FANDOM


Histoire

Poing de SaitamaConseils pour gérer les spoils !Poing de Saitama
Du contenu de cette page dépasse l'animé. Un bouton [afficher] dissimule les spoils.

Avant le début de l'histoire

ZONE DE SPOILS

Parce qu'elle était jalouse de sa sœur Tornade Tragique, qui était une bien meilleure
Jalousie de Blizzard Infernal

la jalousie

télékinésiste qu'elle et très haut placée dans la classe S, elle a conçu un plan pour devenir indirectement plus forte que sa sœur. De ce fait, elle a commencé par se maintenir au premier rang de la classe B pour pouvoir empêcher quiconque de quitter aisément cette classe, et à enrôler dans son Clan Fubuki des héros de classe B et C. Son objectif à long terme était de rassembler suffisamment de héros pour pouvoir prétendre surpasser la puissance de sa sœur.


Chapitre spécial 1/Episode spécial 6

Arc de la Rumeur des monstres

Dans l'animé, Blizzard Infernal est mise au courant par ses subordonnés des rumeurs qui grandissent suite aux incidents dans la zone abandonnée de la Ville Z. Elle dit que ça ne l'intéresse pas pour cette fois.

/!\Alerte : taux de spoil 100% !/!\
Toute cette page dépasse l'animé. Ceux qui ne suivent que l'animé ne doivent pas la lire.

Arc du Clan Fubuki

Ayant récemment entendu parler de
Blizzard Infernal vient voir Saitama

Blizzard Infernal vient recruter Saitama.

Saitama qui a atteint en 3 mois le 7ème rang de la classe B, Fubuki décide de lui rendre visite chez lui accompagnée de ses 2 gardes du corps : Faucils et Macack. Elle les attend à l'entrée de la grille limitant le quartier fantôme où vit Saitama. Elle les prévient de ne pas hésiter à utiliser leur force pour le contraindre à prendre la situation au sérieux.


20 minutes plus tard, lorsqu'ils arrivent devant la porte de son appartement, Faucils le somme de sortir en les annonçant comme d'un rang supérieur au sien. Fubuki le salue et se présente, pensant qu'il sait déjà la raison de sa visite, mais celui-ci répondant innocemment un "non" et ignore même qui elle est exactement. Vexé, Faucils lui indique qu'elle est au sommet de la classe B, mais Saitama prend toujours la discussion à la légère et la félicite pour sa nomination. Le trio
Saitama - Faucils et Macack

Monsieur est peu coopératif.

de tête est intérieurement choqué par son manque de respect. Faucils lui indique alors qu'étant nouveau, il est d'ordinaire pour les nouveaux venus de saluer leur patronne. A ces mots, Saitama prend un air blasé et se présente. Blizzard Infernal comprend qu'il n'est pas au courant de l'existence des factions au sein de l'Association des Héros. Elle insinue alors que s'il ne rejoint pas un groupe, il rencontrera d'autres héros qui se présenteront comme ses rivaux et entraveront son ascension dans l'organisation et lui suggère de rejoindre le Clan Fubuki qu'elle dirige. Après un instant de réflexion, Saitama saisit le problème : refuser l'offre de Fubuki ferait d'elle et de son groupe ses rivaux. Il s'étonne de ce procédé qui les fait ressembler à des gangsters. Blizzard Infernal lui précise que seuls les héros qu'elle considère intéressants sont menacés pour rejoindre son groupe. Saitama lui demande si elle craint qu'il ne lui usurpe son rang de n°1 de la classe B, ce à quoi elle répond calmement qu'elle n'a pas l'intention de rester à cette place encore longtemps et de monter à la classe A. Saitama lui dit que ce doit être ennuyeux de stagner si longtemps dans la même classe. Alors qu'elle lui demande sa réponse, il refuse sèchement, pensant qu'elle connaissait déjà la réponse. Elle ordonne alors à ses acolytes de recourir à la force pour s'assurer qu'il ne soit plus jamais un héros, mais Saitama les projette d'un seul coup dans des pneus au bas de l'immeuble. La jeune femme met un instant à réaliser ce qu'il vient de se passer, et Saitama lui déclare qu'elle ne survivra pas avec un tel procédé.


Blizzard Infernal prend un air de défiance, laisse tomber sa veste de fourrure pour se mettre en garde. L'air se met à souffler violemment autour d'eux tandis que Fubuki lève les mains. La surprise n'est pas si grande pour Saitama qui reconnait rapidement le don de télékinésie. Bien-entendu, il n'est guère impressionné et s'attend à ce que son adversaire l'attaque avec du sable et des cailloux volants. Pensant qu'il la sous-estime, elle projette son attaque Tempête Infernale sur son ennemi qui se retrouve dans la rue. Blizzard Infernal le rejoint en lévitant à côté de sa tornade et pense l'avoir déchiqueté, fière de sa puissance. Mais Saitama
Blizzard Infernal VS Saitama

en vain

se manifeste derrière elle en disant que les femmes hystériques ne sont pas faites pour diriger. Il s'approche facilement d'elle, ce qui la déstabilise l'espace d'un instant. Il lui rappelle que les personnes qui se dressent contre les monstres même seuls sont appelés des héros, mais que ça ne lui servira pas à grand-chose de se cacher derrière des subordonnées pour se sentir forte si elle-même n'est pas puissante au niveau individuel. Tôt ou tard, un puissant monstre la tuerait malgré ses subordonnés. Il lui reproche de tenir beaucoup trop à sa seule position. Toujours aussi acharnée, elle lance une autre attaque pour le broyer dans le sol, ce qui est toujours inutile contre sa force brute. Elle continue à lui envoyer incessamment des spirales et des rafales de cailloux qu'il évite sans effort. Elle décide alors de foncer au corps-à-corps avec un poignard, les yeux en larmes, mais à cet instant précis, Saitama la sauve d'une explosion due au choc entre Genos et Sonic le Foudroyant qui combattaient en même temps.


Saitama a protégé Blizzard Infernal

Saitama sauve Blizzard Infernal de la déflagration.

Sonnée par l'explosion, Blizzard Infernal réalise enfin la présence de Genos, s'étonnant fortement en constatant une relation amicale entre ce dernier qui est de classe S et Saitama qui est de classe B. Elle est encore plus stupéfaite d'apprendre que Genos est le disciple de Saitama. Quand le cyborg remarque sa présence, il comprend qu'elle était venue intimider son maître pour qu'il intègre le Groupe Blizzard, mais Saitama lui fait remarquer que c'est seulement l'explosion du côté de Genos qui l'a blessée, ce dont il s'excuse. A cet instant, Sonic lance un Shuriken Explosif sur Genos. Le souffle est tel que Fubuki effrayée croit qu'il s'agit d'un monstre. Saitama commence à se plaindre qu'il y ait trop de monde dans son quartier. Il accepte de laisser son disciple se charger de Sonic qu'il qualifie de "harceleur obstiné". Comprenant la menace, Fubuki choisit de rester spectatrice et ne s'implique nullement dans la scène.

Elle assiste par la suite au combat intense entre Sonic et Genos. Elle admet que le criminel est aussi fort qu'un héros de classe S et n'arrive même pas à suivre des yeux les mouvements du combat.

La femme assiste, ébahie, à la victoire de Saitama qui prend la relève dans le combat contre Sonic et qui vainc son ennemi, surpassant sa vitesse incroyable rien qu'en faisant des pas chassés à une vitesse telle qu'il produit plus de clones encore que le ninja. Ce dernier se prend l'onde de choc de la vitesse du héros. Après sa défaite, il profite d'un moment d'inattention de Saitama pour s'enfuir. Fubuki réalise que Saitama est anormalement surpuissant !


Après ce combat,
Blizzard Infernal se justifie

Blizzard Infernal explique ses motivations.

Fubuki, Genos et Saitama rentrent dans l'appartement. Elle se décide à leur expliquer ses motivations. Malgré son intelligence et ses dons incroyables en matière de télékinésie, elle a été surpassé par sa sœur Tatsumaki, la n°2 de la classe S. C'est pourquoi elle a adopté cette stratégie et fondé le Clan Fubuki pour devenir plus puissante que sa sœur. Genos lui dit qu'elle aurait bien pu tenter de devenir n°1 de la classe A, mais elle lui explique que malgré ses grands talents, atteindre cette place est impossible. Bogosse Masqué est assez fort monter en classe S, mais il conserve depuis des années cette place, ce qui explique pourquoi Iairon, Okamaitachi et Bushidrill, eux-mêmes en-dessous de lui dans le classement n'arrivent pas à monter dans le classement.


Blizzard Infernal voit son idéologie réfutée

Les relations de Saitama bouleversent le regard de Fubuki !

Fubuki demande ce que Saitama lui reproche quand elle essaye de former une faction, il répond qu'il ne lui en veut pas mais qu'il ne veut simplement pas la rejoindre. A ce moment, King rentre dans l'appartement pour réclamer à Saitama sa console de jeux. Elle est bouche bée en voyant que King aussi, l'homme le plus fort du monde de réputation est ami avec Saitama. Elle comprend alors que Saitama est sous sa simplicité, sa naïveté et son insouciance, il est si aimable et fort qu'il peut se faire des amis dans n'importe quelle classe, ce qu'elle a l'air de lui envier intérieurement.

Arc de la Chasse aux Héros

Alors que Charanko arrive pour parler à Saitama, on la voit dans l’appartement (grignotant des cookies) à côté de Genos, Saitama et King (qui joue à la console sur la télévision). En écoutant leur conversation, elle remarque avec étonnement que Saitama connaît aussi Croc d'Argent.

Arc du Super Fight

Fichier:Blizzard Infernal VS Slingshot S (M).jpg
Alors que Slingshot S va fouetter le Clan Fubuki qui vient d'arriver, Blizzard infernal bloque sans soucis le fouet épineux. Elle s'avance en déclarant qu'elle peut faire ça sans efforts et qu'un monstre de niveau Démon comme elle est un cadeau. Pendant qu'elle laisse tomber sa veste de fourrure, Fubuki déclare que battre Slingshot S reviendrait à libérer les héros assommés par son groupe de leur lavage de cerveau qui va être très simple et lui rapporter beaucoup de reconnaissance. Elle va même la tuer. Son ennemie rit et lui demande de ne pas la taquiner, sinon son sadisme l'amènerait à la tuer trop vite.


Groupe S VS Blizzard Infernal

Blizzard Infernale contre le Groupe S

Hélas, en dépit de ses efforts, Fubuki ne parvient pas à protéger ses hommes qui finissent par devenir les esclaves de Slingshot S. Perdant l'avantage numérique, la jeune femme est assaillie de toutes parts, mais ne peut se résoudre à blesser ses camarades. Elle essaye de se protéger du fouet épineux, mais elle peine à esquiver en même temps les héros zombifiés par Slingshot S. Les propos de Saitama sur l'inutilité de se protéger derrière sa faction reviennent la hanter. Énervée, elle décide de figer son groupe afin les paralyser. Ce faisant, elle s'épuise très vite et baisse sa garde du côté de Slingsot S. La sadomasochiste décide de ne plus retenir sa force et finit par l'atteindre avec le fouet d'épines.
Fichier:Blessée par Slingshot S.jpg
La femme démoniaque lui lacère plusieurs fois le dos. Blizzard Infernal s'écroule à genoux. Alors que ses serviteurs vont encore essayer de la saisir, Slingshot fait claquer son fouet et leur ordonne de cesser, car dès à présent sa dernière ennemie est soumise au poison de son fouet. Elle peut lui ordonner n'importe quoi et la faire obéir, mais le monstre n'a pas encore idée du sort qu'elle peut lui réserver puisqu'elle ne cherche que l'amour de ses Esclaves de l'Amour et que celle-ci ne l'intéresse pas. Elle s'approche de la femme prostrée et immobile. Slingshot S évoque avoir connaissance de qui elle est : l'une des sœurs espers. Faisant cette réflexion, Slingshot S jubile après sa délibération. Elle choisit d'épargner la vie de Blizzard Infernal pour tendre
un piège à Tornade Tragique. Toujours plus cruelle, elle lui tapote la tête en lui annonçant qu'elle va faire un appât pour attirer sa petite sœur de la classe S. Une bourrasque de vent se déclenche et la repousse. Poussée à bout, la télékinésiste, qui n'est nullement soumise à l'influence du poison, repousse Slingshot S. Celle-ci, entraînée dans les airs, s'accroche à un lampadaire à l'aide de son fouet. Bien qu'elle reconnaisse que son adversaire a une volonté démesurée, elle n'en a que plus envie de la soumettre. A peine a-t-elle le temps de dire ça que Blizzard Infernal s'élève soudainement par télékinésie juste sous son nez. Puis, d'une brutale impulsion de vent, elle envoie la dominatrice valser avec les morceaux du sommet du lampadaire, mais elle se réceptionne et critique le manque de force de cette attaque. En guise de réponse, la n°1 de classe B déverse sa colère dans une Tempête Infernale qui enveloppe son ennemie choquée.
Fichier:Blizzard Infernal riposte contre Slingshot S.jpg
Quand le vent se dissipe, Slingshot S s'avère lourdement blessée et furieuse. Il n'est plus question de tendre un piège avec elle et elle va la tuer. Sans se soucier de cette menace, Fubuki dit que sa sœur va venir sans même qu'elle ait besoin de l'appeler.


A cet instant même le sol se met à trembler. Fubuki pense que sa sœur a ressenti qu'elle a subi des blessures. Une série d'explosions a lieu, et au milieu de l'une d'elles, un corps décharné de monstres atterrit et met en garde Sligshot S. Enfin, Blizzard Infernal remarque sa sœur au-dessus d'eux. Comme elle tient à préciser que cette fois elle ne s'est pas (encore) fait battre, Tatsumaki la coupe et lui ordonne de retourner à la maison pendant qu'elle fait le ménage. Paniquée, Slingshot S ordonne à tous ses Esclaves de l'Amour de sacrifier sa vie contre la nouvelle arrivante, ce que la jeune femme ne comprend pas. En fait, l'être mystérieux n'a besoin que d'une diversion pour s'enfuir au lieu de combattre le héros de classe S. Alors que Tornade Tragique immobilise tous les héros zombifiés,
Petite et grande soeurs

Blizzard Infernal n'est pas d'accord sur le degré d'agression.

elle crie à sa sœur de ne pas commettre l'erreur de les tuer, car ce sont leurs camarades. Pour résoudre le problème, la puissante télékinésiste les encastre violemment dans les murs des immeubles, ce qui énerve Fubuki parce que ce n'est pas du tout ce qu'elle venait de demander. Tornade Tragique atterrit et dit qu'elle ne les a pas attaqué et qu'on ne peut pas prendre pour une agression une tape amicale au grand dam de sa petite sœur. Tornade Tragique aborde le terme qu'elle venait d'employer pour parler d'eux : "camarades". En réalité ce ne sont que pour elle des gêneurs, ça la déçoit que Blizzard Infernal en soit toujours à son histoire d'alliance de héros de classe B. Pourtant, elle affirme qu'elle s'y prête sérieusement. Sans se montrer plus courtoise, Tornade Tragique se met à lui reprocher la fuite du monstre, et maintenant elle doit partir traquer les autres êtres mystérieux dans les environs. Auparavant, elle prie Blizzard Infernal de dire à ses subordonnés qu'ils ne sont tous qu'un obstacle et qu'il serait préférable qu'ils évacuent à chaque fois pour se rendre utile.

Arc de l'Association des Monstres

Le jour suivant, elle se rend à l'appartement de Saitama. Son clan ayant été vaincu (à moitié par sa sœur), elle est résolue à s'adapter à cette situation d'urgence. Elle considère que cet endroit appartient aussi à son groupe et qu'elle a besoin de faire une réunion avec Saitama. Alors qu'elle sonne chez lui, un viellard lui ouvre. Il croit reconnaître tout de suite une amie de Saitama et la fait rentrer. Il l'invite à se caler une petite place. En rentrant, Blizzard Infernal est gênée : il y a encore du monde chez Saitama.
  • "Ah ! Une amie de Saitama. Rentre, ne sois pas timide."
  • "Mais..."
  • "qu'est-ce que... ?"
Il y a King (jouant sur une console avec Saitama), Genos (qui se répare) Croc d'Argent (qui passe à l'acupuncture), et l'homme qui vient de lui ouvrir qui va se rassoir. King la salue et suppose qu'elle vient traîner avec eux. Genos lui demande la raison de son entrée et signale qu'ils ne prennent pas de disciples ici. Elle, écoute abasourdie Saitama et King papoter à propos de leur jeu vidéo, et sue d'inquiétude devant autant d'insouciance. Quand Saitama daigne enfin demander ce qu'elle fait là, elle explose d'indignation et crie à l'urgence : le Clan Fubuki est HS, l'Association des Monstres représente une grande menace, alors ce n'est pas le moment de jouer ! Est-il seulement au courant de la situation ? Saitama s'avachit sur le côté et demande pourquoi elle crie, ce qui lui fait crier encore plus fort qu'il n'a pas à s'allonger quand il lui parle ! Saitama dit qu'ils ont bien le droit de flâner alors qu'ils viennent de rentrer à l'instant. Genos confirme qu'ils se sont battus contre un ennemi redoutable et qu'elle doit arrêter avec son égoïsme. Elle fait du sarcasme en disant qu'elle ne l'avait pas compris en le regardant... Elle remarque qu'elle a vu King ici la dernière fois, mais que c'est une première pour Croc d'Argent. Bang répond que, suite au combat qu'il a livré comme les autres, Saitama l'a invité à reposer son dos chez lui. Bomb est dans le même cas, précisant que l'emploi du Poing Tourbillonnant Briseur de Vide à l'Aura Hurlante leur a abîmé les articulations. Fubuki comprend, mais veut savoir pourquoi c'est toujours le même qui passe son temps à flâner ici. Elle suppose que leur ennemi était très puissant et que cela implique qu'ils ne doivent pas baisser leur garde. Elle dit franchement à Saitama qu'il fait sembler d'être calme mais qu'il est certainement inquiet derrière cette façade. Saitama répond que c'est comme d'habitude, ce qui énerve encore plus l'invitée qui assure que cette situation d'urgence n'a rien d'habituel ! Elle saisit la table et ordonne à Saitama de venir s'assoir avec elle pour la réunion stratégique. Le chauve demande ce qu'elle fout à son appartement. Elle s'adresse ensuite à Genos qui, espère-t-elle, en tant que héros de classe S, a entendu quelque chose sur la stratégie de l'Association des Héros. Saitama prie son disciple de tout expliquer : Genos était occupé hier à encourager Saitama au tournoi, puis à combattre des monstres, et enfin que son transmetteur a fondu. Bang ajoute que le sien est tombé dans un gouffre. King dit que le sien s'est cassé, probablement à cause de l'onde de choc du coup de poing de Saitama. Dans ce cas, elle veut savoir ce qu'ils projettent de faire dans cette guerre qui a déjà commencé.
A table Saitama ! C'est une urgence ! (Fubuki)

Blizzard Infernal sonnne le branle-bas-de-combat !

Or, Démon Cyborg rappelle qu'il ne peut rien faire avant d'avoir fini de se réparer, ce qu'avait oublié Fubuki. L'adolescent évoque que le professeur Kidob avait passé la nuit à le reconstruire et n'avait pas beaucoup dormi en conséquence. Pour ne pas le déranger, il se répare seul, mais sera sûrement éloigné un instant des combats. Saitama est persuadé que Kidob ne se doutait pas qu'il bousillerait son corps à nouveau si vite. Quant à Bang et Bomb, ils se reposent, sinon ils ne pourront rien faire. King : il lui dit être convoqué sur une autre affaire. Au final, elle ne voit plus que deux personnes ici présentes opérationnelles : elle, et Saitama. Puisque c'est comme ça, elle demande à Saitama s'il est d'accord pour l'accompagner au QG pour participer à l'élaboration de la stratégie de l'Association des Héros.
  • Fubuki et Saitama...
  • "Tu m'écoutes oui ?"
A la tête de Saitama, elle demande s'il l'écoute au moins... Ils parlent quand même d'une organisation très large rassemblée par des monstres, alors que ce sont pourtant des créatures naturellement égoïstes. Elle a sans doute été unie par un chef très puissant qui domine par la force. Croc d'Argent approuve son idée, et évoque que Garoh les a peut-être rejoint. Au fil des remarques des autres gens dans l'appartement, Saitama déduit qu'il n'a pas été attaqué par Garoh juste parce qu'il n'est que le Chauve à la Cape, et décide soudainement de sortir seul dehors pour retrouver ce Garou. Fubuki se reproche de ne toujours pas avoir persuadé Saitama et ses amis de la rejoindre dans sa faction. Ils sont incontrôlables pour l'instant.


Elle va retrouver difficilement Saitama dans un restaurant où il est venu manger.
Tentative numéro 3 de recrutement

Blizzard Infernal persévère.

Elle l'interpelle, mais il ne réagit pas la première fois et sursaute en réalisant qu'on l'appelle en plaidant son innocence. Remis de sa surprise et revenant à la réalité, Saitama demande ce que Fubuki fait là. La jeune femme explique qu'elle n'avait pas fini de lui parler. Ce qu'elle peut lui proposer d'autre, c'est son aide puisqu'il semble qu'il veuille trouver le Chasseur de Héros. En échange de son aide, il devra lui laisser 70% des points de la capture comme part du marché. Pendant ce temps, le n°7 de classe B commande une assiette de frites auprès d'un serveur. Blizzard Infernal lui rappelle comme ça a été dur de parvenir au 7ème rang de la classe B et suppose qu'il a remarqué que ça devient plus dur encore de monter en rang. Or, si tout se passe comme prévu, elle pense qu'il peut parvenir au rang 5 après cette opération, mais elle assure que ce ne sera pas possible sans son aide. Le connaissant, elle parie qu'il ne s'est pas du tout informé, pas même sur le visage de Garou. Elle déclare qu'elle le trouve exaspérant, mais le rassure : elle est assez gentille pour lui apporter ses données. Tout ce qu'il lui suffirait de faire, c'est de suivre ses instructions... C'est là qu'elle se
Saitama laisse Fubuki payer

L'ENTOURLOUPE !

demande en voyant sa tête s'il l'écoute. L'assiette de frites arrive à point nommé, et le serveur leur souhaite un bon appétit. Saitama pousse l'assiette vers sa camarade. Elle croit comprendre qu'il les lui offre et accepte en le remerciant. Elle croque une frite, et Saitama laisse échapper un sourire étrange sans la moindre discrétion. Blizzard Infernal se dit intérieurement que ça a marché et qu'il est heureux de pouvoir travailler avec moi, et que bientôt elle pourra l'obliger à rejoindre son Clan Fubuki. Soudain, quelqu'un crie qu'un client vient de sortir en trombe sans payer son repas, malgré les agents de sécurité du restaurant. Saitama sort de table et court en criant que c'est une honte de partir sans payer, sauf que Fubuki veut encore lui parler et le rappelle. Jetant à peine un œil derrière lui, Saitama répond sèchement qu'elle a payé et qu'elle sera gentille de payer la facture... Fubuki réalise l'escroquerie, elle est outrée qu'il soit si radin dans cette période catastrophique !


  • "Tiens : tu as oublié ça."
  • Mais quel salaud !
Après avoir payé à contrecœur la note, elle s'est emparée du sac de courses oublié par Saitama et retourne à l'appartement du bonhomme, où elle arrive après la tombée de la nuit. En rentrant, elle déclare qu'il ont tous l'air de s'amuser. Elle tend simplement le sac de chou à son propriétaire. Saitama la remercie, car c'est de ça dont il avait absolument besoin pour préparer le nabe de ce soir. Elle le fixe avec un regard vide en demandant s'il n'a vraiment rien de plus à lui dire. Hésitant, le chauve répond à Fubuki en répétant son remerciement pour lui avoir rapporté le sac. Elle lui crie que "monsieur" est gonflé d'être parti et de l'avoir laisser payer sa note au restaurant ! Saitama chuchote bêtement un petit "Désolé". Elle rajoute à la liste de ses impolitesses qu'il l'a planté alors qu'elle était en train de lui parler sans l'avoir écouté. Saitama vient d'ailleurs de perdre en attention et lui demande de répéter, ce qui énerve encore plus la demoiselle qui n'a que trop raison. Elle exige qu'il se souvienne qu'après ce coup-là il lui doit une dette.

Après l'avoir sermonné, la soirée continue avec l'entrée de Kidob dans l'appartement, qui a failli passer pour un adversaire auprès de Genos alors que celui-ci le connaît.


Morte de honte

morte de honte

Saitama et Kidob parlent. Saitama est réticent à la présence de Kidob et visiblement peu intéressé par son discours. Kidob a apporté un cadeau pour Saitama afin de le remercier de prendre soin de son cher Genos à qui il tient : c'est de la viande de luxe. Saitama prend alors un langage plus respectueux et conçoit qu'ils ont des choses à se raconter entre maîtres de Genos. Blizzard Infernal est vexée de la facilité avec laquelle Kidob a mis Saitama dans sa poche. C'est la honte pour elle qui a essayé tant de stratagèmes qui ont tous échoué. Comme Saitama vient de spécifier qu'il ajoutera la viande à son nabe, elle s'exclame que ce serait du gâchis de l'utiliser dans un plat aussi banal. Elle est un peu triste que de la si belle viande soit gaspillée et voudrait savoir si Saitama n'aurait pas au moins un bon vin pour l'associer avec. Saitama répond qu'il n'a rien de ce genre. En tout cas, ils se sont tous décidés (malgré le désaccord de Saitama) à rester manger ici.


Fubuki sait ce qu'elle veut

Blizzard Infernal choisit la viande de luxe.

Quand le repas est prêt, elle tend ses baguettes en même temps que tout le monde pour se servir. Les baguettes se croisent dans un souffle violent qui fait voler la nourriture ! Sachant exactement ce qu'elle veut, elle s'empare d'un morceau de viande avec son champ télékinétique et l'attire jusqu'à ses baguettes. Genos intercepte le morceau ! Il lui défend de piquer la nourriture de son maître. Blizzard Infernal lui demande sévèrement s'il se sent heureux de servir cet homme. Bang leur prie de se calmer et de manger dans la convivialité et le partage (dit-il en piquant tout le tofu). Saitama lève la main et réclame du calme. Il est dérangé par leur présence, et répète qu'il veut qu'ils dégagent. Blizzard Infernal est d'accord pour dire qu'ils sont à l'étroit : que les autres sortent !
Allez hophophop dégagez d'ici - Toi aussi.

"Il a raison : sortez. Allez hop !"

Saitama précise que ça la concernait également. Fubuki dit qu'elle n'est pas contre que Croc d'Argent reste, mais par contre, le vieillard ordinaire, lui il doit prouver qu'il est fort et digne de rejoindre sa faction. Genos capte qu'elle parle encore de son histoire de recrutement et demande si elle veut qu'il l'incinère, ce à quoi Saitama réagit par peur que son logis crame encore. Kidob s'adresse paisiblement à son protégé en disant qu'il est heureux de le voir parler avec sa belle amie. Genos répond que cette nana n'est pas son ami. Fubuki demande "C'est qui la nana ?" tandis que Kidob réalise qu'ils ne sont bel et bien pas du tout en bons termes même s'ils sont des héros tous les deux. Elle s'intéresse à Kidob en supposant qu'il doit avoir du talent pour créer les armes de Démon Cyborg et lui propose de rejoindre son Clan Fubuki, dans son département de développement des armes. L'adolescent s'énerve encore en insistant qu'il est à deux doigts de la massacrer si elle continue de manquer de respect au professeur, alors que ce dernier lui assure que ça ne le gène pas. Elle demande ensuite à Kidob de lui passer le thé pendant que tout le monde se répartit plus sérieusement le nabe.

A la fin du repas, tout le monde part de chez Saitama, à l'exception de King qui gît toujours sur le plancher, évanoui.