FANDOM


Au Coeur du désespoir (絶望の果て, Zetsubō no hate) est le 74ème chapitre de l'histoire, et on y assiste à la soumission de Bakuzan par Mutant qui expliquera les raisons existentielles de l'Association des Monstres. Après quoi, Bakuzan se mettra à torturer Suiryû.

Résumé

Version 1

Tandis que sa libellule vole et lui montre ce qu'elle voit, Scrutt se réjouit avec Orochi du chaos répandu en une journée dans les villes par l'Association des Monstres. Les trois objectifs fixés pour aujourd'hui sont remplis. Les humains ont connu la peur des monstres et ne se sentent plus en sécurité nulle part. Au même moment, alors qu'il allait battre le boss secret, la télévision cesse de fonctionner. King, déçu, retire son casque, et commence à entendre les signaux d'alerte de la ville. Il comprend que quelque chose de bizarre doit se produire. Phénix ici présent leur a rapporté un otage, le fils d'un sponsor de l'Association des Héros, qui leur sera utile. Phénix est accessoirement remercié d'avoir attiré Metal Knight jusqu'ici où ils l'ont neutralisé. A ce propos, Phénix leur indique qu'au vu des défaites subies par certains membres, il faudrait peut-être envoyer des renforts, ce à quoi Scrutt répond "non". Ils ne verront ainsi revenir au repaire que les forts. Et enfin, la vague de recrutement de guerriers importants est un succès, notamment pour les actions de Nyan et de Mutant. Nyan a infiltré la prison et en a libéré des criminels par douzaines, qui se sont ralliés à leur cause. Mutant, lui, visait un tournoi où il a enrôlé des artistes martiaux.

Puis, Scrutt dirige son clone volant vers le stade, et il est surpris en constatant que Mutant s'y trouve toujours. Bakuzan, qui semble en avoir fini avec Suiryû, est interpellé par son autre rival qui lui demande se le suivre jusqu'au repaire de l'Association des Monstres. Bakuzan est offensé qu'on veuille le subordonner, lui, un surhomme. Mutant lui demande de se calmer, il n'est un monstre que depuis peu, et il est déjà sous l'ivresse du pouvoir. Il aimerait lui faire adopter une attitude convenable pour le présenter au Roi des Monstres. Bakuzan est surpris d'entendre ce nom, le recruteur lui explique alors qu'il s'agit du chef de l'Association des Monstres ainsi que, assurément, du plus puissant de tous les êtres vivants de la surface de la Terre. Et de la même façon, il existe bien des monstres encore plus fort que Bakuzan, y compris Mutant. Pour ces raisons, il doit apprendre à se contrôler et comprendre sa place. Ce discours ne fait qu'arracher un rictus à l'arrogant nouveau qui exécute un coup de poing qu'esquivera Mutant en inclinant sa tête. Bakuzan se prétend le plus fort. Il enchaîne en attrapant l'épaule de Mutant pour découcher un coup de pique sur le coude de l'autre bras droit vers la tête : deux doigts suffisent à Mutant pour bloquer la pointe. Un bref instant, Bakuzan est perturbé, mais il n'abandonne pas et projette ses deux poings gauche vers son ennemi. Alors, par un roulement de son bras droit, Mutant dévie les coups de poings et dégage le harceleur qui est écrasé dans les gradins dans l'élan. Cette fois, c'est avec une rage immense que Bakuzan saute dans les airs et fond sur sa cible en réalisant une rafale de coups de poings. La réponse de Mutant n'est qu'une série de parade rien qu'avec son bras droit et en restant immobile de profil. Bakuzan est ébahi de cette défense impénétrable. Tout-à-coup, un coup de poing d'une puissance phénoménale passe à côté de Bakuzan qui esquive de côté. L'onde de choc rase une façade entière du Super Stadium de la Ville C. Bakuzan commence à être terrifié. Comme il semble moins enclin à combattre, c'est l'occasion pour l'exécutif de l'Association des Monstres de lui faire la morale. Lui posant sereinement sa main sur une épaule, Mutant lui fait comprendre que d'autres monstres comme lui peuvent raser plusieurs cités, ce à quoi est sans doute préparée l'Association des Héros. Mais les monstres ne peuvent se livrer librement à la destruction justement parce que les héros fonctionnent en coordination et traquent en permanence les monstres. Peu-importe sa force, un monstre seul finit toujours par être tué par des héros. Or, si les monstres s'unissaient, cela pourrait changer la donne : voilà la raison à l'existence de l'Association des Monstres. Les monstres se regroupent en organisation, se cachent et se battent ensemble (exemple avec Maiko Plasma et Poisson Charge qui continuent leur chemin sans souci dans le même laps de temps). L'Association des Héros ne s'est jamais douté de ce rassemblement secret, alors peu importe à quel point Bakuzan est devenu vraiment puissant, il y aura toujours quelqu'un de plus fort que lui, et il n'a aucune chance de survivre tout seul. Mutant commence à partir en commentant que c'était amusant de jouer avec des gamins de son espèce, mais qu'il y a quand même danger. Ils doivent repartir pour leur quartier-général, dans la zone sinistrée de la Ville Z.

Mutant a disparu, et Bakuzan donne son impression à voix haute. Puisque Mutant vient de lui apprendre l'existence de pas mal de monstres encore plus forts qu'eux deux, mais que malgré ça ce n'est pas tellement important pour Bakuzan. Suiryû marmonne qu'ils ne sont pas ennemis et qu'il ne veut plus se battre. Le monstre de niveau Dragon le soulève en l'attrapant par les cheveux, puis il l'élève devant sa tête. Bakuzan a eu une révélation dans sa monstrification : ce dont il rêve, c'est de torturer les plus faibles que lui, car c'est le genre d'homme qu'il est, d'où son envie de devenir fort. Ca lui fait du bien de le comprendre Suiryû s'arrache des cheveux afin de retomber dur le sol. Ensuite, il boîte désespérément pour partir. Derrière lui, Bakuzan est impressionné qu'il puisse bouger alors qu'il est à moitié mort. D'un coup de pied, il fait chuter Suiryû. L'adepte de l'Art de l'assassinat infernal recommence, et cela arrache un cri affreux au pauvre humain. Bakuzan est ravi d'entendre son premier cri de douleur. Le tortionnaire aurait adoré voir le public assister à cette partie du spectacle. Suiryû a du mal à bouger, et la peur le tétanise. Il commence à ressentir le désarroi des humains quand ils sont menacés par les monstres. Le double-champion monstrueux lui énonce avoir toujours méprisé son rival pour sa jeunesse, sa popularité, sa puissance, toutes les filles se l'arrachaient et il était totalement libre. Il a l'intention de lui faire connaître l'enfer jusqu'à lui faire perdre ces beaux souvenirs et de le tuer. Suiryû le supplie d'arrêter et de l'épargner, il a perdu et c'est inutile d'aller plus loin. Alors, Bakuzan lui ordonne de lui lécher le pied, histoire de décider s'il va lui pardonner ou non. Suiryû rampe jusqu'au pied gauche. Une fois qu'il a posé une main sur un orteil, le quintuple-champion le tord d'une pression, ce qui fait mal à Bakuzan. Immédiatement, Suiryû se remet à ramper pour déguerpir, et tout en faisant ça, il hurle au secours dans l'espoir que des héros viennent le sauver. Qu'importe leurs forces, il a besoin que quelqu'un vienne le secourir de cet horrible. Actuellement, tous les héros comme : Roulettes Rider, Flashy Flash, Mister Smiley, Pur Porc, Tornade Tragique, Petit Empereur, Master Marcel, Stinger, Pri-pri Prisonnier, Mecavalier, Blizzard Infernal, Death Gatling et Chaperange sont occupés ailleurs. Il pleure abondamment en répétant ces appels désespérés. Le bourreau rappelle que, selon Mutant, l'Association des Héros infeste plusieurs villes, en conséquence de quoi personne ne l'entend et personne ne le secourra. Tous les héros sont occupés ailleurs. En avançant ventre au sol, Suiryû réalise que ce n'est qu'à la fin qu'il ressent l'horreur d'être seul dans les ténèbres et de fuir vers la lumière, même infime. Il espère que Éclairomax et Vipaire au poing se relèveraient, même si c'est inutile. C'est à ce moment que le géant abat un pied sur le corps de Vipaire, illustrant ce qu'est le désespoir au combattant martial en larmes. Or, il s'avère qu'en relevant son pied on ne voit rien dessous. Ils aperçoivent un autre homme qui vient de déposer Vipaire en dehors du plateau de combat. Il s'étonnait que les vigiles aient arrêté de le poursuivre et l'aient laissé le temps de se changer, mais il avait saisi la situation au bruit qu'il y avait dehors. Il se présente comme un héros, et l'appel de Suiryû lui est parvenu. Il le félicite de s'être défendu pendant tout ce temps, mais à présent, Chauve Capé va se charger de ce qui reste.

Version 2

La case où Saitama dit qu'il se charge du reste est dessinée différemment de la première version.

Galerie

Détails supplémentaires

  • On assiste pour la première fois à un combat entre deux monstres de niveau Dragon.
Canon
En actualité avec l'animé
Arcs
Chapitres
Episodes
1 + 2 + 3 + 4 1
5 + 6 + 7 + 8 + 9 + 10 + 11 2 + 3
12 + 13 + 14 + 15 4
16 + 17 + 18 + 19 5 + 6
20 6
21 + 22 7
23 + 24 + 25 + 26 + 27 + 28 8 + 9
29 + 30 + 31 + 32 + 33 + 34 + 35 + 36 10 + 11 + 12
Poing de Saitama/!\Zone spoil du manga/!\Poing de Saitama
Arcs
Chapitres
37 + 38
39 + 40
Arc du Groupe Blizzard 41 + 42 + 43 + 44
45 + 46 + 47 + 48 + 49 + 50
51 + 52 + 53 + 54 + 55 + 56 + 57 + 58 + 59 + 60 + 61 + 62 + 63 + 64 + 65 + 66 + 67 + 68 + 69 + 70 + 71 + 72 + 73 + 74 + 75 + 76 + 77 + 78 + 79
80 + 81 + 82 + 83 + 84 + 85 + 86 + 87 + 88 + 89 + 90 + 91 + 92 + 93 + 94 + 95
Filler
Chapitres fillers
1 + 2 + 3 + 4 + 5 + 6 + 7 + 8 + 9 + 10 + 11 + 12 + 13 + 14 + 15 + 16 + 17 + 18 + 19 + 20 + 21 + 22 + 23 + 24 + 25
1 + 2 + 3 + 4 + 5
Episodes fillers
1 + 2 + 3 + 4 + 5 + 6 + 7