plus puissant, devenir un symbole de puissance pour le bien de tous.

/!\Alerte : taux de spoil 100% !/!\
Toute cette page dépasse l'animé. Ceux qui ne suivent que l'animé ne doivent pas la lire.
Une fois rentrés à l'appartement de Saitama, ils vaquent tous à une occupation, la réparation de son propre corps dans son cas. Ils reçoivent la visite de Blizzard Infernal. Genos l'accueille en lui demandant ce qu'elle fait là et en prévenant qu'ils ne reçoivent pas de nouveaux disciples. La demoiselle panique devant leur inactivité. Le cyborg résume que Saitama vient de dire qu'ils reviennent d'un combat contre un puissant ennemi et qu'elle est égoïste de croire qu'elle est la seule en danger, mais elle répond sèchement qu'elle avait deviné au premier coup d'œil sur son état. Quand elle demande si Genos, en
Blizzard Infernal arrive chez Saitama, très entouré

Tout le monde est occupé.

tant que classe S, est au moins au courant de la stratégie de l'Association des Héros, Saitama laisse Genos lui expliquer : il était occupé la veille à encourager Saitama au tournoi, puis à combattre des monstres. Son émetteur a été dissout. Les autres héros de classe S dans l'appartement répondent eux aussi qu'ils n'ont plus de transmetteur. Fubuki veut savoir ce qu'ils comptent faire : rien pour sa part, il a des réparations à finir, ce qu'avait effectivement oublié Blizzard Infernal. L'adolescent continue en narrant que le professeur Kidob l'a réparé hier et avait besoin de repos. Lui, va sûrement resté éloigné un bon moment du champ de bataille. Son colocataire se doute que le grand-père ne s'attendait pas à ce que le cyborg remis à neuf s'abîme aussi vite. A la fin de la conversation, Saitama se résout à sortir seul trouver lui-même Garoh. Genos croit qu'il aurait peut-être trouvé où il se cache, mais Saitama dit qu'il va seulement le chercher, et qu'au passage il achètera un peu de chou comme ils n'en ont plus.


Genos regarde King jouer sur sa console portable jusqu'à ce qu'il termine son jeu à 100% le soir venu. King lui demande s'il est satisfait. Hélas, l'adolescent se sent déçu, car il n'a rien compris au jeu. Il se sent encore trop faible pour batailler virtuellement aux côtés de son maître et de King. King indique qu'il est tard et que Saitama n'est pas encore rentré. Pour répondre aux doutes des frères, il assure que son maître était déterminé en partant et qu'il ne reviendra pas bredouille. King dit qu'il sait combien Saitama est fort, mais croit que ce n'est pas impossible qu'il soit tombé dans un piège. Un silence lourd s'installe. La porte claque, et Saitama annonce qu'il est rentré. Tout le monde s'approche. Genos et Bang demandent comment ça s'est passé pour lui. Saitama rentre, recouvert de sang, et il dit qu'il a eu chaud cette fois. Ils sont tous à sang bouillant. Bang demande s'il a trouvé Garoh tandis que Genos veut savoir si c'était des monstres. Saitama est gêné qu'ils soient encore tous chez lui et déclare qu'il se sent à l'étroit. Genos
Saitama le dos au mur

la crise du portefeuille

s'intéresse au sang qui recouvre son maître en suggérant que c'est celui du Chasseur de Héros, mais Saitama explique que ça vient de monstres qu'il a croisé en revenant ici. Quand Bang demande s'ils étaient de l'Association des Monstres, Chauve à la Cape répond qu'il ne le croit pas parce qu'il y en a toujours dans les parages et que de toute façon ce n'était pas forcément important. Enfin, Genos veut savoir ce qu'il entendait par "J'ai eu de la chance" ? King reconnaît que ça ne ressemble pas à son humeur enthousiaste d'ordinaire, et Bang veut lui aussi comprendre. Prenant un air dévasté, Saitama révèle qu'il a perdu son portefeuille qui contenait 6000 yens. Bang souffle et exclame qu'il s'attendait au moins à des nouvelles sur Garoh. Saitama frémit en se rappelant quelque chose, et aussitôt tout le monde l'écoute à nouveau. Il se souvient avoir quitté le restaurant pour poursuivre un type qui s’enfuyait, et c'est là qu'il a oublié le chou qu'il avait eu du mal à acheter ! Ce drame motive Genos à partir chercher le sac de chou, mais il est retenu par Bang qui lui déclare que c'est trop dangereux de sortir à cette heure. Ils sont interrompus par la porte qui s'ouvre et Fubuki qui rentre dans l'appartement en constant avec dépit qu'ils ont l'air de s'amuser, eux. Genos est perturbé de la voir revenue et demande ce que cela signifie. Elle s'adresse à Saitama en disant qu'il a atteint des sommets cette fois. Le cyborg remarque dans sa main gauche le sac de chou oublié par son maître. Elle le tend à son propriétaire qui la remercie, mais Saitama se prend alors une série de reproches sur sa conduite intolérable de la part de Fubuki. Genos est très concentré à analyser le comportement de la jeune femme qui harcèle encore Saitama alors qu'elle sait qu'il est trop fort pour elle. Soudain, tout lui parait clair dans sa tête : elle veut devenir sa disciple ! Il n'en est pas question pour lui, il doit trouver un moyen de l'en empêcher, sinon cela nuirait à son mentor qui est déjà très éprouvé psychologiquement !


Genos réagit alors à son alarme qui retentit suite à la détection de niveaux d'énergie très élevés à proximité ! Le signal a disparu à l'instant, mais il était devant l'immeuble, il en est sûr. Dans cette situation, il sait qu'il ne peut pas se battre à cause de ses dommages récents, Bang et Bomb sont encore blessés, et Blizzard Infernal ne saura jamais gérer un désastre supérieur au niveau Dragon. Même le maître Saitama est encore bouleversé par la perte de son portefeuille ! En conséquence, le seul à pouvoir se battre est... King ! Genos prévient King qu'il doit se préparer à combattre, et il l'empêche de poser des questions, il le presse vers la porte en lui ordonnant de les débarrasser du monstre qui arrive.
Kidob rencontre pour la première fois Saitama

Kidob rencontre enfin Saitama.

Saitama est un peu étonné de son manège. Genos referme la porte derrière l'homme le plus fort du monde et expose qu'au vu de l'arrivée d'un ennemi il a choisi d'envoyer King l'affronter. Néanmoins, la porte se rouvre tout de suite, et King laisse rentrer un robot qui attendait sur le pas de la porte. Genos ne comprend pas ce qui lui prend et se met en garde. Le robot lui conseille de calmer son élan et de prendre soin de son corps, car il sait que son état ne lui permet pas de faire des efforts. Pendant un bref instant, Genos réalise qu'il a peut-être fait une erreur, et lorsque le casque de la machine disparaît il reconnait Kidob, venu dans son armure de combat. Il lui demande pourquoi il est venu ici. Kidob répond qu'il a voulu changer des habitudes pour cette fois. Au lieu de laisser ses robots réparateurs chercher son protégé quand il a reçu son signal de détresse, il est venu à sa rencontre. Genos lui présente ses excuses pour son énième défaite (surtout qu'il avait juré bêtement de ne plus perdre). Le professeur Kidob est lui-même surpris que ce fut possible alors qu'il venait de l'améliorer considérablement. AU moins, Kidob est ravi qu'il soit encore vivant, il se demande tout de même ce qui a pu lui causer ces dégâts. Genos lui résume qu'un puissant monstre est apparu et que c'est encore son maître Saitama qui l'a vaincu. Kidob rencontre alors pour la première fois le grand Saitama.

Kidob raconte à Saitama tout ce que lui rappelle cette rencontre à propos de Genos et lui. Devant le désintérêt complet de Saitama qui s'attend à ce que Genos et le scientifique repartent maintenant ensemble, Genos suggère au professeur Kidob de résumer en un maximum de 20 mots. Celui-ci dit que ça ne fait rien car il a prévu un cadeau en prévision de cette rencontre. Genos s'attend à ce qu'il s'agisse d'une amélioration cybernétique, ce qui incite Saitama à rappeler qu'il n'est pas une machine. Le cadeau que Kidob sort de sa valise est un assortiment de viande de luxe. Finalement, Saitama commence à être plus sympathique envers Kidob et l'invite à revenir quand il voudra. Il passe la boîte de viande à son disciple en expliquant qu'elle servira pour le nabe de ce soir. Tous se mettent ainsi d'accord pour rester manger ce soir malgré le désaccord de Saitama.

Genos défend Fubuki de voler la nourriture de son maître

Genos et Fubuki se détestent.

A la fin de la cuisson du nabe, tout le monde tend ses baguettes brutalement, et s'en suit un choc qui projette la nourriture en l'air. Genos remarque Fubuki qui attrape un morceau de viande avec sa télékinésie. Il intercepte au vol l'aliment et interdit à la demoiselle de chourer la nourriture de son maître. Elle répond en retour que le Démon Cyborg n'est peut-être pas satisfait d'être le subordonné de cet homme. Bang prévient les deux querelleurs que ce repas devrait se faire dans la convivialité et le partage, tandis que lui accumule tout le tofu. Saitama lève la main et réclame le calme. Il explique qu'il est agacé de voir autant de squatteurs qui profitent de son repas et leur somme de dégager. Dès que Blizzard Infernal parle encore de recrutement dans son Groupe Blizzard, Genos menace de l'anéantir, mais Saitama le supplie de ne pas détruire l'appartement. Kidob rappelle à l'ordre Genos qu'il ne voit jamais se comporter comme ça, mais il se réjouit en même temps qu'il ait une si bonne amie avec qui discuter honnêtement autour d'un nabe. Le jeune homme remet les choses au clair : cette nana n'est pas son amie. Fubuki demande qui il ose traiter de "nana". Quoique gêné, le professeur dit qu'ils sont quand même collègues, ce que Genos confirme sans plus avancer qu'ils puissent être amis. L'héroïne de classe B se tourne vers Kidob, le flatte, et lui propose de rejoindre sa faction. Encore une fois, Genos dit qu'il va l'incinérer. Le scientifique l'en empêche en affirmant que ça ne le dérangeait pas. Genos coupe ensuite Bang dans sa discussion avec Saitama en prétextant que son maître n'a pas à être dérangé dans une discussion longue durant son repas. Il ordonne également au frère de Bang de rendre tout le chou qu'il a volé. Il interpelle à nouveau Fubuki en lui interdisant de donner des ordres à son mentor Kidob (alors qu'elle ne demande que du thé), et puis lorsque Saitama veut poser une question à Kidob, il répète qu'on ne dérange pas son maître ! Il s'aperçoit qu'il vient de parler brutalement à son autre maître et lui présente ses excuses. Saitama lui dit d'arrêter son cirque.

A la fin du repas, Genos part avec Kidob pour se faire réparer. Tout le monde quitte l'appartement de Saitama, excepté King qui est inconscient sur le plancher.

Respecter le seuil de 10 secondes posé par Kidob

10 secondes, pas plus

Au matin, Genos retourne à la zone déserte de Ville Z. Il a été entièrement réparé et amélioré. Genos déteste faire des requêtes aussi déraisonnables, mais il est sûr d'avoir assez progressé grâce aux conseils de son maître Saitama. Kidob a accepté de lui installer des améliorations un peu dangereuses à la configuration déséquilibrée en faveur de l'offensive. Il a repoussé les limites de ses systèmes autant que possible, et Genos devra se battre en contrôlant précisément sa puissance. Si jamais Genos décide de se battre à fond, les protections de ses systèmes seront brisées et rentreront dans un stade critique. Il ne doit faire ça qu'en dernier recours et dans un temps imparti de 10 secondes qu'il devra soigneusement exploiter. Il y a un risque que son cœur énergétique ne supporte pas le processus et explose. La destruction du cœur est mortelle chez l'humain comme chez le cyborg, alors Kidob a insisté pour que Genos n'abuse pas de sa surcharge au-delà des 10 secondes, sinon il mourra.


Genos arrive en bas de l'immeuble en même temps que Fubuki. Il lui dit qu'elle n'a pas le droit de se donner le droit de venir dans cet appartement quand elle veut. Fubuki rétorque avec sarcasme qu'il peut parler, mais lui il vit ici plus qu'ailleurs. Genos déclare que ce n'est pas pareil parce qu'il entretient ici une relation de maître à disciple avec Saitama. Ils montent les escaliers du bâtiment. Genos explique qu'il paye un loyer, ce qui fait de lui un authentique habitant des lieux. Fubuki
  • Fubuki est aussi là.
  • "C'est pas pareil, moi j'habite ici légalement avec mon maître."
  • Saitama est absent.
est décontenancée de ses propos et prétend que cet appartement n'appartient pas à Saitama et que comme c'est un squatteur qui profiterait de Genos. Elle change alors de sujet et demande si Genos a reçu des nouvelles de la part de l'Association des Héros, car elle avait été mobilisée jusqu'à un certain imprévu. Elle a quand même entendu que le fils d'un grand donneur s'est fait enlever. Genos dit que l'association n'a probablement pas encore découvert le repaire des êtres mystérieux, sinon son maître serait déjà parti tout détruire en un seul coup. Ils rentrent dans l'appartement de Saitama. Le cyborg annonce à son maître que ses réparations sont finies. Toutefois, Genos et Fubuki comprennent que Saitama n'est pas chez lui. Elle dit qu'il est peut-être sorti faire des courses. Ils trouvent sur la table un verre d'eau pas fini qui semble indiquer qu'il s'est peut-être produit une urgence. Genos va voir dans le placard, ce qui interpelle Fubuki. Il s'aperçoit que le costume de super-héros n'est plus rangé dedans. A cet instant, Bang et Bomb rentrent à leur tour dans l'appartement en s'excusant à Saitama de s'imposer encore. Genos les accueille en annonçant que son maître est absent, ce qui déçoit Bang parce qu'ils étaient prêts à débarquer dans le repaire ennemi. Genos est choqué de cette nouvelle et demande s'ils ont vraiment trouvé cette base secrète. Bomb lui dit qu'elle était en fait pas très loin d'ici, cachée sous leur nez. Genos accepte l'invitation de Croc d'Argent à venir avec eux. King arrive en dernier et les salue. Il croit que tout le monde est là, mais Bang lui signale l'absence de Saitama. King est gêné parce qu'il ne doit pas déroger à la simultanéité de l'assaut prévu. Genos et Bang veulent que King décident s'ils vont attendre Chauve à la Cape ou partir tout de suite. Fubuki s'en mêle pour influencer King et au passage s'autoproclamer chef de leur équipe qu'elle appelle "Nouveau Clan Fubuki". Tout le monde l'ignore et Genos repose la question "On fait quoi ?". Il considère que King fuirait ses responsabilités en attendant trop longtemps et propose qu'ils partent maintenant. Pendant ce temps, lui, attendra le retour de son maître. Ils feront alors en sorte de rattraper le groupe de King. Tout le monde se met d'accord. Genos reste dans l'appartement pendant que les autres partent avec Fubuki en tête (toujours dans son délire de Nouveau Clan Fubuki).