FANDOM


Transformation en monstre (怪人化, Kaijin-ka) est le 72ème chapitre, s'agissant du premier champion du Super Fight, Gouketsu, qui recrute plusieurs artistes martiaux dans l'arène du 22ème Super Fight pour l'Association des Monstres. Suiryû les défie tous, mais Choze est le premier à lui infliger une farouche opposition.

Résumé

Version 1

Le grand monstre qui vient de rentrer dans le Super Stadium de la Ville C en jetant le corps de Benpatsu provoque la panique chez les spectateurs qui s'enfuient dans la débandade. Il observe les participants et fait remarquer qu'ils ont l'air de minables qui rabaissent le niveau actuel de la compétition. Heureusement, ils peuvent avoir l'air décents une fois changés en monstres. Vipaire au Poing et Éclairomax s'avancent pour l'affronter. Le premier demande si les corbeaux géants derrière eux sont ses subordonnés, et le second crie qu'il divague alors qu'ils pensaient subir une attaque franche. Certaines personnes commencent à reprendre espoir, mais quand l'être mystérieux les dégage à l'horizon d'un coup de pied banal en réclamant l'attention des artistes mariaux, cet espoir s'évanouit. Certains comprennent que cet être doit être de niveau Démon ou plus pour avoir vaincu facilement 2 héros de classe A. Gouketsu rigole en se demandant si cette pichenette a suffi à les tuer. Plusieurs combattants du tournoi sont effrayés par cette performance (sauf Suiryû qui en a fait autant et qui se conforte dans son idéologie d'inutilité des héros). Gouketsu dit que tous les tuer serait un jeu d'enfant, mais que ce n'est pas sa mission. Lui, Gouketsu, a été envoyé par l'Association des Monstres. Zakos et le commentateur font partie de ceux qui en ont déjà entendu parler : le champion du 1er Super Fight ! Comme ils sont au courant de sa réputation, il suppose que les persuader de ne pas lui résister sera plus facile. Le commentateur explique à tout le monde que Gouketsu a participé au très médiatisé 1er Super Fight, et que parmi les nombreux participants, c'est lui qui s'est élevé au titre de champion. Mais il est censé avoir disparu tué par un monstre. La version des faits de Gouketsu lui-même est qu'après avoir été vaincu par ce monstre, il a été capturé et emmené dans le nid de l'Association des Monstres. Au lieu de le tuer, ils lui ont proposé de faire partie des leurs en se transformant en monstre lui aussi. Comme son ambition est depuis toujours progresser, il a vu dans ce marché une façon de briser ses limites humaines afin d'acquérir une force incommensurable. A présent, depuis sa renaissance en être mystérieux, il a atteint un niveau bien au-dessus de celui des combattants à qui il s'adresse. Ensuite, il lâche devant eux ce qu'il leur avait apporté : des cellules de monstres. Ils doivent les manger pour subir le même processus que lui, obtenir une puissance sans pareille et rejoindre l'Association des Monstres. S'ils refusent, il les tuera. C'est Logic qui saute rapidement en premier sur une cellule de monstre pour la dévorer pendant que tous les humains derrière lui craignent ce qu'il est en train de faire. Gouketsu plaisante en disant qu'il y en aura pour tout le monde. Quand Logic a fini de l'avaler, il ressent soudainement une douleur horrible et son corps se métamorphose. Résultat : Logic a un corps difforme, mais se sent débordant d'énergie physique. ¨Puis, il s'approche de celui qui l'a humilié en huitième de finale, Bouffi, toujours allongé au sol. Il a conclu depuis sa défaite écrasante que l'Art martial de la stratégie psychanalytique était pourri, et qu'il n'avait plus qu'à se venger de Dave avec sa force brute. D'un mouvement colérique de sa main, Logic balance le sumo hors du ring pour qu'il aille percuter le décor. Aussitôt après cette démonstration de force, il est agressé par Choze, qui parvient à lui briser la nuque facilement en un court instant. Le commentateur est stupéfait de voir à quel point ce politicien est finalement fort.

Choze constate que si un être aussi faible a pu progresser aussi vite, ces cellules sont intéressantes et doivent décupler la force proportionnellement à la puissance d'origine. Or, tandis qu'il saisit un des bulbes, il déduit que, lui, en tant qu'être parfait, va acquérir la force ultime. Il en avale calmement une, et il se métamorphose sous les regards effrayés des autres artistes martiaux. Choze décrit que son cerveau sécrète de toutes nouvelles substances qu'il n'avait jamais connu, que sa force est fortement augmenté, et qu'il a progressivement accès même à son inconscient. Par ailleurs, Choze sent le peu de morale qu'il lui restait disparaître, ce qui le fascine encore et encore. Sa nouvelle force est testé sans plus tarder par son coup de poing sur Jakmen qui s'effondre hors du ring devant le regard de Grimasse qui s'inquiète de son état. Choze se désormais prêt à se venger du dénommé "Charanko" qui a osé le vaincre d'un coup de poing tout en bâillant. Il va bientôt le faire souffrir, jusqu'à ce qu'il veuille mourir, avant de l'achever. Gouketsu est satisfait de cet élément prometteur et explique que la monstrification est relative à la puissance du sujet. Pour cette raison, il a visé ce Super Fight où il y aurait des humains plus forts que la moyenne. Néanmoins, il faut manger la cellule de monstre en y consentant. Une seconde fois, Gouketsu harangue à ce qu'il y ait plus de volontaires avant qu'il ne se fâche. Benpatsu rampe et se dépêche d'en manger une pour sauver sa peau. Hamkichi se résigne aussi en se consolant qu'il va au moins fuir cette vie où il enseignait l'auto-défense pour des cacahuètes pour se diriger vers une vie de monstre libre. Le combattant Volten en croque une en se disant qu'il va pouvoir rattraper le niveau de Suiryû qui l'avait ratatiné en demi-finale avec cette belle opportunité. Le trio entame alors une transformation devant leurs camarades choqués. Sous une forme où il gagne un troisième œil, Benpatsu se sent capable de tout faire. Hamkichi a adopté l'apparence d'un ours hybride. Mais Volten, de son côté, a une puissance qui lui est agréable, et Gatlin fait remarquer que son aura électrique a gagné plusieurs crans d'intensité. Finalement, Gouketsu n'est pas déçu de la belle équipe qu'il est en train de réunir. Les derniers artistes martiaux encore humains ne savent pas comment ils vont réagir et tremblent de peur. La seule exception évidente est Suiryû. Le champion s'accroupit près de la pom-pom girl qui s'est laissée tomber sur le dallage. Il lui demande pourquoi elle ne part pas alors que ce monstre n'est pas intéressé par les humains ordinaires. La réponse de la jeune femme est que la peur paralyse ses jambes. En grand profiteur, Suiryû propose que si il se débarrasse de tous ces monstres, elle devra sortir avec lui. Elle accepte d'un signe de tête. Rempli d'assurance, le quintuple-champion se recoiffe et demande au commentateur d'emmener la fille en lieu sûr pendant qu'il fait sa part du travail. Le commentateur se demande s'il peut se battre à nouveau après ce tournoi.

Suiryû demande à tous les autres gens derrière lui de regarder les corbeaux ou autre chose tant qu'ils le laissent s'occuper des monstres. Gouketsu prend cette attitude comme un affront à l'Association des Monstres, ce qui est passible de mort. Le monstre de niveau Dragon ordonne à ses nouveaux subordonnés de tuer Suiryû. Ce dernier a envie de se débarrasser du stress qu'il a accumulé en finale. Benpatsu court vers lui en le traitant de simple dragueur qui devrait avoir honte du sens de la justice qu'il vient de développer. Tout en neutralisant Benpatsu d'un coup de pied dans le cou, Suiryû dit que ce n'est pas une histoire de justice. Hamkichi veut le frapper dans le dos, mais Suiryû esquive et riposte d'un coup de coude dans la tête. Suiryû précise qu'il ne les voit que comme des types qui viennent troubler sa vie sereine. A peine Hamkichi s'écroule que Volten apparaît derrière lui en bondit vers Suiryû. Le monstre électrique prétend que son Poing de la foudre a évolué en Super Poing de la foudre. Il compte tuer le champion en l'électrocutant, sauf que Suiryû fait une roue afin d'esquiver le coup de pied. Ensuite, Suiryû saisi Benpatsu par sa natte et l'abat tel une masse d'armes sur Volten qui termine KO sous le choc pendant que Benpatsu prend une violente décharge. Suiryû est content d'en avoir fini avec eux, mais cette performance ne semble pas impressionner tant que ça Bakuzan.

C'est à présent vers Choze que Suiryû se tourne. Après l'avoir jaugé de son regard luisant, Choze attaque avec sa jambe en même temps que Suiryû. Les adversaires opposent leur rafale de coups de poings à celle de l'autre pour aboutir sur une frappe simultanée dans leurs deux faces. Ils prennent alors du recul suite au coup encaissé. Suiryû admet que Choze est un adversaire pas mal, ce qui est une remarque décevant Choze qui le voit clairement comme un idiot. De l'énergie commence à apparaître entre ses cornes, ce qui étonne tous les humains présents sur le plateau de combat. Choze annonce qu'il a changé de plan : au lei de s'en tenir aux rêves de domination mondiale de sa famille, il va exterminer absolument tous les humains, hormis ceux qui pourront survivre à son processus de sélection raciale. Ceux qu'il voit devant lui ne sont que des ratés impurs qui doivent être éradiqués. L'énergie se compacte en une grande boule, et Choze la lance : c'est son attaque du Canon Annihilateur de Race Inférieure. D'abord hésitant, après avoir jeté un œil à la pom-pom girl dans son dos, le quintuple-champion se résout à inspirer, puis à bloquer le déferlement énergétique entre ses mains. Il est surpris par ce déferlement de puissance, mais Choze et Gouketsu ont l'air étonnés de le voir tenir bon contre cette technique. Finalement, Suiryû dégage d'un coup de pied le Canon Annihilateur de Race Inférieure et le laisse exploser en altitude. Choze n'en croit pas ses yeux, et ce relâchement lui vaut d'être attrapé aux cornes par son opposant qui les lui arrache en lui décochant un coup de genou dans le nez. Fier de lui, Suiryû a l'intention d'éliminer cet autre gêneur et trouve Choze encore un peu trop faible selon "sa sélection", même s'il lui donne du fil à retordre. La situation met Choze en rogne et le décide à faire regretter à l'autre artiste martial d'avoir refusé cette opportunité de mourir sans douleur. Le combat se poursuit sur la surface entière du ring à une vitesse incroyable. Les simples humains et les petits artistes martiaux comme Ling LingGrimasse et Zakos ne peuvent voir comment se déroulent les échanges de coups, mais Gouketsu lui le peut avec ses quatre yeux. La fin du combat est décidée sur une victoire de Suiryu. Choze est terrassé par un Poing nébuleux du Tigre du Séisme suivi du Poing nébuleux du Phénix en Ascension. Choze décède après cet enchaînement de coups meurtriers.

Enfin, il ne reste plus que Gouketsu (sans compter les Trois Corbeaux). Suiryû est épaté par le gain de puissance des cellules de monstres, mais au fond, il se doute de la difficulté restante à cause de la grande probabilité que Gouketsu soit encore plus fort que Choze. Une ultime fois, Gouketsu lui propose de rejoindre l'Association des Monstres, car il considère que ce serait un gâchis de l'éliminer. S'il accepte, il pourrait monter dans l'élite de l'organisation. Au vu de la prochaine ère qui arrive, celle des monstres, de la violence, du sang et de l'anarchie, ce serait tout à son avantage. Suiryû pourrait vivre en toute liberté en dominant la nouvelle société grâce à sa force de monstre. Gouketsu lui demande d'imaginer cette belle vie, ce qui fait réfléchir son interlocuteur. Puis, le champion s'approche des cellules et s'en empare d'une lentement. Il énonce comprendre que ça puisse surement être un monde idéal pour lui, car la destruction du monde actuel le priverait de ses obligations et faciliterait sa vie de liberté. Ceux qu'il était censé protéger commencent à paniquer tandis que lui porte la cellule à sa bouche. La cellule est soudainement balancée à au visage de Gouketsu par Suiryû qui bondit en annonçant qu'il n'a pas l'intention de devenir un truc moche dans son genre. Gouketsu encaisse le Poing nébuleux du Dragon des Cieux en plein visage, ce qui émerveille tous les artistes martiaux qui encouragent leur champion. La réponse ne se fait pas attendre : un coup de poing du monstre géant vient rétamer Suiryû qui crache une gorgée de sang sous le choc. Le destin qui lui est réservé par Gouketsu est assurément la mort.

Version 2

Le combat entre Suiryû et Choze est rallongé et modifié sous plusieurs angles de vues. Choze arrive à infliger un coup de pied qui déstabilise et projette Suiryû en l'air. Il enchaîne en lui sautant dessus. Il lui attrape les bras et enfonce ses cornes dans ses pectoraux. Choze et les autres combattants sont impressionnés de voir Suiryû bloquer les cornes rien qu'en contractant ses muscles. Suiryû réplique d'un uppercut dans le menton et repose le monstre d'un coup de pied.

Galerie

Canon
En actualité avec l'animé
Arcs
Chapitres
Episodes
01 + 02 + 03 + 04 1
05 + 06 + 07 + 08 + 09 + 10 + 11 2 + 3
12 + 13 + 14 + 15 4
16 + 17 + 18 + 19 5 + 6
20 6
21 + 22 7
23 + 24 + 25 + 26 + 27 + 28 8 + 9
29 + 30 + 31 + 32 + 33 + 34 + 35 + 36 10 + 11 + 12
Poing de Saitama/!\Zone spoil du manga/!\Poing de Saitama
Arcs
Chapitres
37 + 38
39 + 40
Arc du Groupe Blizzard 41 + 42 + 43 + 44
45 + 46 + 47 + 48 + 49 + 50
51 + 52/53 + 54 + 55 + 56 + 57 + 58 + 59 + 60 + 61 + 62 + 63 + 64 + 65 + 66 + 67 + 68 + 69 + 70 + 71 + 72 + 73 + 74 + 75 + 76 + 77 + 78 + 79
80 + 81 + 82 + 83 + 84 + 85 + 86 + 87 + 88 + 89 + 90 + 91 + 92 + 93
Filler
Chapitres fillers
1 + 2 + 3 + 4 + 5 + 6 + 7 + 8 + 9 + 10 + 11 + 12 + 13 + 14 + 15 + 16 + 17 + 18 + 19 + 20 + 21 + 22 + 23 + 24
1 + 2 + 3 + 4 + 5
Episodes fillers
1 + 2 + 3 + 4 + 5 + 6 + 7