FANDOM


/!\Alerte : taux de spoil 100% !/!\
Toute cette page dépasse l'animé. Ceux qui ne suivent que l'animé ne doivent pas la lire.
«
"Je suis dans une toute autre dimension que les masses infectes, j'appartiens à une race de maîtres !"[1]
»

Choze (チョゼ, Choze) est un politicien qui participe au 22ème Super Fight. Par ambition, il avalera une cellule de monstre et rejoindra ainsi l'Association des Monstres.

Apparence

Il s'agit d'un homme aux yeux exorbités, dont les cheveux blonds sont très courts sur les tempes, et ceux du crâne plaqués sur le côté gauche. Sa musculature est imposante, taillant sa silhouette en "V". Choze porte un juste-au-corps moulant à carreaux et col roulé, ainsi qu'un pantalon blanc à ceinture de cuir noire et des chaussures noires. De plus, il a de fins gants sombres sur ses mains.

Changé en monstre, son juste-au-corps moulant fusionne avec sa peau pour devenir des écailles rouges dont certaines plus grosses lui donnent des épaules très développées et pointues. Il gagne des tatouages d'éclairs noirs sur ses côtés et son cou en passant par le visage. Des cornes longues lui poussent sur le crâne. Ses yeux deviennent brillants et vicieux, et ses dents deviennent visibles par absence de lèvres. Ses épaules et ses bras sont couverts d'écailles angulaires comme du minerai et il obtient des griffes aux mains. Ses yeux sont devenus jaunes fluorescents.

Galerie

Personnalité

Choze a mauvais caractère. En tant que politicien, il ne respecte ni les électeurs, ni ses rivaux. A vrai dire, il avoue n'avoir presque pas de morale, et le peu qu'il avait, il le perdra après sa monstrification. Il est prétentieux au point de participer à un tournoi d'arts martiaux pour prouver son mérite. Étant impitoyable, il n'hésiterait pas à attaquer un ennemi qui a pourtant abandonné le combat. Son comportement va jusqu'au sadisme.

Devant Saitama (déguisé en Charanko), il explique qu'il est supérieur à tout le monde dans sa nature génétique héréditaire, ce qui n'est pas entièrement de la présomption au vu de sa grande intelligence. Aussi, son ambition ultime est d'assoir cette nouvelle race parfaite et, bien-sûr (quoi d'autre ?), dominer le monde. Pour y parvenir, tuer et devenir un monstre ne le dérange pas du moment que ça lui permettra de s'imposer par la force. Il a une rancune farouche et est prêt à pourchasser Saitama, dès qu'il pense avoir assez progressé, pour le torturer jusqu'à ce qu'il veuille mourir.

Histoire

Avant le début de l'histoire

Choze est né d'une famille qui cherche depuis toujours à préserver ses gènes afin de rester une race parfaite. Depuis longtemps, il rêve de dominer le monde.

Alors qu'il était en pleine campagne électorale, il déclara publiquement des propos irrespectueux envers ses concurrents, et pour faire sensation : il annonça qu'il participerait au Super Fight.[3]

Arc du Super Fight

Choze participe comme prévu au 22ème Super Fight, et en étant présenté par le commentateur, il n'hésite pas à se montrer méprisant et en prévenant ses électeurs qu'il va les surprendre.
Choze retenu par l'arbitre

Choze est interrompu par l'arbitre.

La performance de Suiryû au second tour contre Max semble un peu l’impressionner.

Quand son tour vient, à peine son combat contre Mentaï commence qu'il le frappe violemment à maintes reprises, sans qu'il puisse riposter. Mentaï finit rapidement au sol, vaincu. Mais le politicien essaye encore de l'attaquer, ce qui incite l'arbitre à s'interposer. Choze est satisfait de l'impression de terreur qu'il donne à présent.

Il continue sur cette lancée en massacrant sur le terrain de combat Bouffi, qui finit dans KO dans une flaque de sang. Cette vue arrache un sourire ravi au politicien. Il est donc qualifié pour les demi-finales avec : Suiryû, Volten, et Charanko.

Il monte sur le plateau de combat, face à son adversaire : Charanko, adepte du
Choze VS Charanko IM

Choze VS Charanko

Poing tracteur flatulent. Le commentateur déclare que Choze est le participant qui s'amuse toujours à gagner dans un bain de sang, le redoutable adepte du Poing du sang pur. Avant que l'arbitre ne donne le coup d'envoi, il parle avec ce petit individu. Il l'a vu vaincre tous ses adversaires d'un seul coup, tout comme Suiryû (qui s'est d'ailleurs qualifié après avoir battu Volten). Lui, il annonce qu'il aurait pu en faire autant, car il a une force dont personne ne se doute. Choze évoque l'histoire de sa famille, qu'elle possède des gènes idéaux, et qu'elle les préserve à chaque génération, ce qui fait de lui le fruit d'une race parfaite.
Choze gagne un bâillemment

Choze arrache un bâillement, mais pas la victoire.

En remportant le tournoi, il va prouver que sa race supérieure doit s'imposer, et surtout, ça lui ouvrira la voie pour conquérir le monde. Charanko répond qu'il est comme un de ces agriculteurs qui modifient génétiquement le maïs : même si le maïs gagne un goût sucré, ça reste du maïs. Choze ricane et rappelle qu'il a laissé sa chance de tuer son adversaire aux deux tours précédents, mais là, il ne va pas passer sa chance et attaquer sérieusement. mais avant, il prie gentiment (avec un regard meurtrier) le petit homme de pleurer et crier devant lui. L'arbitre lance le départ, Charanko l'éjecte hors du ring d'un coup : fin du combat. Il n'a réussi qu'à arracher un bâillement à son ennemi. Tout le monde est stupéfait, surtout que le duel de Suiryû contre Volten a duré 3 secondes, mais ici, c'est 2 secondes.
Gôketsu rentre en tenant Benpatsu

Gôketsu arrive.

Après la finale, il sera appelé sur le ring comme les autres pour la cérémonie finale. Mais on annonce soudainement au micro l'intrusion dans les couloirs de quelque chose qui a vaincu tous les vigiles. Quand les Trois Corneilles arriveront avec les trois participants gravement blessés dans leurs bras, Benpatsu choisira de prendre la fuite. Très vite, le lâche est renvoyé sur le ring par un monstre très grand qui annonce qu'ils vont devenir des monstres.

Vipaire et Éclairomax voudront s'interposer en qualité de héros, mais le monstre de niveau Dragon les dégage d'un simple coup de pied. Le commentateur reconnaît alors de qui il s'agit : Gôketsu, ancien premier champion du Super Fight ! Mutant le confirme, mais après avoir été vaincu par un être mystérieux trop puissant pour lui, il a été capturé un jour. Ses ennemis lui ont alors offert une cellule de monstre, un bulbe qui, une fois avalé, lui a conféré une puissance gigantesque. Cette puissance, il l'a toujours désirée, mais ses limites d'humain faisaient obstacle à ce rêve. Sa renaissance est un privilège. Ensuite, Gôketsu jette une poignée des cellules en question par terre. Il leur offre à leur tour la possibilité de devenir des surhommes et de rejoindre l'Association des Monstres, à moins qu'ils ne préfèrent qu'il ne les tue.
Logic - nuque brisée par Choze

Chose tue Logic.

Sans réfléchir, c'est le faible Logic qui se lance le premier et dévore la cellule. Après quelques secondes, son corps se déforme horriblement. Enragé, Logic commence par se venger de Bouffi en le lançant au loin avec sa nouvelle force. Immédiatement, Choze arrive dans son dos et lui brise la nuque, le tuant sur le coup. Le commentateur le flatte pour cet exploit.


Choze constate que les cellules doivent décupler la force proportionnellement à la puissance d'origine. Il est très intéressé par ce phénomène. Or, lui, en tant qu'être parfait, sait qu'il va devenir invincible. Choze en avale calmement une, et il se métamorphose sous les regards effrayés des autres artistes martiaux. Il décrit que son cerveau sécrète de toutes nouvelles substances qu'il n'avait jamais connu, que sa force a fortement augmenté, et qu'il a progressivement accès même à toutes les zones de son cerveau. Par ailleurs, il sent le peu de morale qu'il lui restait disparaître, ce qui le fascine encore et encore.
Choze se défoule sur Jakmen (M)

Choze tape sur Jakmen.

Découvrant cette nouvelle force, Choze choisit comme punching-ball Jakmen. En un coup de poing dénué d'efforts, Jakmen subit la même humiliation que celle subie par Choze en demi-finale. A présent, il n'a plus de doute : il va pouvoir se venger de celui qui a osé de le battre en un coup, et en bâillant en plus ! Choze a l'intention de le torturer et de ne le tuer que quand il n'aura plus envie de vivre. Gôketsu, ravi de sa nouvelle recrue, confirme sa théorie sur l'augmentation proportionnelle de la force. Puis, Gôketsu incite à ce qu'il y ait des suivants, ils doivent les manger volontairement pour que ça marche. Tour-à-tour, Benpatsu, Hamkichi et Volten avalent une cellule de monstre : chacun ses raisons. Ainsi, Gôketsu s'est formé une équipe de choc, et tous ceux qui ont refusé tremblent de peur. Cependant, Suiryu n'en éprouve que de l'enthousiasme et les défie tous.

Comme Gôketsu signale que tous les opposants à l'Association des Monstres doivent périr, il ordonne aux artistes martiaux monstrueux de tuer Suiryû. Leur adversaire prétend qu'il veut se décharger après cette finale stressante. Tour-à-tour, Benpatsu, Hamkichi et Volten sont battus à plate couture.

Suiryû VS Choze

Choze VS Suiryû

Maintenant, Choze est le dernier du quatuor à se dresser contre Suiryû. Il le toise du regard, puis, c'est le choc entre leur coups de pieds respectifs. Choze assène un coup de pied que Suiryû évite en se baissant, puis fait une rotation, prend appui du poing sur le sol, et envoie son pied droit dans le ventre de Suiryû qui est projeté en l'air. Choze saute, lui saisit les bras, et plonge ses cornes dans son ventre en souriant. Cependant, Suiryû a bloqué les cornes rien qu'en contractant ses muscles. Choze se prend alors un uppercut et un coup de pied qui le font reculer. Ils s'attaquent mutuellement avec une rafale de coups de poings à une grande vitesse. Ils se frappent alors en même temps et prennent du recul. Le champion admet que Choze serait un adversaire un peu convenable, et cette remarque exaspère Choze qui en déduit qu'il manque d'intelligence. C'est alors que le politicien charge une boule d'énergie entre ses cornes. Il annonce son nouveau programme politique : alors que sa famille voulait conquérir le monde pour imposer leur modèle racial, lui, va juste annihiler tous ceux qui ne rentrerons pas dans sa sélection, ce qui comprend ceux qu'il a en face de lui en ce moment même.
Suiryû bloque l'énergie de Choze

Suiryû contre le Canon Annihilateur de Race Inférieure.

Il déclenche son Canon Annihilateur de Race Inférieure en direction de tous les humains sur le ring. Néanmoins, il est stupéfait de voir Suiryû bloquer à mains nues l'attaque alors qu'elle continue de produire une gros déferlement énergétique menaçant. Il en découle que Suiryû décide de dévier
La défaite mortelle de Choze

Suiryû a gagné !

le tir dans les nuages avec un coup de pied. La boule explose dans le ciel : Choze n'en croit pas ses yeux. Cet instant d'inattention lui coûte cher : Suiryû attrape ses cornes et décoche un coup de genou dans sa figure. Ses cornes se sont cassées. Suiryû est essoufflé, mais il déclare avec fierté que selon sa sélection ) lui il devrait visiblement s'entraîner encore un peu pour avoir son niveau. Enivré de colère, Choze rétorque qu'il vient de laisser passer son unique chance de mourir en paix et reprend les attaques au corps-à-corps. Pendant de longs instants, Choze et Suiryû échangent des coups partout sur le ring à une vitesse trop élevée pour que les humains spectateurs ne distinguent cette partie du combat. Au final, Suiryû assène à Chose un Poing nébuleux du tigre enragé. Choze est à la merci de Suiryû, et ce dernier l'achève pour de bon avec son Poing nébuleux du Phénix en Ascension. Cette ultime attaque transperce le ventre du monstre qui tombe en arrière raide mort, aux pieds de Gôketsu.

Compétences & Pouvoirs

Poing du sang pur (選民血脈格闘術, Senmin Ketsumyaku Kakutō Jutsu) :

Choze utilise une technique très agressive, brutale, et meurtrière. On voit que cet art martial consiste à infliger des coups violents et potentiellement mortels. Choze dit qu'il maîtrise le Poing du sang pur du fait que sa famille a gardé à chaque génération les gènes parfaits. Il se définit dès lors comme un être parfait au-dessus des autres, et qu'il aurait pu, s'il avait voulu, faire comme Suiryû et Charanko, battre ses ennemis en un seul coup et les tuer.

Cet art martial a effectivement pu offrir un combat difficile à Suiryû et son Poing nébuleux. Choze est parvenu à le blesser à plusieurs reprises.

Force conséquente :

Choze a une force assez importante. En effet, elle est telle qu'il a suffi que Mentaï se prenne une série de coups pour qu'il soit vaincu. Bouffi a subi un sort encore moins enviable, l'arbitre n'ayant pu intervenir assez vite pour empêcher Choze de lui infliger des blessures mortelles. D'après, Grimasse, il cache depuis le début du tournoi sa vraie force et il aurait pu battre tous ses ennemis en un seul coup, il serait même plus fort que Bakuzan. Il prétend devant Charanko qu'il aurait pu vaincre tous ses ennemis précédents en un seul coup, ce qu'il prouvera en tuant net Logic alors que ce dernier venait de devenir un monstre.

Une fois changé en monstre, sa force est devenue encore plus impressionnante au point que Gôketsu estime qu'il est devenu un être mystérieux satisfaisant. Cette force est alors si grande que Choze peut combattre d'égal-à-égal le quintuple-champion Suiryû en personne.

Intelligence surhumaine :

Choze fait preuve de capacités intellectuelles surprenantes. Il ressent parfaitement les
Canon Annihilateur de Race Inférieure (manga)

Canon Annihilateur de Race Inférieure

réactions chimiques dans son corps ainsi que les modifications subies dans son mode de pensée.

Vitesse conséquente :

Le combattant Choze arrive à bouger très vite après être devenu un monstre. Les êtres humains même un peu entraînés ne peuvent même plus le distinguer quand il se déplace à pleine vitesse, et il rivalise avec Suiryû.

Résistance conséquente :

Choze est assez résistant sous sa forme de monstre pour tenir le coup contre un certain nombre d'attaques du champion Suiryû alors que Volten (même sous sa version monstrueuse) et Éclairomax, eux, tombaient à la première attaque.

Cornes :

Choze peut employer ses cornes pour empaler un ennemi ou concentrer son énergie entre elles.

Énergie conséquente :

Les cornes de Choze peuvent dégager une sorte d'énergie destructrice.

  • Canon Annihilateur de Race Inférieure (劣等種殲滅弾, Rettō-shu Senmetsu-dan) : Cette énergie, une fois concentrée en une boule, Choze la projette sur une cible depuis ses cornes. Cette attaque est apparemment capable de détruire le Super Stadium de la Ville C en entier.

Combats

Choze__
VS =
__Choze

Victoire éclair

Choze__
VS =
_Choze_
Choze__
VS =
__Charanko
One-Shot éclair
Choze__
VS =
__Suiryûblessé
MortChoze__

Détails supplémentaires

  • Choze est une référence aux nazis dans son allure, son art martial et sa façon de penser très raciste.
  • Yusuke Murata a dit qu'il produisait une boule d'énergie identique à celles de Vaccine-man, un monstre au niveau de fléau Dragon.

Références